juillet 15, 2024
BD

Mickey à Travers les Siècles

Auteurs : Dab’s et Fabrizio Petrossi

Editeur : Glénat

Genre : Aventure, Humour

Résumé :

Parti dénicher le scoop du siècle pour son dernier reportage, Mickey découvre un laboratoire où deux frères savants fous prétendent avoir inventé une machine à explorer le temps ! Il n’en faut pas plus pour attiser la curiosité légendaire de notre souris reporter qui décide de tenter elle-même l’expérience. Mais suite à un accident, Mickey se cogne la figure et dérègle la machine. Le voilà propulsé dans le passé à une époque inconnue ! Pire : à chaque nouveau coup sur la tête, Mickey changera d’époque aléatoirement, se retrouvant aux prises avec un T-Rex en pleine préhistoire, au milieu d’un champ de bataille à Waterloo ou face à Christophe Colomb en personne !

Avis :

Il y a des histoires qui peuvent être intemporelles, dans le sens où même aujourd’hui, elles sont d’actualité et ne semblent pas avoir pris une ride. Prenons en exemple Mickey à travers les Siècles. La première parution de cette histoire date de 1952 dans le numéro 15 du Journal de Mickey, et se terminera en 1978, soit près de 1348 planches. L’histoire raconte comment Mickey peut se téléporter dans une autre époque en se prenant un coup sur la tête. A la fois ludique et didactique, Mickey va rencontrer de nombreux personnages historiques et il s’agit de la première série de bande-dessinée française au long court qui met en avant des personnages de chez Disney. Depuis, on retrouve toutes ces histoires dans des intégrales chez Hachette et Dargaud, mais en 2018, une nouvelle mouture voit le jour sous l’écriture de Dab’s et le pinceau de Fabrizio Petrossi.

Véritable hommage à la série originelle, cette nouvelle version de Mickey à Travers les Siècles reste simple et dans les carcans du genre. Mickey est ici journaliste, et il est à la recherche d’un scoop. D’ailleurs, il doit se rendre dans un laboratoire car deux scientifiques semblent avoir créés une machine révolutionnaire. Et lorsque Mickey est sur place, il découvre qu’ils ont tout simplement inventé une machine à remonter le temps. Mais lorsque notre souris préférée l’essaye, elle se retrouve propulsée en pleine Préhistoire, et découvre qu’à chaque coup sur la tête, elle change d’époque. Commence alors un voyage dans le temps pour retrouver son époque. Le pitch est simple, mais il est plutôt marrant et va permettre de découvrir de nombreuses figures historiques, tout en étant jouant avec des évènements plus ou moins connus.

Il ne faut pas chercher quelque chose de complexe ici, puisque c’est une BD à destination d’un public jeune. D’un point de vue générale, il n’y a pas de fond au sein de cette histoire. Mickey traverse les époques, rencontre des personnalités historiques, il lui arrive un tas de bricoles qui lui font prendre la fuite, jusqu’à une résolution heureuse. L’écriture est très rythmée, puisque l’action ne s’arrête jamais, et à chaque changement de temps, Mickey se retrouve dans des situations délicates, dont il va se sortir de manière ubuesque, soit en récitant un poème de Pierre de Ronsard, soit par une ruse plus ou moins tirée par les cheveux (le coup des fauves végétariens à l’époque de Commode). Rien d’étonnant à cela lorsque l’on connait un peu le travail du scénariste, qui a déjà œuvré pour Les Lapins Crétins.

Pour autant, il ne faut pas enlever le côté ludique de l’histoire. En effet, cette lecture va permettre aux enfants de découvrir Léonard de Vinci, Barbe-Noire, Neil Armstrong, Commode ou encore les soldats de la Première Guerre mondiale et de suivre quelques éléments de l’Histoire. De façon drôle et incongrue, on va comment Mickey va influencer De Vinci pour le sourire de Mona Lisa. Ou encore comment il a obligé Armstrong à poser les pieds sur la lune en premier. Il y a vraiment un aspect didactique qui est présent, et même s’il est caché sous une couche épaisse de blagues plus ou moins drôles, certains enfants seront susceptibles d’aller chercher de qui il s’agit et durant quelle époque. Et bien évidemment, il y a quelques éléments contemporains, comme le portable de Mickey qui a du réseau à n’importe quelle époque.

Outre le fait que ce soit plutôt drôle et qu’il y a des éléments burlesques, le tout est magnifié par le dessin de Fabrizio Petrossi. Alors ce n’est pas beau dans le sens sublime à regarder, mais le trait s’associe parfaitement à l’histoire et au ton donné. Il y a un côté cartoon assumé dès le début, avec un aspect rétro qui colle parfaitement à l’humour recherché. On sent une parfaite osmose entre l’écriture et le dessin, ce qui fait que cette histoire est sans doute l’une des meilleures de cette collection. Et même si on peut noter quelques scories, comme un léger manque de fond réflexif, ou encore une fin qui tombe comme un cheveu sur la soupe, avec un grand tour de force du hasard, il réside un vrai plaisir de lecture et une certaine fluidité dans ce qui est raconté.

Au final, cette nouvelle mouture de Mickey à Travers les Siècles est une agréable surprise. Légère dans le ton, mais relativement drôle et maline, cette bande-dessinée trouve le bon équilibre entre un rythme soutenu, des blagues potaches parfois bien trouvées, parfois un peu lourdes, et un dessin un peu cartoon, qui n’a pas peur d’exagérer certains traits, même si on est sur du Disney, et que tout doit être plus ou moins calibré. Bref, une bonne surprise, et un bel hommage à une histoire qui ne prend pas de rides au fil des ans.

Note : 14/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.