mars 2, 2024

Hearts & Hand Grenades – Turning to Ashes

Avis :

Aujourd’hui, pour percer dans le monde du Hard Rock, il faut se lever tôt. Ou avoir quelques pistons qui permettent de surgir de l’ombre. Une ombre de plus en plus présente à partir du moment où la musique fait vendre de moins en moins. Surtout quand le dématérialisé semble omnipotent et que la Pop reste l’essentiel du commerce. Fort heureusement, certains groupes n’ont pas besoin de ça pour se montrer à la lumière. Une bonne dose de talent, quelques riffs bien sentis, un chant énergique, c’est la recette magique de Hearts & Hand Grenades. Groupe formé durant les années 2010 aux States, c’est en ce début d’année que la formation propose son premier effort, Turning to Ashes. Signant sur le label Eclipse Records, les américains offrent un premier effort brut de décoffrage, qui va droit au but et propose huit pistes fort plaisantes. Critique !

Le skeud débute avec le titre éponyme de l’album. Les riffs déboulent directement, sans passer par la case introduction. On plonge toutes cornes dehors dans le vif du sujet, et on a très vite envie de headbanger dans tous les sens. Le chant féminin est parfaitement maîtrisé et sied au style. Le refrain est ultra catchy et le groupe propose un Hard certes, classique, mais qui s’assume et n’a pour but que de faire bouger les têtes. Avec For the Weakened, on change radicalement d’ambiance. Moins enjoué, plus lourd, plus puissant, le titre lorgne clairement vers un petit Heavy des familles, la rythmique en plus lente. La chanteuse peut se faire plaisir sur certaines envolées un peu plus graves. Et le résultat est à la hauteur des espérances. Le refrain est d’ailleurs puissant comme il faut, et on aura même droit à un bon petit solo des familles.

On trouvera au sein du titre un pont aérien inattendu, mais qui va donner encore plus de poids à la suite des évènements, revenant sur du riff bien lourd. Daggers sera un peu plus faiblard. Non pas que le titre soit mauvais, bien au contraire, mais il est presque trop simple et manque de mordant. Le rythme est plus rapide, il a un petit côté old school, mais il n’a pas l’impact des deux morceaux précédents. On s’arrêtera plus volontiers sur I Hide. Sortant de sa zone de confort, le groupe offre un titre à ambiance plutôt intéressant et surtout parfaitement maîtrisé. Les couplets, très calmes, changent des titres précédents, et le refrain, plus nerveux, reste suffisamment aérien pour s’allier à la perfection avec le reste du titre. Bref, on fait face à un très joli titre, avec une structure plus complexe que les morceaux précédents.

Cela démontre bien évidemment l’envie du groupe de surprendre et de prendre des risques. Avec Adrenaline, Hearts & Hand Grenades renoue avec un Hard puissant et catchy à souhait. Les riffs sont à tomber par terre et la rythmique envoie du lourd. Nous faisons certainement face au meilleur titre de l’album, qui déboîte bien comme il faut. Alors certes, c’est très classique dans la structure, mais ça reste très efficace. Surtout le refrain qui rentre immédiatement en tête. Quant à Nothing Left, nous faisons face à un très bon morceau, qui va profiter d’un excellent solo pour montrer l’excellente technique du guitariste. Si ça reste assez simple dans sa structure, encore une fois, le groupe se veut efficace et direct. Et ça fait du bien. Le morceau est bon, il donne une pêche d’enfer, et il faut vraiment être difficile pour ne pas sentir l’énergie mis dedans.

Mais la vraie surprise se trouve dans The In Crowd. Débutant comme un titre à la fois Folk et bluesy, le refrain va nous ratatiner comme des crêpes. Rapide, punk dans l’âme, le groupe manie les deux styles dans une parfaite osmose et donne une furieuse envie de se bouger le corps. Le titre est parfaitement pour la scène, offrant des moments doux, qui sont contrebalancés par une énergie folle lors des refrains. Une vraie réussite. Enfin, My Sickness renoue avec un Hard hargneux et nerveux. Les riffs sont plus lourds et on ressent vraiment la colère là-dedans. Son côté classique l’empêche de vraiment nous marquer, mais ça reste fort plaisant.

Au final, Turning to Ashes, le premier album de Hearts & Hand Grenades est une belle réussite. Malgré seulement huit pistes, le groupe arrive à transmettre son énergie et nous donne une furieuse envie de se trémousser dans tous les sens. Si certains titres sont un peu trop classiques, pour un premier effort, c’est vraiment très prometteur pour la suite, et on se languit déjà de retrouver le groupe dans un second effort peut-être plus fourni et avec de nouvelles ambitions démesurées.

  • Turning to Ashes
  • For the Weakened
  • Daggers
  • I Hide
  • Adrenaline
  • Nothing Left
  • The In Crowd
  • My Sickness

Note : 16/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.