janvier 27, 2023

Elémentaire mon Cher… Lock Holmes

Titre original : Without a Clue

De : Thom Eberhardt

Avec Michael Caine, Ben Kingsley, Paul Freeman, Jeffrey Jones

Année: 1989

Pays: Angleterre

Genre: Comédie

Résumé:

Pour ne pas briser son image de médecin, le docteur Watson, fin limier, a inventé un détective mythique, Sherlock Holmes, à qui il attribue ses propres talents. Sa création devient si célèbre qu’il est obligé de lui donner vie. Il demande à Reginald Kincaid, petit acteur de tragédie, d’incarner son personnage. Las ! Kincaid se révèle être un alcoolique, un joueur et un grand amateur de dames…

Avis:

Thom Eberhardt est un réalisateur américain dont je ne soupçonnais même pas l’existence, jusqu’à ce que la jaquette de « Élémentaire mon cher … Lock Holmes » avec ce duo en affiche, Michael Caine et Ben Kingsley, me tape dans l’œil. Réalisateur quasi-inconnu, Thom Eberhardt débute dans les années 80 et oscille entre comédie et film d’horreur. On lui doit notamment la comédie « The Night Before » avec un tout jeune Keanu Reeves. Dans les années 90, le réalisateur s’est plutôt dirigé vers la télé, réalisant pour des séries et des téléfilms comme « Parker Lewis ne perd jamais » ou « Face Down » (téléfilm qui est très facilement trouvable dans les magasins de DVD d’occasion).

À l’époque où Thom Eberhardt réalise des films qui vont dans les salles obscures, le réalisateur débarque en 1989 avec une comédie absolument géniale. Une comédie pas vraiment connue et qui tient une idée terrible, et si le plus que culte Sherlock Holmes était en fait une création du Dr Watson et que finalement, c’était Watson la tête du duo. Relecture amusante et parfois même hilarante, « Élémentaire mon cher … Lock Holmes » est une petite perle oubliée des années 80 et qui fut plus qu’une belle surprise à découvrir !

Pour pouvoir enquêter librement, le Dr John Watson a engagé il y a des années de cela un acteur et il lui a confié un rôle, celui d’un détective sans faille. Un détective capable de tout résoudre. Ce détective s’appelle Sherlock Holmes et depuis neuf ans déjà, il est la couverture de John Watson et personne ne le sait. Sherlock Holmes est aujourd’hui plus que célèbre et ses enquêtes, merveilleusement retranscrites avec la plume de Watson, sont admirées et lues partout dans le pays. Or, la réalité, c’est que Sherlock Holmes, de son vrai nom Reginald Kincaid, est en fait un alcoolique, débile et amateur de jeune demoiselle et le Dr Watson a de plus en plus de mal à le supporter…

« Sherlock Holmes », on ne compte plus les adaptations pour le cinéma ou la télévision du célèbre détective anglais créé par Sir Arthur Conan Doyle, au point qu’on pourrait très facilement se dire qu’on en a fait le tour. Et pourtant, le cinéma a toujours de quoi surprendre et il y a un petit malin du nom de Thom Eberhardt qui a décidé de filmer et montrer le célèbre duo autrement. Et si tout ce que l’on savait sur Holmes et Watson était faux et si Sherlock Holmes n’était pas l’immense détective qu’on connaît tous, mais bien un homme ordinaire et surtout un pantin, qui servirait de couverture au vrai génie de l’histoire. Voilà le pitch de départ du film de Thom Eberhardt et franchement, le cinéaste américain s’amuse et redéfinit tout ce que l’on pensait savoir et ça fonctionne parfaitement.

Partant donc d’une idée géniale, Thom Eberhardt va tenir son concept jusqu’au bout, livrant un film étonnant. Un film qui s’amuse de l’image qu’on peut avoir de Sherlock, mais aussi de Watson. Avec son idée, Thom Eberhardt oscille entre de la comédie pure à l’anglaise et un film policier, car oui, le metteur en scène n’oublie jamais ce qu’il a entre les mains et que ce soit Sherlock le cerveau ou Watson, il faut une enquête et une bonne enquête. Ainsi, « Elémentaire mon cher … » nous réserve une belle enquête typiquement dans ce qu’on aime trouver quand on pense au personnage. Une enquête qui fait intervenir évidemment les grandes figures qu’on connaît tous, pour notre plus grand plaisir.

Toujours du côté du scénario, et toujours dans le sens comique du film, il faut aussi compter sur des dialogues et des répliques qui vont être tordantes. Thom Eberhardt a réussi à capturer et retranscrire une complicité insupportable entre les deux, ce qui donne naissance à plus d’une scène hilarante, notamment quand Sherlock attend désespérément les instructions de Watson, ou alors quand il s’emporte, sûr de la vérité qu’il pense avoir compris. D’ailleurs, sur le côté comique du film, il faut saluer un Michael Caine hilarant dans la peau du détective aussi bête qu’alcoolique. L’acteur s’éclate, et surtout, il nous éclate. Face à lui, tout aussi drôle, Ben Kingsley est génial dans la peau de Watson, un génie qui se trouve être dépassé par sa création. On notera des seconds rôles impeccables, notamment Paul Freeman en Moriarty ou Jeffrey Jones en Lestrade.

Pour son idée de Sherlock Holmes, Thom Eberhardt s’est donné les moyens, et même si le film a pris un petit coup de vieux sur certains de ses aspects, il n’en demeure pas moins génial à suivre. Doté d’une mise en scène malicieuse, Thom Eberhardt oscille là aussi parfaitement entre la comédie et l’enquête policière. Le réalisateur gère très bien son rythme et la conjugaison de ses styles, ainsi, il est capable de nous faire beaucoup rire et en une scène de rattraper notre intérêt, et surtout de piquer ce dernier, car encore une fois, je le redis, mais cette comédie, voire cette parodie, reste un film policier.

Cette relecture des personnages de Sherlock Holmes et John Watson par Thom Eberhardt est donc une petite merveille. Une merveille dans son idée, dans sa conception et bien entendu dans sa façon d’inverser les rôles. Aussi amusant que prenant, « Élémentaire mon cher … Lock Holmes » nous fait passer un excellent moment de cinéma, de surcroit en compagnie de deux acteurs au top du top. Bref, « Elémentaire mon cher … Lock Holmes » se place dans les meilleurs films sur le célèbre détective et plus que ça, il mérite bien plus de lumière !

Note : 17/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.