décembre 10, 2022

Grace and Frankie Saison 4

D’Après une Idée de : Martha Kauffman et Howard J. Morris

Avec Jane Fonda, Lily Tomlin, Martin Sheen, Sam Waterston

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 13

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Alors que Grace et Frankie affrontent des hauts et des bas professionnels, amoureux et familiaux, elles doivent aussi faire face à la réalité du vieillissement. Mais quelles que soient les surprises que la vie leur réserve, Grace et Frankie sont toujours là l’une pour l’autre.

Avis :

Figure importante du cinéma depuis des décennies, fille de l’acteur Henry Fonda, Jane Fonda a fait les très beaux jours du cinéma américain notamment entre la fin des années 60 et les années 80. Elle aura tourné pour les plus grands dans les films de Sydney Pollack, George Cukor, George Roy Hill, Alan J. Pakula, Roger Vadim, Joseph Losey, Otto Preminger… Bref, elle a une carrière de rêve. Puis petit à petit, l’actrice vieillissante s’est faite de plus en plus rare, désertant quelque peu le cinéma, avant de trouver une nouvelle jeunesse sur le petit écran à partir de 2015, dans la peau de Grace Hanson, une septuagénaire dynamique, qui se fait larguer comme une vieille chaussette, après quarante ans de mariage, car son mari a décidé de vivre pleinement son homosexualité.

« Grace & Frankie« , c’est la petite série en forme de feel good qui ne fait pas vraiment de bruit autour d’elle, et pourtant elle enchaîne les saisons comme les personnages de « Sense8 » enchaînaient les plans à plusieurs. Drôle, cocasse, piquante parfois, les mésaventures de Grace et sa meilleure Frankie, et plus largement de ceux et celles qui les entourent, nous font rire depuis maintenant une cinquantaine d’épisodes. On avait quitté les deux amies séparées, avec le départ de l’une d’entre elle pour Santa Fe, afin de suivre un amoureux. On les retrouve donc séparées, mais presque déjà réunies, pour treize nouveaux épisodes qui ne vont pas manquer de mordant, de saveur, et même de fond. Tenant sa ligne directrice, c’est-à-dire toujours amuser et divertir, cette quatrième saison de « Grace & Frankie » demeure toujours un petit régal.

Frankie habité désormais à Santa Fe, mais ce week-end-là, elle revient voir ses amies et sa famille, car son fils Bud organise une fête pour révéler le sexe du bébé qu’il attend avec sa compagne. À cette occasion, Frankie revient dans la maison de la plage, et découvre alors la nouvelle colocataire de Grace, Sherry. Si la jeune femme est charmante et a tous les atouts pour possiblement être amie avec Frankie, cette dernière se sent surtout rejetée et au-delà de ça, elle a bien du mal à faire confiance à cette fille qui s’est si vite installée.

« Grace & Frankie » est une série qui ressemble à un bon vin, car plus elle avance et plus elle se fait intéressante, sans jamais quitter les sentiers qu’elle avait empruntée au départ. Ainsi, c’est toujours un plaisir de se lancer dans une nouvelle saison, d’autant plus que cette dernière nous réserve pas mal de retournements de situations, et derrière l’humour, les bêtises, les engueulades et les fou-rires, les deux showrunners ont effectué un joli travail pour aborder des sujets de société importants.

À travers les différents épisodes, cette quatrième saison va surtout aborder l’autonomie des personnes âgées. Le regard qu’elles portent sur elles-mêmes, l’acceptation qu’elles peuvent avoir sur le fait de vieillir, le choc des générations évidemment, et avec les générations viendra le sujet de la responsabilité des enfants quant à leurs parent. Comme elle l’a toujours fait jusque-là, la série aborde tous ses sujets avec un ton léger. Plusieurs fois, on s’amuse des bêtises, et les différents réalisateurs savent parfaitement tenir la barre, rendant la série drôle et fun quand il le faut, et plus sérieuse, là encore, quand les intrigues le demandent.

On ajoutera à cela des sous-intrigues amusantes qui brassent avec leurs personnages tout un tas de sujets de société, allant de l’amour chez les seniors à l’apprentissage pour les jeunes parents. Bref, une saison riche en sujets, et qui arrive à s’amuser tout en gardant les pieds sur terre.

Pour le reste, « Grace & Frankie » reste droite dans ses bottes, et si on pourrait lui reprocher de ne pas vraiment innover en prenant des risques du point de vue de sa réalisation (elle reste une sitcom améliorée assez « lambda »), la série demeure efficace en elle-même et ne donne pas la sensation d’être arrivée au bout. On suit toujours cette petite bande avec le sourire et l’on se demande toujours où la série va les emmener.

Après, il faut dire aussi que la force de la série vient de ses interprètes qui s’en donnent à cœur joie. Que ce soit pour le quatuor de tête, ou les seconds rôles qui composent les quatre enfants de Grace et Frankie, chacun, au fur à mesure des épisodes, a réussi à se rentre essentiel (même si June Diane Raphael (Briana) reste la meilleure ! Mais ça, c’est à titre personnel. Ce personnage est une tueuse en puissance, qui balance des punchlines toutes plus tordantes les unes que les autres). À noter des guests très bien venus, comme Lisa Kudrow, Peter Gallagher ou Lorraine Toussaint.

Cette quatrième saison est donc un bon cru qui tout en suivant parfaitement la ligne directrice des trois autres, tout en conjuguant l’humour et le drame, a su renouveler de manière logique ses thèmes, pour explorer des seniors dans le grand âge. Si la série l’avait toujours un peu fait jusque-là, en abordant la perte d’autonomie, ou l’impression de la famille d’une perte d’autonomie, « Grace & Frankie » gagne en intérêt et fait de jolies promesses pour la suite.

Note : 14,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.