décembre 10, 2022

Arrête ou je Continue

053203.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Sophie Fillières

Avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Devos, Anne Brochet, Joséphine de la Baume

Année : 2014

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Pomme et Pierre.
Ils sont ensemble depuis longtemps. Trop longtemps ?
Ils sont pris dans cette combine qu’est devenu leur couple, ce discret désastre, pris dans ce numéro qui se joue presque malgré eux.
« Arrête ou je continue » l’un comme l’autre pourrait le dire.
Ils ont l’habitude de longues marches en forêt. Au cours de l’une d’elle, Pomme refuse de rentrer. Non. Juste non. Qu’il lui file le kway, qu’il lui file le pull, qu’il lui file le sac, elle reste…
Elle disparaît dans les taillis. Sans fracas…

Avis :

« Arrête ou je continue » est le cinquième film de la réalisatrice Sophie Fillières en vingt-ans de carrière et il se pourrait bien que la réalisatrice nous ait offert son meilleur film jusqu’ici, car « Arrête ou je continue » est un petit bijou d’humour décalé et burlesque sur le désamour d’un couple qui est rongé par le quotidien. C’est avec délicatesse, que la réalisatrice va nous emmener dans la vie de ce couple et nous faire vivre une tranche de vie. Un moment où tout se joue, un cap à passer, sans qu’on le cherche. Entre le réalisme ou la rigolade, Sophie Fillières ne choisit pas et mélange les deux pour nous livrer une bonne comédie dramatique bien loin des comédies françaises habituelles que j’ai appréciée.

472973.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pomme et pierre sont en couple depuis des années maintenant. Ils sont en couple depuis bien trop longtemps et chacun petit à petit, sans trop s’en rendre compte, s’est éloigné de l’autre. Alors que Pierre s’accroche à Pomme, elle n’est plus aussi sûr de cette relation. Ensemble, ils aiment la randonnée, ils ont même pris l’habitude, chaque week-end, armés de leur sac à dos et leur chaussure de marche, de se balader sur les sentiers de leur région. Mais un après-midi, alors qu’ils sont invités le soir chez des amis, Pomme ne veut pas rentrer et décide de rester ici pour réfléchir sur sa vie. Ébahi, Pierre rentre, pensant que ce n’est qu’une passade et que Pomme sera finalement à ce dîner, mais la situation va s’avérer plus compliquée que ça.

Avec sa bande-annonce pleine de fraîcheur et ce couple de comédiens que j’aime, je ne pouvais pas louper le nouveau film de Sophie Fillières et j’ai bien fait d’aller voir ce film, car j’ai passé un excellent moment devant.

« Arrête ou je continue » analyse la dérive lente et douce d’un couple qui se laisse gagner par cette maudite routine. Une routine vicieuse, car elle est faite de petits riens, de petits agacements, de petit tracas, ou de non-dits. Le sujet est sérieux, voir même grave et pourtant la réalisatrice le traite avec légèreté, délicatesse, sensibilité et surtout avec humour. Un humour décalé, improbable, absurde, où l’on rit jaune, où l’on s’amuse des situations qui ne sont pas drôles, bien au contraire. Moi personnellement, je me suis bien amusé devant, plusieurs scènes m’ont beaucoup fait rire, en particulier une scène entre Emmanuelle Devos et un chamois. Le scénario est vraiment très sympa et les dialogues sont géniaux. C’est très bien écrit, entre amertume et burlesque, ils sont aussi touchants qu’ils sont justes. Au départ on peut se demander, où la réalisatrice et son couple de comédiens veulent nous emmener, mais comme le tout a son charme, on se laisse prendre dans l’intrigue. J’avoue que j’y ai trouvé quelques petits temps morts, il aurait un peu tendance à devenir long sur la fin, mais la réalisatrice rattrape vite le coup et nous livre un beau final.

Le film est aussi très agréable à regarder, pour ses paysages et toutes les scènes en forêt, que j’ai trouvé très jolies. Il y a une sorte de poésie naturelle qui se dégage de ces scènes-là et même quand il ne se passe pas grand-chose, le film reste très joli à regarder. Enfin, il y a ce couple d’acteurs si bien assorti. Mathieu Amalric (dont je suis très admirateur, encore une raison pour ne pas laisser passer ce film) et Emmanuelle Devos vont si bien ensemble, même quand ils ne s’aiment plus. Je trouve que c’est un couple de cinéma très bien assorti que j’aime. Oui ils n’en sont pas à leur premier rôle ensemble, ils ont du faire ou moins six ou sept films ensemble. Mathieu Amalric est comme toujours charismatique. Son personnage est drôle dans son incompréhension et l’acteur lui ajoute ce côté décalé qui rend le personnage assez attachant en fin de compte. Emmanuelle Devos est vraiment hilarante, surtout dans les scènes où elle se perd en forêt pour se retrouver avec elle-même. L’actrice m’a fait rigoler en parlant à des lapins. J’ai trouvé génial ce côté bourgeoise faussement coincée qui se retrouve face à la nature et face à elle-même. Dans le film, on appréciera la petite apparition d’Anne Brochet, qui est comme toujours vraiment drôle. L’actrice a une façon naturellement drôle de jouer et l’on remarque sa présence, alors qu’elle apparaît vraiment très peu dans le film. Le hic dans le tableau, c’est Nelson Delapalme, dont je n’ai pas apprécié le jeu d’acteur ni même le personnage que j’ai trouvé pour le coup beaucoup décalé par rapport à l’ambiance décalé du film.

474849.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« Arrête ou je continue » m’a donc comblé. C’est un film que j’ai beaucoup apprécié, dont l’histoire est touchante. J’ai aimé la façon qu’à la réalisatrice de nous montrer comment ce couple se fane tout doucement et le final du final n’en ai que plus touchant.

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=brWHQNyuC3k[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.