Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VipersVideoQuicktags has a deprecated constructor in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/vipers-video-quicktags.php on line 31

Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 93

Notice: Constant WP_MAX_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 94
Minuit dans l'Univers - Lavisqteam.fr
septembre 21, 2021

Minuit dans l’Univers

Titre Original : The Midnight Sky

De : George Clooney

Avec George Clooney, Felicity Jones, David Oyelowo, Tiffany Boone

Année : 2020

Pays : Etats-Unis

Genre : Science-Fiction, Drame

Résumé :

Dans ce film post-apocalyptique, Augustine, scientifique solitaire basé en Arctique, tente l’impossible pour empêcher l’astronaute Sully et son équipage de rentrer sur Terre. Car il sait qu’une mystérieuse catastrophe planétaire est imminente…

Avis :

George Clooney est de retour derrière la caméra avec Minuit dans l’Univers. En 42 ans de carrière, c’est la première fois qu’il met en scène un film de science-fiction, et c’est la première fois qu’il fricote avec Netflix. Généralement, quand les grands cinéastes passent sur la plateforme, ça donne souvent des résultats mitigés, et Minuit dans l’Univers ne déroge pas à la règle. Minuit dans l’Univers est son septième film en tant que réalisateur.

De bonnes intentions jamais exploitées

Minuit dans l’Univers a le mérite de faire l’unanimité. Le nouveau film de George Clooney est une épopée terriblement ennuyeuse. À travers ce long-métrage, le comédien cherche à atteindre une certaine forme de maturité. Cette production Netflix est incontestablement son film le plus ambitieux, que ce soit dans le sujet abordé ou dans les thématiques proposées. Avec cette œuvre de science-fiction, le cinéaste cherche à parler de notre avenir, de notre héritage, de notre rapports aux enfants, et de ce qu’on laisse à la génération suivante. Il parle d’une société blasée, fatiguée, dépassée, qui ne se bat même plus pour rendre le monde meilleur, préférant fuir ses responsabilités que de combattre un avenir qui n’est pourtant pas inéluctable.

Évidemment, l’arrivée de l’enfant est l’élément qui revitalise le héros. C’est l’élément de l’équation qui permet de redonner espoir, vitalité et conviction. À travers ce prisme, George Clooney aborde son propre statut de père, sa relation avec ses enfants, et le rôle qu’il doit jouer pour l’éducation, et surtout l’avenir de sa progéniture. Le metteur en scène se place comme un acteur fatigué, un personnage déboussolé, abandonné, abattu. Le crâne dégarni, la longue barbe blanche, il se place comme une figure vieillissante, un genre qu’Hollywood affectionne particulièrement en ce moment. Mais si les intentions sont louables, bien qu’elles manquent parfois d’originalité, le traitement est d’une pauvreté assez affligeante.

Le film minimaliste sans contemplation

George Clooney tente d’offrir un film contemplatif, assez minimaliste, calme et lent. Il choisi un rythme flâneur, froid, à l’image de son décor et de son personnage. Mais au lieu de proposer une odyssée introspective et pensive comme il aurait aimé traduire, il sert à ses spectateurs un film mou, lourd, engourdi, et passablement ennuyeux Minuit dans l’Univers est une œuvre pénible, qui peine à trouver son rythme, à trouver son intérêt. George Clooney ne raconte pas grand chose et ses thématiques pourtant universelles ne sont jamais portées à l’écran convenablement. En même temps, c’est difficile de jouer sur la notion de solitude sans perdre ses spectateurs.

Vous l’aurez compris, le gros défaut de Minuit dans l’Univers c’est son rythme. Le film de George Clooney est, excusez-nous du terme, chiant à en mourir. Le cinéaste ne sait pas quoi réellement raconter, offre un décor dystopique réchauffé, ne sait pas comment gérer ses thématiques, et se prélasse dans une aventure égocentrique qui n’a ni charme, ni consistance. Minuit dans l’Univers est une œuvre insipide, fade, sans verve ni magnétisme. Un film anecdotique en somme, qui finira dans les tréfonds du catalogue de Netflix. Et c’est quand même dommage, parce qu’on aime bien George Clooney.

Note : 08/20

Par Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.