juin 23, 2021

Ed Sheeran – X

646e9619750dfa3d1eadbbea959dc6f528a9109e

Avis :

Il arrive que certaines personnes talentueuses percent dès leurs premiers albums. Cela se passe très souvent dans le domaine de la pop, milieu qui passe à la radio et qui accroche les oreilles des gens pas forcément mélomanes. C’est ce qui est arrivé avec Sia par exemple, ou encore Birdy, des chanteuses qui ont eu un succès monstre de par leur voix et leur choix de style. Mais on oublie aussi que dans le domaine du rock, ou tout du moins du pop rock, il y a aussi de petits génies qui se sont vus portés aux nues dès le départ de leur carrière. Ed Sheeran, après quelques albums autoproduits sortis dans l’indifférence, signe en 2011 avec le label Atlantic Records et connait un succès phénoménal avec son premier album +. C’est en 2014 qu’il revient avec l’album X, un album complet dont la version de luxe contient 17 titres, ce qui est énorme vu la conjoncture actuelle et très généreux de la part de l’artiste. Encore faut-il que les morceaux vaillent le coup et que l’ennui ne guette pas l’auditeur. Et c’est un peu le cas avec ce deuxième album, qui se repose uniquement sur deux styles de musique et qui finit rapidement par lasser celui qui écoute, surtout s’il excède les 14 ans.

Le skeud démarre avec One, l’un des titres phares de cet album. Et là commence le premier reproche de l’album. Comme dit plus haut, le skeud ne fonctionne qu’à deux vitesses et ne propose finalement que deux choix de style. One commence lentement, avec une guitare sèche, une batterie ultra légère, quelques violons pour faire bien et surtout une voix de tête qui fera succomber les donzelles qui ont moins de 18 ans. C’est mignon tout plein, ça dégouline de bons sentiments, mais c’est d’une grande niaiserie et ne proposera finalement rien de neuf, ni solo, ni variations, ni rien. C’est gentil, inoffensif mais relativement chiant sur la longueur. Et le pire du pire, c’est que ce ne sera le seul titre dans ce cas et les trois quarts de l’album seront comme cela. On peut citer en vrac, I’m a Mess, qui essaye vainement de se réveiller sur la fin du morceau pour pousser un peu plus sur la voix et le rythme, mais cela restera moyen et sans grand intérêt, Nina, qui ne reste pas en tête à cause d’un rythme inoffensif et déjà entendu deux cents fois, Photograph qui est d’un chiant incroyable et sans rythme, Bloodstream qui ressemble au morceau précédent, sans effectuer le moindre changement de rythme ou encore Tenerife Sea qui reste l’un des titres les moins intéressants de l’album. Alors certes, c’est joli, c’est plutôt bien foutu, mais sur dix-sept titres, il y a de quoi se cogner la tête contre les murs. Alors après, dans le même style mais un peu plus pêchu, on retrouve tout de même Sing, l’un des singles de l’album, qui demeure un peu plus sympathique que le reste car plus enjoué et rythmé ou encore Don’t qui s’inscrit dans le même délire tout en étant plus funk que le reste du skeud.

Ed Sheeran

Alors que reste-t-il dans cet album ? On pourrait s’arrêter quelques secondes sur Thinking Out Loud, le tube du moment qui fait frémir toutes les pucelles et qui n’a rien d’extraordinaire sauf qu’il fait la part belle à la pop et à l’aspect commercial de la chose.  Le titre est soft, inoffensif et ne sert pas à grand-chose mais comme il est le plus facile d’accès, il est assez normal que le titre cartonne. On préférera s’arrêter sur les deux trois titres qui utilisent l’autre style de musique qu’aime Ed Sheeran, c’est-à-dire le hip-hop. Essayant d’allier la musique folk avec le rap, le chanteur se permet quelques chansons qui sont plus intéressantes que toutes les minauderies qu’il propose. Ainsi, Take it Back reste le morceau le plus intéressant du skeud, mettant en avant un flow incroyable de la part du chanteur, allié à un refrain prenant et à une guitare anecdotique mais plaisante. Il est d’ailleurs dommage que le jeune artiste ne parte pas plus dans ce sens tant il maîtrise ce mélange et fournit quelque chose de plus réussi. On retrouvera cela dans le titre The Man aussi, mais cela reste trop peu.

Au final, X, le dernier album d’Ed Sheeran, est une petite déception. S’il est de bon ton de proposer beaucoup de morceaux et de mettre en avant sa générosité, il faut aussi que la plupart des titres suivent et soient variés, ce qui n’est clairement pas le cas avec ce skeud, qui se révèle agréable, mais très ennuyeux à la longue et sans réelle surprise. Bref, un album facile et donc bien décevant par rapport aux qualités de l’artiste.

  1. One
  2. I’m a Mess
  3. Sing
  4. Don’t
  5. Nina
  6. Photograph
  7. Bloodstream
  8. Tenerife Sea
  9. Runaway
  10. The Man
  11. Thinking Out Loud
  12. Afire Live
  13. Take it Back
  14. Shirtsleeves
  15. Even my Dad Does Sometimes
  16. I See Fire
  17. All of the Stars

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.