novembre 29, 2021

L’Attaque des Titans – Partie 3

Titre Original : Shingeki No Kyojin

D’Après une Idée de : Hajime Isayama

Pays : Japon

Nombre d’Episodes : 22

Genre : Fantasy

Résumé :

Près de cent ans avant le début de l’histoire, des titans de forme humanoïde sont apparus sur Terre. Selon toute vraisemblance, l’instinct des titans est d’exterminer la race humaine, dévorant chaque personne se trouvant sur sa route. Pour survivre, les humains ont construit trois murs gigantesques, protégeant ainsi les derniers vestiges de l‘humanité. Afin d’établir l’ordre et d’étudier les titans, il existe trois types d’armée, utilisant un équipement tridimensionnel pour abattre les titans. C’est alors qu’un titan gigantesque fait son apparition, faisant une ouverture dans le mur et permettant l’invasion des autres titans. Eren Jäger voit sa mère mourir et décide de rentrer dans l’armée pour la venger. Mais sa vie va changer du tout au tout lorsqu’il va s’apercevoir que son père a fait des expériences sur lui et qu’il peut se transformer en titan.

Avis :

Parmi les mangas/animés qui ont eu le plus de succès ces dernières années, L’Attaque des Titans truste le podium à lui tout seul. Si on peut rajouter de menus succès comme Jujutsu Kaisen ou Demon Slayer, rien n’équivaut à L’Attaque des Titans. Plus de cent millions d’exemplaires vendus, une série animée toujours en cours qui cartonne sur chaque épisode, des films, des produits dérivés et même un jeu vidéo, on peut dire que la franchise d’Hajime Isayama prospère. Néanmoins, est-ce que tout ce ramdam est justifié ? C’est la question que l’on peut se poser quant aux qualités déclinantes de la série animée à partir de la deuxième saison. Non pas que cela soit mauvais, mais on sentait de fortes errances et une incapacité à gérer tous les personnages. Est-ce encore le cas avec cette troisième saison, qui offre cette fois-ci pas moins de 22 épisodes.

Bien évidemment, cette troisième saison commence là où l’on avait laissé nos héros. On connait désormais l’identité du titan colossal et du titan cuirassé, mais on découvre aussi que certains personnages ne sont pas ce qu’ils disent être. On aura donc une reine qui s’ignore, un petit titan qui ne sait quel camp choisir et trois héros qui vont tout faire pour sauver l’humanité. D’un point de vue du script, cette troisième saison va s’équilibrer un peu plus. Les personnages sont plus condensés, il y a peu de nouveaux arrivants, et cela va permettre à l’histoire de se concentrer sur les éléments essentiels. Ainsi donc, Eren va se trouver de nouveaux pouvoirs, le titan bestial se dévoile un peu plus et un plan est mis en place pour retourner à la maison de Eren afin d’explorer, enfin, ce satané sous-sol. Franchement, au niveau du scénario, ça tient la route.

D’autant plus que les thèmes explorés prennent un peu plus d’ampleur, et chaque personnage va avoir droit à son petit segment. Ainsi, Eren se rend compte de son pouvoir, mais aussi de sa banalité. Même s’il pleurniche beaucoup et que l’on a parfois envie de lui coller une baffe, il reste un élément central sur la thématique du courage, du don de soi et de l’abnégation. Cependant, il sera supplanté par deux camarades, Armin et Rivaille. Pour le premier, son intelligence va lui permettre de sortir le bataillon de bien des situations et il va devenir, bien malgré lui, un dirigeant malin. Son parcours est attachant et il passe de la petite tête de turc à un garçon fragile, mais avec plein de capacités. Quant à Rivaille, il gagne en épaisseur, avec un background triste qui va être mis en valeur par un nouveau personnage charismatique, dirigeant une nouvelle escouade.

Et c’est à partir de là que la série va gagner en intérêt. Si on pouvait croire que les titans n’étaient finalement qu’une création divine empêchant les humains de se faire la guerre entre eux, on va vite voir que cela n’empêche pas les conflits internes. La série se fait plus politique, avec des enjeux plus importants et des manipulations dans les hautes sphères. On pointe du doigt les magouilles pour rester au pouvoir, quitte à sacrifier tout un peuple. De plus, on en apprendra plus sur l’univers, les origines des titans et le passé de certains personnages, dont celui du père d’Eren. Ainsi donc, la série dévoile enfin ses cartes et se permet d’explorer de nouvelles pistes, donnant à manger aux spectateurs. Si on ajoute à cela que l’animation a bien évolué et que certains passages sont épiques, on peut se demander où est le loup.

Et il se trouve tout simplement dans la longueur. Vingt-deux épisodes, c’est beaucoup trop long pour ce qu’il y a à raconter. Surtout si l’on a enchaîné les saisons. On va retrouver des problèmes de rythme dans cette saison. Certains épisodes ne servent clairement à rien et ne sont là que pour apporter un petit quelque chose qui parait assez banal au final. L’enfance du père d’Eren est bien trop longue et constitue un épisode à part entière. Certaines séquences sont impardonnables, comme l’avant-dernier épisodes de la première partie, où l’on voit les soldats se battre pour un bout de viande. Ou encore lorsque la mère d’Eren annonce que son fils est une simple personne. Bref, on sent que parfois, ça joue le mélo pour peu de choses et c’est pénible. Tout comme les moments politiques sont trop bavards. On s’ennuie ferme sur certains épisodes qui manquent de punch.

Au final, cette troisième saison de L’Attaque des Titans est plutôt de bon aloi. Les segments de chaque personnage sont mieux maîtrisés, certains gagnent en profondeur et il y a de vrais thèmes qui sont explorés. De plus, malgré quelques inserts numériques dégueulasses, la série a gagné en maturité et dans son animation. Cependant, on sent que ça titre en longueur et certains épisodes sont de trop, affichant une sur-explication qui n’était pas nécessaire et des joutes verbales qui manquent d’énergie et d’intérêt. Bref, si c’est une bonne saison, on reste tout de même assez loin de la tuerie annoncée et il reste à voir ce que nous réserve la quatrième, et dernière, saison.

Note : 14/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.