avril 17, 2024

Dune: Deuxième Partie – Le Messie de la SF?

Titre Original : Dune : Part Two

De : Denis Villeneuve

Avec Timothée Chalamet, Zendaya, Rebecca Ferguson, Josh Brolin

Année : 2024

Pays : Etats-Unis

Genre : Science-Fiction

Résumé :

Paul Atreides s’unit à Chani et aux Fremen pour mener la révolte contre ceux qui ont anéanti sa famille. Hanté par de sombres prémonitions, il se trouve confronté au plus grand des dilemmes : choisir entre l’amour de sa vie et le destin de l’univers.

Avis :

Né à Bécancour au Québec, qui aurait pu croire que Denis Villeneuve deviendrait l’un des cinéastes les plus importants de notre époque ? Débutant au début des années 90, Denis Villeneuve a pris son temps avant d’exploser au cours des années 2000. Réalisant des drames à la fin des années 90 et dans les années 2000, Denis Villeneuve se fait une jolie réputation, jusqu’à ce qu’il adapte en 2010 la pièce de théâtre de Wajdi Mouawad et qu’il livre le film « Incendies« , film qui se pose comme l’une des plus grandes pièces de sa filmographie. Dès lors, Hollywood lui fait les yeux doux, et va s’en suivre « Prisoners« , « Premier contact« , « Sicario« , « Blade Runner 2049 » et puis le premier « Dune« .

Sortie en 2021, la première partie de « Dune » fut l’un des films événements de cette année-là, Denis Villeneuve offrant un film qui a tenu toutes ses promesses. Blockbuster d’auteur, avec cette suite qui suit exactement les mêmes sentiers que le premier film, Denis Villeneuve démontre encore une fois une qu’il est un grand, très grand, cinéaste. Époustouflant et grandiose, prenant le temps de raconter son histoire et ses conflits, magnifiquement filmé, cette deuxième partie fait bien plus que tenir les promesses faites, en offrant une suite bluffante de bout en bout. Assurément l’un des grands films de l’année.

« La grande force de cette suite, qui arrivera à être aussi un spectacle de tous les instants. »

La maison Atreides est tombée et il ne reste que très peu de survivants. Paul, qui est l’héritier de la maison Atreides, a réussi à trouver les Frémens, qui est le peuple qui habite Arrakis, et ce peuple en question attend un messie qui les délivrera, et beaucoup voit en le jeune homme le messie en question.

Qu’elle était attendue cette suite de « Dune » ! On peut même dire qu’à ce niveau d’attente, Denis Villeneuve pouvait faire quelques surprises, car la déception pouvait très vite pointer le bout de son nez, notamment parce que l’effet de surprise serait passé. Heureusement, il n’en sera rien, et mieux encore, car cette suite va faire mieux que le premier film. Si elle va suivre les sentiers du premier film, elle va surtout creuser des ornières encore plus profondes et nous offrir un film démesuré, et ça fait longtemps qu’on n’avait pas vu un tel spectacle comme ça.

Reprenant pratiquement là où le premier film s’était arrêté, au point où le début de ce film pourrait être un raccord du film précédent, cette deuxième partie approfondit le fond et la forme. D’ailleurs, c’est la grande force de cette suite, qui arrivera à être aussi un spectacle de tous les instants, avec beaucoup d’idées et de classe dans sa mise en scène, qu’un film qui se fait passionnant dans ce qu’il raconte. « Dune 2« , au travers de son histoire et de ses personnages, propose une excellente réflexion sur le fanatisme religieux, ainsi qu’un conte sur un héros qui se voit appelé par son destin. Avec ça, le film continue aussi tous les complots politiques, les rapports de force, les jeux de pouvoir ou encore les jeux de séduction. Chaque élément sert l’intrigue et plus largement le film, et les deux heures quarante passées devant le film passent à une vitesse incroyable.

« Timothée Chalamet livre une prestation incroyable. »

Comme je le disais, « Dune 2« , c’est un spectacle de tous les instants. Ce qui est terrible avec ce film, en plus de son histoire, c’est sa direction artistique, et notamment ses effets visuels démentiels. Si la photographie est à tomber par terre avec plein d’idées, si la réalisation de Denis Villeneuve est on ne peut plus immersive, si le montage est tellement fluide, si la BO de Hans Zimmer est merveilleuse, ce qui est bluffant, c’est le soin apporté aux effets qui sont aussi minimalistes qu’ils sont grandioses. Ici, Denis Villeneuve offre du spectacle, et du grand spectacle, avec assez peu (si l’on peut dire ça comme ça) et le film met un claque à tous ces films qui se veulent grandioses, alors qu’ils finissent par être une indigestion de fond vert.

Avec ça, il faudra aussi compter sur ce casting de luxe que Denis Villeneuve a réuni. Si les acteurs du précédent film retrouvent leur rôle et sont toujours aussi excellents, il faut toutefois noter la façon dont le film va creuser en profondeur le personnage de Paul Atreides, et son interprète, Timothée Chalamet, livre une prestation incroyable, tenant pratiquement tout le film sur ses épaules, alors même qu’il a des partenaires de choix, aussi bien avec les anciens personnages, que les nouveaux, avec notamment un Austin Butler assez impressionnant, et un Christopher Walken en Empereur charismatique au possible.

Au bout du compte, ce deuxième « Dune » est une excellence de bout en bout de film. Incroyable, bluffant et puissant, Denis Villeneuve réalise un blockbuster d’auteur qui offre un spectacle grandiose, ainsi qu’un divertissement passionnant dans tous ce qu’il raconte et lorsque l’on conjugue tout cela, on se dit que cela va être difficile d’offrir plus cette année.

Note : 20/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.