septembre 27, 2022

Agnostic Front – Get Loud!

Avis :

Fondé au début des années 80, Agnostic Front fait partie des groupes fondateurs de ce que l’on va appeler la scène Hardcore newyorkaise, ou encore la NYHC (New York HardCore). Affichant des mines patibulaires de gros durs, avec une musique agressive mélangeant des éléments Heavy et Punk, le groupe s’est rapidement fait une place au milieu de Murphy’s Law, Madball ou encore Sick of it All et Cro-Mags. Malgré de nombreux changements de line-up et une pause dans les années 90 avec l’emprisonnement de Roger Miret pour détention de drogue, Agnostic Front est toujours debout et semble avoir de l’énergie à revendre. Get Loud ! est leur quatorzième album, et il rentre pile poil dans ce que le groupe sait faire de mieux, une succession de morceaux costauds, très courts mais incisifs et qui ne laisse pas indifférents. Bref, ça castagne et on aime ça !

Dès le début, le groupe ne fait pas dans la dentelle et délivre avec Sray Painted Walls un titre à son image. Avec une introduction déjà puissante, la bande de Miret va délivrer une rythmique infernale et nous donne rapidement envie de headbanger dans tous les sens. L’énergie est belle, communicatrice, et on sent que tout cela est fait pour la scène. Sans surprise, le titre est assez court, mais il fait pourtant partie des morceaux les plus longs de l’album (2’45). Anti-Social et sa minute ira un peu plus loin dans le délire Hardcore avec une rythmique très rapide et une volonté de marquer les esprits avec quelque chose de vif et de tranché. C’est bien simple, on en ressort en nage. Get Loud ! permettra de se calmer un peu, mais on reste dans du Hardcore qui fracasse, avec une mise en bouche de belle facture.

La ligne de basse annonce une grosse tempête, et même si on reste sur un rythme moins véloce que le morceau précédent, on retrouve toute la patte d’Agnostic Front et la voix si caractéristique de Roger Miret. Le travail à la gratte est aussi à mettre en avant, avec un gros sans faute sur les riffs, qui sont tous accrocheurs et addictifs. Conquer and Divide le prouvera plus d’une fois, avec un retour aux sources qui fait mal. Le groupe tabasse tout et délivre un morceau d’une grande efficacité, avant de passer à quelque chose de plus surprenant avec I Remember. Là, on est dans un titre plus construit, plus long (plus de trois minutes) et qui met en avant ses élans punks plus que le reste. C’est bien fichu, ça rentre parfaitement dans le cadre du groupe, et surtout, les « hey ho let’s go » sont fédérateurs.

Dead Silence viendra remettre un peu d’énergie dans tout ça, en prônant des riffs sauvages et surpuissants, au sein d’un titre rageur. Encore une fois, le groupe vise l’efficacité et la colère, et ça marche à plein régime. Et histoire d’enfoncer le clou avec la technique des musiciens, Af Stomp viendra nous titiller la nuque avec un morceau uniquement instrumental qui marquera la moitié de l’album. Puis par la suite, on en aura pour notre argent, avec des titres rapides, nerveux et qui collent parfaitement à la peau d’Agnostic Front. Urban Decay viendra casser des bouches, alors que Snitches Get Stitches nous donnera fortement envie de sauter dans tous les sens et de se retrouver dans une fosse avec les copains. Le groupe est fidèle à sa réputation et reste dans un format qu’il apprécie, avec des morceaux qui font parfois moins de deux minutes.

Alors bien évidemment, cela donne un album assez court, et qui parfois ne demande qu’une paire de morceaux un peu plus travaillés, mai est-ce vraiment ce que l’on cherche quand on écoute Agnostic Front ? Ou un quelconque autre groupe de la scène hardcore newyorkaise ? Non. Et force est de reconnaître que plus de quarante ans après leur début, le groupe a toujours cette énergie en lui, cette envie d’en découdre et de faire bouger les foules. Isolated est un exemple comme un autre, tout comme le fervent In my Blood ou bien Attention. On est vraiment dans un schéma qui ne bouge pas d’un iota et qui donne vraiment envie de se jeter dans le pit.

Au final, Get Loud !, le dernier album en date d’Agnostic Front, est un effort fidèle à la réputation du groupe. C’est court, c’est concis, c’est carré et ça fracasse à tous les étages. Ne démontrant aucun moment de faiblesse, les américains délivrent un Hardcore rageur et fédérateur, qui est une véritable expérience à vivre sur scène. Encore une fois, et malgré un âge qui pourrait se faire sentir, le groupe est bien présent et fait la nique à bien de jeunes intervenants.

  • Spray Painted Walls
  • Anti-Social
  • Get Loud !
  • Conquer and Divide
  • I Remember
  • Dead Silence
  • Af Stomp
  • Urban Decay
  • Snitches Get Stitches
  • Isolated
  • In my Blood
  • Attention
  • Pull the Trigger
  • Devastated

Note : 17/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.