décembre 6, 2021

Intuitions – Dominique Dyens

6a00d834525d3a69e20147e39dd79a970b-800wi

Résumé :

Les Royer, Nathalie et Patrice, habitent dans une banlieue chic. Parents de deux enfants Amélie et Grégoire, ils ont l’image du couple heureux. En ce jour d’automne, la pluie ne cesse de tomber. La cuisine est  sombre. Comme le moral de Nathalie. Car son couple agonise et elle n’a pas la moindre idée de la façon dont on se procure un amant. L’annonce du mariage de leur fils vivant à New York, va les faire passer du bonheur au doute. Que cache cette Gala (de son vrai nom Victoire) Mallet de Puysere que Patrice appréciait lors de la toute première rencontre, et qui à l’annonce de son nom, va montrer son désaccord pour ce futur mariage qui emballait tout le monde. Enfin presque…

Avis :

Dominique Dyens est fort présente dans la presse française, une fois de plus je ne connaissais en aucun cas cette auteure. Depuis son premier roman, La Femme éclaboussée, elle prend un malin plaisir à lézarder le charme discret de la bourgeoisie. Ce livre est son sixième livre où elle récidive en renouant avec le suspense psychologique.

De part le quatrième de couverture, on sait qu’il y aura un élément perturbateur et cela se ressent assez vite. Cette Gala cache quelque chose et on reste le nez plongé dans l’histoire afin de connaître ce mystère. Notre imaginaire peut se laisser aller à plusieurs hypothèses et c’est ça le seul intérêt du bouquin.

Par la suite on découvre qu’il n’y a pas que Gala qui ait quelque chose à dissimuler mais je vous laisse découvrir par vous-mêmes…

Nathalie est  la caricature même de la bourgeoise, qui veut que tout soit parfait ou du moins semble parfait car sa vie est loin de l’être. Patrice est un mari qui délaisse sa femme et qui adore son job d’avocat. Quant à Amélie c’est l’ado qui se rebelle contre cette bourgeoisie qui l’emmerde. Des personnages mis dans un moule mais que l’on peut tout à fait imaginer parce que des gens comme ça, il en existe ou tout simplement parce que nous en avons côtoyer un jour dans notre existence…

Ce qui est assez original, c’est l’histoire qui se déroule comme dans tout livre mais qui par moments est ponctuée par le point de vue de l’adolescente, Amélie, qui ne marque aucune coupure mais qui apporte le petit plus. Le langage d’une ado bien tranché. Et à la limite, on se dit que c’est quelqu’un d’autre qui a écrit ces passages vu que c’est en décalage avec le reste. Peut-être Dominique Dyens a-t-elle eu recours à un avis externe qui sait !?? Il y a juste à la fin où Amélie devient la narratrice principale que le décalage n’est plus présent, où on ne distingue plus cette fougue due à sa jeunesse. (Malheureusement)

Le titre « Intuitions » est plutôt mal choisi. C’est vrai qu’il y a du pressentiment mais  ce n’est nullement le lien du livre. Nous n’avons peut-être pas tous la même définition du mot intuition mais il n’est pas dans ce cas-ci à mon sens à sa place.

A sa sortie, beaucoup ont apprécié ce livre et même dit que le suspense est présent du début à la fin. Je ne suis absolument pas d’accord. Autant lorsque l’on arrive au centre de l’histoire on a envie de lire page après page et ne plus lâcher le bouquin autant le dénouement m’a fortement déçue. Dominique Dyens aurait franchement pu aller au bout  du suspense psychologique et avoir une toute autre fin beaucoup moins traditionnelle j’ai envie de dire.

Depuis que je suis critique littéraire, j’ai le sentiment de ne plus lire de la même façon et d’être beaucoup plus exigeante envers des auteurs qui plaisent à d’autres et beaucoup moins à moi. Mais je suis là pour vous donner mon point de vue donc si vous voulez passer un moment sympathique au sein d’une famille bourgeoise qui a quand même quelques passages très bien ficelés, lisez-le. Mains ne vous attendez pas à une merveilleuse découverte…

Note : 13/20

Par Erin

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.