novembre 30, 2021

A Good Man – Papa Enceinte

De : Marie-Castille Mention-Schaar

Avec Noémie Merlant, Soko, Vincent Dedienne, Gabriel Almaer

Année : 2021

Pays : France, Belgique

Genre : Drame

Résumé :

Aude et Benjamin s’aiment et vivent ensemble depuis 6 ans. Aude souffre de ne pas pouvoir avoir d’enfant alors Benjamin décide que c’est lui qui le portera.

Avis :

Marie-Castille Mention-Schaar est une réalisatrice française qui a très bien su se faire une place dans le cinéma français au cours des années 2010. Si ses premiers films sont assez discutables, elle a franchi un cap avec « Les héritiers » et surtout avec le puissant « Le ciel attendra« , film qui avait un sujet on ne peut plus brûlant, puisqu’il abordait les intégristes religieux et leur influence sur certaines personnes fragiles.

Après un grand film comme « Le ciel attendra« , Marie-Castille Mention-Schaar a voulu revenir à quelque chose de plus léger (même s’il y avait des sujets d’actualité derrière) et elle est passée à la comédie avec « La fête des mères« , film choral peu convaincant, qui fut un échec d’ailleurs. Prenant le temps de la réflexion, Marie-Castille Mention-Schaar revient près de trois ans après, avec un film qui peut se vanter d’approcher les sommets du « … ciel attendra« . Faisant partie de la sélection de Cannes 2020, présenté au festival de Deauville en avant-première mondiale, pour son nouveau long-métrage, « A Good Man« , Marie-Castille Mention-Schaar est revenue à quelque chose de plus sérieux et ça lui va très bien, puisqu’elle nous livre là un superbe film, ainsi qu’une sublime histoire d’amour et un très bon film qui pousse au débat.

Benjamin et Aude s’aiment et vivent leur vie ensemble depuis six ans maintenant. Tout va pour le mieux pour ce couple. Enfin ça, c’est en apparence, car derrière les portes closes, plusieurs soucis abîment le quotidien, comme le fait qu’Aude ne puisse porter un enfant. Aimant sa femme par-dessus tout, ayant le désir d’être parent et d’être parent ensemble, Benjamin va prendre une décision qui va avoir de lourdes conséquences…

Marie-Castille Mention-Schaar a un don pour filmer notre société et mettre en scène des sujets de société bouillants et « A Good Man« , son sixième film, en est encore un très bel exemple, puisque la réalisatrice a décidé de s’arrêter sur un sujet peut-être encore plus brûlant que celui qu’elle abordait dans « Le ciel attendra« , puisque cette fois-ci, à travers l’histoire de Benjamin et Aude, la cinéaste fait un film sur la transsexualité. Ou du moins elle aborde la transsexualité à travers une sublime histoire d’amour.

« A Good Man« , c’est un scénario infiniment riche et nuancé. « A Good Man« , c’est un film qui aborde bien d’autres sujets et c’est un ensemble de tous ses sujets qui fait que le métrage est beau, et surtout qu’il est intéressant. Faire un film pour parler d’un personnage transgenre qui essaie de se faire accepter, clairement, ça n’intéresse pas Marie-Castille Mention-Schaar et à la découverte de ce film qui avait tout pour faire polémique, on ne peut nier cet état de fait. Avec ce film, la cinéaste française livre un film qui aborde la question du couple, de l’amour dans un couple et celui-ci face à des épreuves. Puis derrière ce couple, il y a tout ce que les personnages ont, et ainsi, à travers ces personnages, Marie-Castille Mention-Schaar aborde la transsexualité dans un couple, dans la famille, mais aussi dans de petits villages reculés.

Le scénario parlera du poids du mensonge, des non-dits, de cette impression d’imposture. Le scénario abordera les choix de vie dans un couple et plus particulièrement chez celui-ci, où c’est le personnage de Benjamin qui décidera de porter un enfant. Comment gérer ça aux yeux des autres, mais aussi aux yeux de son couple ? Puis derrière ça, il y a les projections sur l’avenir, la vie de parents, les problèmes qui peuvent aller avec, les jugements de tous les côtés, peur de ses derniers. Bref, Marie-Castille Mention-Schaar décortique vraiment tout ce qui peut y avoir comme sujets au travers cette décision atypique et derrière ce couple. On sera touché par les émotions que la réalisatrice arrive à capturer. On sera dérangé, parfois perdu, comme peuvent l’être certains des personnages et sans jugement aucun, seulement avec cette tranche de vie si particulière, la réalisatrice ouvre un débat auprès de ses spectateurs et ça, ce n’est vraiment pas donné à tout le monde.

Ce qui captive aussi, c’est la mise en scène de sa réalisatrice, qui ne cherche à aucun moment à tomber dans la polémique ou la provocation. Non, ici, elle filme de manière très pudique et très réaliste en même temps, des personnages, un quotidien, une histoire d’amour et le tout est fait et rendu de manière si naturelle, que c’est tout simplement beau et touchant.

« A Good Man« , ce sont les retrouvailles de la réalisatrice et son actrice fétiche, Noémie Merlant, à qui elle confie un rôle en or. Un rôle compliqué, complexe, un rôle dans lequel il aurait pu être facile de tomber dans la caricature, tant les frontières sont minces et une fois n’est pas coutume, Noémie Merlant fait des merveilles, et mieux encore, elle confirme qu’elle est bien une immense actrice qui va devenir tout simplement incontournable. Puis derrière Noémie Merlant, il faut aussi compter sur Soko qui est très touchante, tout comme Vincent Dedienne, qui tient un joli rôle. Un rôle avec lequel la réalisatrice introduit tout un tas de questionnements encore une fois très intéressants.

« A Good Man » est donc un excellent film. Pour son nouveau métrage, Marie-Castille Mention-Schaar a fait les choses en grand, tout en restant dans l’ordre de l’intime. « A Good Man » est un très beau film qui pose tout un tas de questions importantes, et au-delà de ça, « A Good Man » est un magnifique film d’amour, et un grand film sur l’acceptation de soi. Bref, je suis totalement conquis. Et Noémie Merlant, quelle actrice !

Note : 16/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.