novembre 30, 2021

Spicy – Chat Pique!

Fiche technique :

Création : Győri Zoltán Gábor

Illustrations : Jimin Kim

Joueurs : 2 à 6

Durée : 15-20 min

Type/public : Ambiance/familial

Mode de jeu : Compétitif

Age : 10 ans

Mécaniques : Bluff, pose de cartes

Première parution : 2021

But du jeu :

Les joueurs incarnent des chats qui s’affrontent pour savoir lequel peut manger le plus épicé. Remportez ce match en acquérant le plus de cartes !

Règles :

L’on dispose les 3 Cartes Trophée sur la table. La Carte Fin du Monde est placée dans la pioche de Cartes Epice, en fonction du nombre de joueurs. Ces dernières comportent une Valeur de 1 à 10 et une Epice parmi les 3 du jeu (Piment, Wasabi, Poivre). Il existe également deux cartes spéciales, la carte Epice Joker et la carte Valeur Joker. Chaque joueur pioche 6 cartes.

Lors de son tour, chaque joueur peut soit passer et piocher, soit jouer une carte de sa main face cachée en faisant une annonce de la forme Valeur + Epice. La première annonce doit être de Valeur 1 à 3, de l’Epice que l’on souhaite. Le prochain à jouer devra poser sa carte par dessus la précédente et faire une annonce de Valeur strictement supérieure mais en conservant la même Epice. Lorsqu’une annonce de valeur 10 est faite, le prochain à jouer devra de nouveau en annoncer une de 1 à 3 mais conserver la même Epice.

Tant qu’une carte est au dessus de la pile, n’importe quel joueur peut la contester. Il doit alors  déclarer s’il pense que la carte ne comporte pas la bonne Valeur ou la bonne Epice par rapport à l’annonce faite. Puis la carte est retournée. Le vainqueur de la contestation récupère le tas de cartes jouées, le perdant pioche deux Cartes.

Exemple : Joueur A place une carte 3 Poivre face cachée, et annonce qu’il s’agit d’un 3 Poivre. Le joueur B n’a pas de Poivre dans sa main, il décide de jouer quand même et pose un 7 Piment face cachée. Il annonce qu’il s’agit d’un 7 Poivre. Joueur C passe et pioche une carte. Avant que joueur D n’ait le temps de prendre son tour, le joueur E conteste la dernière carte jouée, celle de B. Il dit que B a menti sur la Valeur. L’on retourne la carte de B, qui n’avait pas menti sur la Valeur mais sur l’Epice. De fait, B est le vainqueur de la contestation et E en est le perdant. Si E avait déclaré que B avait menti sur l’Epice, il aurait eu raison. E aurait alors été le vainqueur de la contestation et B le perdant.

Il existe 2 cartes spéciales, l’Epice Joker (qui est toujours la bonne Epice mais jamais la bonne Valeur), et la Valeur Joker (qui est toujours la bonne Valeur mais jamais la bonne Epice).         

Quelques Cartes Epice.

Le perdant de la contestation commence ensuite une nouvelle pile en jouant la carte de son choix et en annonçant une Valeur Comprise entre 1 et 3 avec l’Epice qu’il veut, ou pioche et passe son tour.

Lorsqu’un joueur est sur le point de jouer sa dernière carte, il doit l’annoncer. Si cette dernière carte n’est pas contestée, ou si ce joueur gagne cette contestation le cas échéant, il obtient une Carte Trophée qu’il conserve à côté des cartes précédemment remportées et pioche 6 Cartes pour refaire sa main. S’il perd la constestation, l’issue classique se déclenche.

Dès qu’un joueur obtient une deuxième Carte Trophée, il remporte immédiatement la partie !

Sinon, le jeu s’achève soit lorque la dernière Carte Trophée est distribuée, soit quand la Carte Fin du Monde est dévoilée. A ce moment, les participants comptent leur score. Chaque carte remportée vaut 1 point, chaque carte en main enlève 1 point. Les Trophées donnent 10 points. Le plus grand total est le vainqueur !

A noter qu’il existe 6 cartes variantes, modifiant certaines règles. Les joueurs peuvent en ajouter autant qu’ils veulent avant chaque partie pour modifier leur expérience de jeu !

Avis :

Vendu en France dans la gamme Iello Mini, Spicy est un petit jeu de bluff sans prétention. Peut-il se démarquer de ses concurrents et se frayer un chemin dans une ludothèque ?

Les fameuses Cartes Trophée, sources de toutes les convoitises du jeu !

La première chose que l’on remarque en attrapant la boîte est le style graphique, très particulier. On peut aimer ou non mais il change radicalement de ce que l’on voit d’habitude, et participe à l’ambiance autour de la partie ! Le dos des cartes comporte des dorures du plus bel effet ! A noter que les Cartes Epice racontent une petite histoire : si l’on met les cartes dans l’ordre croissant, l’on peut suivre l’aventure d’un chat qui découvre une épice, la goûte sans se méfier, mais se retrouve littéralement avec la bouche en feu ! Le matériel n’est composé que de cartes, dont le dos est différent selon le type (Trophée, Fin du Monde, Epice, variantes). Cela permet de les différencier lorsque l’on range ou installe le jeu.

Le gameplay est naturellement centré sur le bluff. Il arrive fréquemment que parmi les cartes jouées, il n’y ait qu’un seul des deux critères qui correspondent. Tout le sel du jeu est précisément de déterminer s’il s’agit de l’un ou de l’autre, voire si l’adversaire ment ou non. La répartition des cartes est connue, mais comme les cartes ne sont jamais révélées (à l’exception de celles qui servent à vérifier les contestations), il est difficile de déterminer si telle ou telle annonce est plausible. Mais ce n’est pas non plus un jeu dans lequel il faudra calculer des probabilités et des statistiques, l’important est avant tout de s’amuser et que la partie soit fluide et rythmée !

L’ajout des variantes est un gros plus qui participe à la rejouabilité. Pouvoir repartir sur une valeur de 1 à 3 après une annonce autre qu’un 10, pouvoir copier une annonce à l’identique au lieu de passer à une valeur supérieure… Telles sont par exemple les possibilités offertes par le jeu, sachant qu’elles sont toutes compatibles entre elles !

Les interactions sont limitées au fait de contester ou non l’annonce d’un adversaire mais c’est tout de même le coeur du jeu ! Quant aux changements suivant le nombre de joueurs, il n’y en a pas tant que cela. Naturellement, plus on est nombreux et plus ou attend notre tour (même si un tour est très rapide), et plus on prend le risque de ne pas beaucoup jouer. En effet, après une contestation, c’est le perdant qui entame la prochaine pile, donc si le joueur après nous n’arrête pas de perdre, l’on peut passer des tours sans jamais avoir l’opportunité de placer une carte. Toutefois ce genre de cas de figure reste très rare et très limité.

un chat qui découvre un piment…

Détenteur de plusieurs nominations ou recommandations, Spicy est un petit jeu diablement efficace. Rapide et nerveux, il offre un challenge à tous les amateurs de jeux de bluff, car la question n’est plus de savoir si les adversaires mentent, comme dans d’autres titres du même style, mais sur quel critère ! Et vous, oserez-vous relever le défi (relevé, épices… hahaha) ?

Note : 17/20

Par Flippy Who

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.