mai 16, 2021

Diamants sur Canapé

Titre Original : Breakfast at Tiffany’s

De : Blake Edwards

Avec Audrey Hepburn, George Peppard, Patricia Neal, Buddy Ebsen

Année: 1962

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Drame

Résumé :

Une croqueuse de diamants cherche à épouser un homme riche alors que son voisin écrivain s’intéresse à elle. La jolie Holly fait également en toute innocence le messager pour un truand notoire. Lorsque la police l’interroge, elle n’a aucun mal à prouver son innocence mais son futur époux, riche planteur brésilien, s’éloigne par peur du scandale. L’écrivain en profite pour consoler la belle.

Avis :

Devançant les Mel Brook, Woody Allen et autre John Hughes, Blake Edwards, c’est le pape de la comédie américaine. C’est un réalisateur qui a inspiré plus d’un cinéaste. Si dans un sens, la comédie américaine a ce visage aujourd’hui, Blake Edwards et son cinéma n’y est pas étranger. Blake Edwards, c’est une carrière de réalisateur qui s’étend sur plus de quatre décennies et alors qu’aujourd’hui, l’homme qui se trouve derrière « Victor Victoria« , « The Party« , la saga « La panthère rose« , ou encore  » La Grande Course autour du monde« , est quelque peu oublié des nouvelles générations, il temps de le remettre en lumière.

Parmi tous les classiques du cinéma américain que Blake Edwards a laissé derrière lui, il en est un qui demeure au-dessus. Un film qui a dépassé son statut de comédie romantique, et même de classique. Ce film, c’est « Diamants sur canapé« . Comédie caustique et rafraîchissante, tenue par une Audrey Hepburn iconique et un George Peppard charismatique et sexy en diable, « Diamants sur canapé » est de ces films touchés par la grâce qui ne perdent rien malgré les années. C’est même d’ailleurs tout le contraire qui se produit, puisqu’alors qu’il convole tranquillement sur ses soixante ans d’existence, « diamants sur canapé » garde son éclat, sa beauté, son charmé et ses émotions. Bref, un classique qui est toujours aussi plaisant de revoir, encore et encore et encore.

New-York, les années 60. Holly est une jeune femme belle, pleine de malice, qui a un plan de carrière, épouser un homme riche. Holly va se lier d’amitié avec Paul Varjak, un nouveau voisin, écrivain sans vraiment de soucis. Alors qu’Holly cherche à croquer des diamants, cette amitié bascule peu à peu.

« Diamants sur canapé« , c’est un film bien étrange, car dans un sens, c’est un film convenu, très classique. C’est un film qui ne réserve pas de surprises. C’est un film dont on connaît déjà la fin, avant même de l’avoir commencé tant il est prévisible.

« Diamants sur canapé« , c’est un film qui, s’il sortait aujourd’hui, serait qualifié sûrement de sexiste. Rendez-vous compte, une femme va devoir choisir entre l’éclat des diamants ou l’amour, le vrai…

Et pourtant, malgré ça, « Diamants sur canapé » est un classique qu’on ne peut s’empêcher d’aimer. C’est même un film qui gagne en charme avec les années et plus ces dernières s’enchaînent et plus on aime ce « Diamants sur canapé« . Mais pourquoi me direz-vous ? Eh bien la réponse est toute simple, Audrey Hepburn. Et oui, Audrey Hepburn est ici si délicieuse, si pleine de malice, pleine de vie, de bêtise, de maladresse, qu’elle arrive à en faire oublier le classicisme de cette histoire. Blake Edwards l’a tellement bien filmée et mise en valeur que l’on ne peut s’empêcher de suivre ses mésaventures avec passion, et beaucoup d’amusement. « Diamants sur canapé« , c’est drôle, très drôle parfois. La mise en scène tient toujours aussi bien la route. On peut même dire qu’elle est impeccable et incroyablement moderne, comme beaucoup des films d’Edwards finalement. Puis « Diamants sur canapé » avec ce final, si attendu, est un film qui en devient romantique à tout instant. C’est du romantisme facile, simple, déjà vu et pourtant, c’est du romantisme beau, touchant, comment oublier ce baiser son la pluie ? Bref, c’est un romantisme qu’on ne voit presque plus aujourd’hui.

Puis « Diamants sur canapé« , c’est un couple magique et magnifique de cinéma, Audrey Hepburn et George Peppard. Leur couple crève l’écran, ils sont faits pour être ensemble dans ce film. Ils sont jeunes, ils sont beaux, il y a de l’alchimie, des étincelles entre eux. Bref, on les adore et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Comédie culte, classique du cinéma américain, « Diamants sur canapé » mérite bien toutes ses éloges. Amusant et touchant, charmant, romantique, frais, moderne, osé parfois (tout ce qui est fait autour du personnage que George Peppard incarne), « Diamants sur canapé » a toujours le même éclat. Un éclat peut-être même encore plus brillant aujourd’hui !

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.