juin 21, 2024

Une Histoire d’Amour – Simplicité Faite Sublime

De : Alexis Michalik

Avec Juliette Delacroix, Marica Soyer, Alexis Michalik, Pauline Bression

Année : 2023

Pays : France

Genre : Drame

Résumé :

Katia et Justine tombent amoureuses. Malgré la peur de l’engagement et le regard des autres, elles décident de faire un enfant, laissant le hasard décider de qui le portera. Mais alors que Katia tombe enceinte, Justine la quitte soudainement. 12 ans plus tard, Justine est retournée à une vie rangée et Katia, qui a gardé l’enfant, apprend qu’elle est condamnée. Contrainte de trouver en urgence un tuteur pour sa fille, elle se tourne vers sa seule option : son frère William, écrivain cynique et désabusé…

Avis :

Dans le monde du théâtre, Alexis Michalik est une sommité, étant l’auteur de sept pièces de théâtre à succès, et il se pose comme le metteur en scène le plus jeune à avoir été récompensé aux Molière. En tout, en l’espace d’une dizaine d’années, Alexis Michalik a été récompensé pas moins de cinq fois, dont trois Molière de la mise en scène.

En parallèle de cela, Alexis Michalik s’intéresse au cinéma, tout d’abord en tant que comédien, puis par la suite en tant que réalisateur, avec d’abord trois courts-métrages, puis un long, « Edmond« , en 2019. Un premier long qui est par ailleurs était l’adaptation d’une de ses pièces de théâtre.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Alexis Michalik récidive en adaptant pour son deuxième film une autre de ses pièces de théâtre. Loin du Paris de 1897, loin des tirades de « Cyrano de Bergerac« , pour son second film, Alexis Michalik nous entraîne dans une histoire moderne, une histoire de notre temps et autant le dire, avec ce film, le réalisateur livre là un petit bouleversement. Sorte de montagne russe d’émotions, « Une histoire d’amour » est un film simple, beau, intelligent, et au bout du compte, bouleversant. Bref, avec « Edmond« , Alexis Michalik attirait grandement notre attention, avec ce film, il confirme qu’il est un cinéaste sur lequel on peut compter.

«  »Une histoire d’amour » est un film où la justesse est le maître-mot. »

William, un écrivain qui a son petit succès, s’est encore une fois fait larguer, et encore une fois, il doit déménager. Katia, sa sœur, vient pour l’aider sans se douter que ce jour-là va changer sa vie à ,jamais, car ce jour-là, elle va rencontrer Justine, la copine d’un ami de son frère, et ce jour-là, Katia va tomber éperdument amoureuse…

La justesse, « Une histoire d’amour » est un film où la justesse est le maître-mot, car ici, tout est juste, et derrière ça, tout est sensible, bien amené et bien construit. Ici, Alexis Michalik nous livre une histoire forte. Une histoire qui est simple, qui sonne comme une évidence et en même temps, cette même histoire est forte, très forte. Pourtant, lorsqu’on jette un coup d’œil sur le synopsis (qui spoile presque tout le film d’ailleurs), on peut se dire que cette histoire-là, on la connaît par cœur. Cette histoire, à quelques virgules près, on l’a déjà vu et partant de ce principe, il n’y a aucune raison pour qu’on soit autant emporté que ça. Alors oui, mais ça, c’était sans compter sur le talent d’Alexis Michalik qui maîtrise tout son film et qui sait comment nous emporter, et comment nous raconter ses personnages, leurs trajectoires, et les émotions qui vont les parcourir.

« Une histoire d’amour« , c’est avant tout l’histoire d’un coup de foudre au milieu des années 2000. Katia et Justine se rencontrent presque par hasard, et c’est le début d’une immense histoire d’amour. Une histoire qui va avoir ses hauts et ses bas, mais une histoire d’amour où les sentiments et les émotions qui traversent les personnages sonnent vraies et justes.

« Porté par une mise en scène sublime, Alexis Michalik nous emporte avec bouleversement dans une fresque. »

Porté par une mise en scène sublime, Alexis Michalik nous emporte avec bouleversement dans une fresque qui parle de ses personnages, de leur vie, de leurs grands moments, mais aussi de leurs blessures, leurs doutes et leurs peurs. Chacun de ces personnages, dans ses questionnements, peut être l’un d’eux nous. Leurs parcours de vie, leurs rires ou leurs pleurs, nous ressemblent. Alexis Michalik fait simple mais vrai, et comme je le disais, il fait juste. Puis il sait parfaitement gérer les émotions que provoque l’histoire qu’il nous raconte. Ce film, c’est des montagnes russes (et les montagnes russes d’un quotidien) et l’on adore ça, et bien souvent dans ces cas-là, ça passe beaucoup trop vite.

De plus, cette histoire, alors même qu’elle est évidente, nous réserve tout un tas de surprises qui nous offrent comme un suspens, car finalement, on ne sait pas comment Alexis Michalik va nous emporter avec ces personnages-là.

Ce qui fait aussi la beauté, la justesse et l’émotion de ce film, c’est bien sur le casting que le metteur en scène a choisi. Un casting qui connaît parfaitement ses rôles, puisque chose rare, Alexis Michalik a repris l’intégralité de sa troupe de théâtre pour jouer ici dans l’adaptation de la pièce. Ainsi, ces acteurs et actrices qu’on ne connaît pas, ou mal, sonnent plus véridiques que nature. Puis ils sonnent aussi comme de magnifiques découvertes. Il est difficile de résister à ces personnages et surtout à ces comédiennes et ce comédien. Ainsi, Juliette Delacroix, Marica Soyer, Pauline Bression et Léontine d’Oncieu sont tout simplement extraordinaires de simplicité, de vérité et de justesse. Quant à Alexis Michalik lui-même, il est bouleversant dans le rôle de ce frère tendre, blessé et humain.

« On est même étonné de voir à quelque point Alexis Michalik gère les émotions de son film. »

Enfin, son premier film était déjà un bijou en termes de mise en scène, et même s’il fait moins fort qu’ »Edmond« , Alexis Michalik réitère l’expérience et livre un film magnifique dans sa construction. « Une histoire d’amour » est romantique, drôle, fun, nostalgique, juste, puissant, bouleversant, évasif, et bien d’autres adjectifs encore. Alexis Michalik nous réserve de purs moments de cinéma qui sonnent si justes et simples, que s’en est déconcertant. On est même étonné de voir à quelque point Alexis Michalik gère les émotions de son film, ne tombant jamais dans le superflu, ne prenant jamais son spectateur par la main. Bien souvent, « Une histoire d’amour » se fait bouleversant aussi bien avec ce qu’il montre, qu’avec ce qu’il ne montre pas.

Bref, c’est sublime. Avec ce deuxième film, Alexis Michalik fait bien plus que confirmer qu’il est un bon réalisateur. Non, avec film qui nous entraîne d’émotion en émotion, du rire aux larmes, Alexis Michalik confirme qu’il est un réalisateur puissant, sur lequel on peut s’appuyer sans l’ombre d’une hésitation. Désormais, je me languis d’un futur film !

Note : 17/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.