octobre 6, 2022

The Last Word

De : Mark Pellington

Avec Amanda Seyfried, Shirley MacLaine, Anne Heche, Thomas Sadoski

Année : 2017

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Une femme d’affaires à la retraite rédige sa propre nécrologie pour un journal local afin de s’assurer que la vérité sera bien publiée.

Avis :

Mark Pellington a commencé sa carrière sur la célèbre chaîne de télé américaine MTV. Il commence évidemment dans le domaine du clip. Puis petit à petit, il suit le parcours logique, de court-métrage en court-métrage, il va mettre près de quinze ans avant d’arriver sur son premier long-métrage. Et depuis 1997, le réalisateur a fait quelques films notables, parmi lesquels on a envie de retenir directement « Arlington Road« , film avec les grands Tim Robbins et Jeff Bridges.

Pour son neuvième film, Mark Pellington revient avec une comédie à l’humour bien noir, comme on les aime. Emmené par une Shirley MacLaine délicieuse en chieuse détestable, « The Last Word … » est un film qui se trouve être plein de charme et qui touche le spectateur notamment avec les thèmes qu’il porte, comme la peur de ne rien laisser derrière soi, ou encore le regard des autres et comment ce dernier interagit sur nous. Ne payant pas de mine comme ça, on se laisse emporter dans cette aventure, quelque peu prévisible, et même si le film ne bousculera pas les choses, il reste cependant touchant et pourra même marquer quelques mémoires.

Harriet, quatre-vingt-un ans, est une femme capricieuse et ingérable, qui a réussi à se mettre tout le monde à dos. Un jour, elle tombe sur une nécrologie élogieuse dans un journal et se dit, en grande perfectionniste qu’elle est, que sa nécrologie devrait être faite de son vivant, comme ça, elle pourra gérer les choses et laisser une jolie trace derrière elle. Actionnaire dans un journal, elle décide de confier sa nécrologie à la jeune Anne Sherman. Si la jeune femme est réticente, elle se rend compte qu’elle ne peut refuser. Elle va donc se rapprocher de Harriet et ses proches, afin de combler les demandes de la vieille dame. Mais la pauvre Anne va bien avoir du mal à trouver des mots gentils.

Une envie de comédie qui ne fait pas de mal ? Alors laissez-vous séduire par la pétillante et chiatique, mais tellement attachante, Harriet Lauler, incarnée par l’invincible Shirley MacLaine qui trouve là un rôle en or qui lui va à merveille.

Avec son nouveau film, Mark Pellington nous entraîne avec humour dans une comédie caustique, à l’humour aussi déplacé qu’il est très bien venu.

Partant sur la base d’une idée forte, une vieille dame veut qu’on lui écrive sa nécrologie, afin d’être sûre qu’on dise du bien d’elle après son décès, le réalisateur va écrire et tenir un film amusant et joli dans les messages qu’il véhicule. Prenant le temps de présenter cette vieille dame et prenant plus le temps de présenter l’idée de cette dernière, Mark Pellington nous livre une comédie tout à fait sympathique, qui se laisse regarder avec le sourire greffé au visage. On adore cette adorable mamie casse couille et centrée sur elle-même. On adore les horreurs qu’elle débite avec un naturel déconcertant. Mark Pellington partage son film entre l’humour et le drame, abordant des sujets graves tout en gardant une certaine fraîcheur, qui fait qu’on a tendance à très souvent sourire, quand on ne rit pas de bon cœur. D’autant qu’on attend la prochaine vacherie de cette vieille femme, ô combien attachante finalement. Mark Pellington sait très bien jouer avec nos émotions, car si bien souvent on sourit, « The Last Word » arrive à nous émouvoir aussi, sur sa fin.

Avec son nouveau film, le réalisateur en profite pour mettre sur la table de jolis sujets et développe une belle et bonne morale à la fin. Une morale qui résonne en chacun d’entre nous. Avec ce film, Mark Pellington aborde des sujets tels que la peur de la mort, l’image et le souvenir qu’on laisse derrière nous. Il parle de la solitude des personnes âgées, il aborde l’envie de changer de vie et l’espoir à tout âge. Mark Pellington aborde tous ces sujets de belle manière et en plus de nous en parler, il nous touche.

Bon, bien entendu, ce « The Last Word » n’a pas que des qualités et son principal défaut est de ne pas vraiment apporter de surprise dans son histoire. D’emblée, on comprend tout ce qui va suivre. D’emblée, on sait comment le film va finir et le chemin qu’il va suivre pour arriver à cette conclusion et le pire, c’est que ce que l’on savait, ou imaginait, du film, jamais, ce dernier ne nous contredira, et c’est fort dommage, car d’un film génial, « The Last word » redescend au bon film divertissant seulement.

En conclusion, « The Last word, adorables ennemies » est un chouette petit film qui fait du bien. On sourit et on rit devant les aventures de cette pauvre Shirley MacLaine qui n’a rien perdu de sa superbe, de son humour et de son talent. Avec ce film, Mark Pellington parle de la mort presque tout le temps et en en parlant ainsi, il parle mieux de la vie, des vivants et la façon de profiter de cette vie, si éphémère, qui passe en un instant.

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=AthlyFc79T0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.