octobre 25, 2021

Detective Dee – Le Mystère de la Flamme Fantôme

Titre Original : Di Renjie Zhi Tongtian Diguo

De : Tsui Hark

Avec Andy Lau, Carina Lau, Bingbing Li, Tony Leung Ka Fai

Année: 2011

Pays: Chine

Genre: Action, Thriller

Résumé :

L’histoire se déroule en Chine, en l’an 690, durant la période trouble correspondant à l’ascension de l’impératrice Wu Ze Tian. Tout est prêt pour la cérémonie du couronnement et la petite ville de Chang-An est dans ses habits de fête. Mais une série de morts mystérieuses menace l’intronisation de Wu Ze Tian.
L’impératrice décide alors de faire appel au seul homme capable de percer ce mystère : Le juge Ti, de retour après huit ans de prison pour insolence et insubordination…

Avis :

L’immense Tsui Hark est un réalisateur chinois qu’on ne présente plus, tant il fait partie de ces monstres qui n’ont fait qu’étoffer le paysage cinématographique chinois. Ayant une filmographie très riche, Tsui Hark est passé d’un style à l’autre avec logique, fluidité et cohérence. Parmi les styles que le réalisateur affectionne, il y a « la Chine médiévale » et « l’heroic fantasy ». Des exemples ? Parmi tant d’autres pour parlera de « Zu, les guerriers de la montagne magique » et sa suite,  » La Légende de Zu« . On parlera aussi de ses cultes, « Il était une fois en Chine« . On parlera de « Seven Swords ». Puis dernièrement, on parlera de sa désormais trilogie sur son « Détective Dee« .

Quatre ans après être passé par la case aventure avec « Triangle« , Tsui Hark revenait avec ce qui sera un véritable succès. Sorte de Sherlock Holmes à la sauce chinoise, Tsui Hark nous entraîne dans une aventure pleine de mystères, d’intrigues et de personnages hauts en couleurs. En plaçant sa caméra quelque part entre l’histoire de Chine et un côté heroïc fantasy, le cinéaste asiatique nous offre un joli spectacle qui, s’il a déjà vieilli, demeure à la découverte toujours aussi prenant et intéressant. Bref, on suit cette enquête avec intrigue et un poil d’amusement.

Chine, en l’an 690, pour la première fois de l’histoire du monde, une femme va être intronisée Impératrice. Tout est prêt ou presque pour ce grand jour que beaucoup attente avec impatience, quand d’autres redoutent ce changement qu’ils voient comme une trahison. Sur l’un des derniers chantiers, un homme prend littéralement feu de l’intérieur. Très peu de temps après, une deuxième victime est « trouvée ». Une légende a l’air d’être la cause de ces faits, et pour en être sûre, la future Impératrice, Wu Ze Tian, demande à ce qu’on libère le juge T. Le juge qui s’était rebellé contre le régime de l’Impératrice devra alors découvrir les clefs de ce mystère. Un mystère qui est bien plus dangereux et secret qu’on se l’imagine.

Tenu par une bonne intrigue, j’ai été très surpris par la teneur de ce scénario qui arrive à mener plusieurs petites intrigues qui finalement ont toute une cohérence, qui fait que chaque petit détail a son importance et est là pour amener de l’eau au fil rouge, si l’on peut le dire ainsi.

Intrigue, mystère, rebondissement, fantastique et enquête sont les ingrédients de cette aventure qui une fois lancée ne nous lâche pas jusqu’à la dernière scène. On appréciera les chemins qu’empreinte le héros pour arriver à conclure cette enquête, tout comme on appréciera aussi le contexte politique qui règne. Tsui Hark a fait un gros et bon travail pour rendre le contexte politique intéressant, crédible et dans un sens réaliste, tout en y intégrant du fantastique. Le tout fonctionne très bien et l’on aime tout simplement suivre cette histoire. Une histoire emmenée par des comédiens tous excellents. Andy Lau compose un Juge T excellent, quant à Carina Lau, la comédienne est tout simplement l’impératrice parfaite.

« Détective Dee … », c’est aussi un spectacle visuel assez impressionnant. Si la mise en scène est belle, on regrettera que le film ait déjà pris une petite claque avec plusieurs effets spéciaux qui sont assez grossiers. C’est bien simple, parfois on ne voit que ça et il est vrai que ça casse un peu le rythme, nous sortant de l’histoire quelques instants. Mais bon, mis à part ça, comme je le disais, le film est une jolie petite claque visuelle, avec notamment des décors et des costumes assez fabuleux. Là encore, le travail de Tsui Hark est plus que visible et c’est un vrai plaisir de suivre son film. Il faut voir tout ce travail qui est fait autour des costumes de Carina Lau. Chaque costume sublime la comédienne.

« Détective Dee … », c’est aussi un travail sublime dans les chorégraphies. Bluffantes, aériennes, bien rythmées, bien foutues, là encore Tsui Hark nous offre ce que l’on attendait.

Bref, cette première enquête du « Détective Dee« , baptisée « … et le mystère de la flamme fantôme » est donc un bon petit film aussi bien d’aventure qu’historique, d’action ou encore politique. Mené par d’excellents comédiens, des décors et des costumes superbes, le spectacle est on ne peut plus appréciable, même si le spectacle en question, n’ayant pas les mêmes budgets qu’Hollywood, a quelque peu vieilli.

Note : 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ZeMLCCws5m8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.