octobre 21, 2021

Song for Marion

De : Paul Andrew Williams

Avec Terence Stamp, Vanessa Redgrave, Gemma Arterton, Christopher Eccleston

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Arthur et Marion, couple de retraités londoniens, sont profondément unis malgré leurs caractères dissemblables ; Marion est positive et sociable, Arthur est morose et fâché avec la terre entière. Aussi ne comprend-il pas l’enthousiasme de sa femme à chanter dans cette chorale férue de reprises pop décalées et menée par la pétillante Elizabeth. Mais peu à peu, Arthur se laisse toucher par la bonne humeur du groupe et par la gentillesse d’Elizabeth. Encouragé par cette dernière, qui a inscrit la chorale à un concours, Arthur réalise qu’il n’est jamais trop tard pour changer.

Avis :

Réalisateur anglais, Paul Andrew Williams a débuté sa carrière au milieu des années 2000 avec un gros penchant pour le thriller. Son premier film, « London to Brighton« , en était un solide. Puis il s’est dirigé vers la comédie horrifique avec « Bienvenue au cottage« , un petit film emmené notamment par un Andy Serkis sans motion capture. Pour son troisième film, histoire de confirmer, Paul Andrew Williams restera en terre connue, revenant au thriller pour « Cherry Tree Lane« . Ainsi donc, une fois qu’il a pu confirmer, le réalisateur britannique, pour son quatrième film, va changer de cap et se risquer au drame, teinté de feel good movie, comme seul nos amis britanniques savent en faire.

Drame et Feel Good Movie dans la même phrase, et mieux encore dans le même film, voilà deux émotions diamétralement opposées et pourtant, c’est bien ce que livre Paul Andrew Williams avec ce « Song for Marion« , qui se trouve être un pur régal. Tout en émotion, trouvant ses racines dans un drame déchirant et terriblement humain, « Song for Marion » est de ces très belles surprises qu’on n’attendait pas. Et accessoirement, et ce n’est pas des moindres, il se pose aussi comme le meilleur film de son réalisateur.

Arthur et Marion sont en couple depuis des années et s’aiment comme au premier jour, même si la vie et surtout la retraite a pu amener quelques tensions. Marion a une passion pour la chorale de quartier, ce qu’Arthur a tendance à détester, préférant très largement retrouver ses potes au pub. Marion, qui lutte contre la maladie depuis quelques années déjà, va apprendre que malgré ses efforts, elle ne pourra finalement pas remporter cette bataille. Ne lui restant que quelques mois à vivre, la vieille dame se lance alors totalement dans ce qui lui reste, cette chorale et Arthur.

« Song for Marion« , c’est le genre de petit film qui est aussi facile qu’il est magique. On pourrait très facilement lui reprocher d’être un film qui fait dans la trop grande émotion, avec une histoire sur une vieille dame en fin de vie. Difficile de ne pas être touché, mais là où d’autres films vont être dans le tire-larmes et dans le pathos, Paul Andrew Williams a décidé de conjuguer cette à la sauce Feel Good et ça, ça change toute la donne et « Song for Marion » se pose alors comme un film qui va faire du bien. Un film devant lequel on s’amuse autant qu’on est touché par les émotions certes, par l’histoire évidemment, mais aussi par l’énergie qui se dégage de l’ensemble et la sincérité avec laquelle est racontée cette tranche de vie.

Si à première vue, le scénario de « Song for Marion » est lui aussi assez facile, très vite le film de Paul Andrew Williams va surtout se révéler plus épais qu’il ne le laissait paraître. Divisé en plusieurs parties, « Song for Marion » commence comme une comédie pleine de charme et de chants, avant d’arriver vers le drame avec la fin de vie de cette vieille dame. Dès lors, Paul Andrew Williams transforme son film, il change de sentier et tout en gardant la bonne humeur et cet humour si britannique, le réalisateur s’aventure dans un beau et chouette film sur le travail de deuil. Le deuil d’un mari, le deuil d’un fils, et le deuil d’ami plus ou moins proche avec cette chorale. Le scénario ira vers quelque chose d’assez prévisible avec ce qui va être fait autour de ce mari endeuillé et de cette chorale, mais c’est fait avec tant de bonne humeur, tant de délicatesse et de justesse, qu’on se laisse très facilement embarquer et l’on se plaît à suivre ces petits vieux qui mordent la vie à pleines dents et qu’importe ce que l’on peut penser d’eux.

On ajoutera à cela, que le scénario tient des moments et des sujets aussi beaux qu’intéressants et encore une fois touchants. « Song for Marion » abordera donc la fin de vie et l’accompagnement de l’être aimé jusqu’au bout, il parlera de la relation père/fils, et plus largement, à travers tous ces personnages, le film nous dit de vivre pleinement, d’oser, qu’importe ce que l’on peut penser de nous, si cela nous rend heureux. Bref, derrière cette idée de Feel Good dramatique à base de chorale anglaise, Paul Andrew Williams livre un très joli film, son meilleur et son plus beau, et surtout, il livre un film qui fait du bien, beaucoup de bien.

Si « Song for Marion » est un film qui fait du bien, c’est aussi grâce à toute cette bonne humeur et cette simplicité que Paul Andrew Williams a réussi à capturer. Le film, entre émotion et comédie, est aussi parsemé de moments fabuleux qui nous greffent d’emblée un sourire sur le visage. Bourré de bonnes idées, amusant avec ces reprises de titres actuels par cette chorale, plein de charme, arrivant à rester très pudique dans sa mise en scène qui sait se retirer pour laisser les émotions se créer toutes seules (rarement des pleurs derrière une porte fermée n’auront été aussi touchants). Bref, Paul Andrew Williams réussit tout ce qu’il entreprend et mieux encore, puisque d’un côté, il étonne en mélangeant des genres opposés et de l’autre, il évite avec brio le pathos, qui était le piège facile avec ce genre d’intrigue.

L’histoire est donc aussi belle qu’elle est émouvante. Le film est parsemé de scènes magnifiques et magiques en même temps. L’humour britannique fait des merveilles. La mise en scène est simple, mais bourrée d’idées et de sincérité. Puis il y a tous ces acteurs qui sont incroyables, Terence Stamp en tête qui tient là l’un de ses plus beaux rôles, tout comme Vanessa Redgrave qui est merveilleuse dans le rôle de Marion. Les anglais ont vraiment quelque chose en plus dans leur cinéma et « Song for Marion » en est encore une fois un très bel exemple, qu’on ira même placer directement aux côtés des films de Richard Curtis, ou encore « Billy Elliott« , « Calendar Girl« , « Music of my life« , « La part des anges« , « Rock’n’love« , « Only You« , « Wild Rose » et tout ce genre de films qui font tellement de bien.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.