juillet 15, 2024

Nip/Tuck Saison 2

10715843_949521275061282_2021227111_n

D’Après une Idée de : Ryan Murphy

Avec Julian McMahon, Dylan Walsh, Joely Richardson, John Hensley

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Nombre d’Episodes: 16

Résumé:

Deux médecins spécialisés dans la chirurgie esthétique jonglent entre leurs patients de la clinique privée de Miami dans laquelle ils travaillent et leurs vies privées mouvementées…

Avis:

Des séries, à la télévision, il y en a toujours eu, mais au début des années 2000, le petit écran a connu une explosion massive de nouvelles séries. Entre « Alias« , « Lost« , « Chuck« , « Heroes« , « Desperate Housewives » et d’autres encore, l’univers des séries ne s’est jamais aussi bien porté et le genre est on ne peut plus prolifique avec des séries abordant tous les styles, les genres et les thèmes. Au milieu de toutes ces nouvelles programmations, il y en a une qui va aller un peu plus loin dans son genre, « Nip/Tuck« , une série sur l’univers médical, mais pas comme les autres, puisque celle-ci va nous parler de chirurgie esthétique et de tout un tas de sujets tabous qui vont animer cette série au visuel un peu dégueulasse parfois.

73628176

Sean McNamara et Christian Troy sont deux chirurgiens esthétiques très réputés à Miami. Si dans leur métier, tout va pour le mieux, surtout depuis qu’ils ont réussi à faire enfermer Alvarez, l’homme qui a bien failli leur faire tout perdre, dans leur vie privée, c’est pas le panard, c’est même légèrement le chaos. Entre le fils de Sean qui sort avec une femme plus âgée que lui, Christian qui n’arrive pas à oublier son fils adoptif, les problèmes de couple de chacun et ce fou furieux, que la presse a surnommé « le découpeur » et qui s’amuse à violer et défigurer les gens qui sont trop parfaits selon lui, leurs vies ne vont pas encore être de tout repos dans cette saison, que l’on va apprécier, déguster.

Aussi dérangeante que fascinante, cette saison deux de « Nip/Tuck » peut se vanter de faire mieux que sa première saison. La série reprend tous les ingrédients qu’on aimait déjà dans la saison précédente, elle les développe et les approfondit, tout en apportant du neuf et un nouveau souffle à la série.

Cette deuxième saison garde toujours son gout pour la provocation, pour les tabous et les rebondissements, et chaque épisode sera intéressant à sa façon. Aucun ne sera inutile et la saison ne comptera aucun temps mort. Les intrigues sont bien tenues, et l’on va suivre plusieurs fils rouges à la fois, passant de l’un à l’autre avec facilité, crédibilité et cohérence. La série n’oublie pas de nous servir des cas intéressants sur lesquels les deux chirurgiens vont devoir travailler. Certains seront déroutants, d’autres plus touchants, et d’autres encore complètement farfelus et imprévisibles, comme cette femme, pionnière de la chirurgie esthétique, qui s’est presque tout fait refaire et qui maintenant a décidé de revenir au naturel. La série introduit de sacrés bons personnages, comme par exemple celui d’Ava Moore, coach de vie, qui va apporter le trouble dans la série, avec un personnage aussi inquiétant qu’énigmatique. C’est même l’un de ceux que je préfère sur toute la série. Je trouve qu’elle apporte tant de choses, puis comme elle est incarnée par Famke Janssen, c’est un peu la cerise. Puis enfin cette saison va servir aussi d’amorce pour la troisième, en y faisant apparaître pour la première fois le découpeur, un personnage sadique, révolté et flippant, qui va alors emporter la série vers le sommet. Et même si on le voit très peu dans celle-ci, il reste présent et marquant à chacune de ses apparitions, ou alors dans le récit de ses victimes.

C’est avec un plaisir non dissimulé que je retrouve ces personnages que j’aime beaucoup campés par ces excellents acteurs. Je ne reviendrais donc pas sur le talent de Dylan Walsh, Julian McMahon, Joely Richardson ou Roma Mafia, que j’aimerais vraiment voir plus souvent. Je trouve que c’est une excellente actrice qu’on ne met pas assez en lumière. Non, je préfère vous parler de tous ces acteurs qui vont venir faire un petit tour sur les seize épisodes que va durer la deuxième saison. Bien sûr, la plus belle des nouvelles, c’est la participation de la belle Famke Janssen, qui trouve là un rôle qui lui va à merveille et l’actrice va nous en faire voir de toutes les couleurs au niveau manipulation. La série voit aussi arriver comme patient Doug Savant (le mari de Lynette, dans « Desperate Housewives« ), Rebecca Gayheart, qui trouve elle aussi un bon rôle, l’excellent J.K. Simmons, qui est tordant dans la peau d’un écrivain qui vient faire une demande vraiment pas comme les autres, Sarah Paulson, Aisha Tyler, Vanessa Redgrave et beaucoup d’autres encore. Pour cette deuxième saison, les showrunners se sont fait plaisir.

73628228

Cette deuxième saison est donc bien dans la continuité de la première, mais en mieux et elle amorce ce qui sera surement la saison chef-d’œuvre de « Nip/Tuck« . Pour moi, c’était un vrai plaisir de la redécouvrir et je l’ai trouvé tout aussi passionnante que si je ne l’avais jamais vu. « Nip/Tuck » était vraiment une série qui valait le coup d’œil. Et si vous ne l’avez jamais vu et que vous avez envie de vous lancer, les deux premières saisons sont donc terribles.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=FTPy61NNJG0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.