novembre 30, 2021

La La Land – La Ville ne Brille que Pour Eux

De : Damien Chazelle

Avec Emma Stone, Ryan Gosling, John Legend, J.K. Simmons

Année: 2017

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie musicale

Résumé :

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Avis :

Damien Chazelle, ou l’une des plus belles découvertes de ces dernières années. Arrivée fracassante sur le devant de la scène en 2014, Damien Chazelle a marqué les esprits avec « Whiplash« , son premier film. Émotions, rythme et révélation ont fait que n’importe quel autre film de Damien Chazelle était attendu avec énormément de curiosité.

Alors quand ce dernier réunit Emma Stone et Ryan Gosling pour une comédie musicale, autant dire que le projet était l’un des plus attendus de l’année et d’autant plus après son passage au Golden Globe, qui en soixante-treize ans d’existence, n’avait jamais autant récompensé un film. Mais autant de bruit et d’emballement autour d’un film pouvait aussi laisser craindre l’effet pétard mouillé, et malgré tous les compliments qui frôlent le chef d’œuvre, « La La Land » pouvait aussi décevoir.

Mais qu’on se rassure de suite, toutes les louanges et toutes les déclarations d’amour sont bel et bien méritées. « La La Land« , c’est un voyage à travers le cinéma lui-même. C’est un film qui transporte, qui éblouit à tout instant, c’est un film qui étonne, transporte, amuse, touche, bouleverse même tant par la qualité de son cinéma que par son histoire d’amour. On ressort de « La La Land » avec l’envie de chanter, de danser, d’aimer, de vivre fort, de se lancer, de tenter, bref, « La La Land« , c’est deux heures dix de cinéma qui fait un bien fou !

Los Angeles aujourd’hui, Mia est une jeune actrice qui vole de casting en casting avec l’espoir de pouvoir un jour vivre de sa passion.
Sebastian est un passionné de jazz comme on n’en trouve plus. Son rêve, c’est de racheter un vieux club et de faire renaître de ses cendres l’âme du jazz, au moment où la musique n’a jamais été aussi commerciale.
Ces deux passionnés se croisent et se décroisent dans les rues de Los Angeles et à force de se croiser, de se tourner autour, ils vont s’aimer et s’entraider à cueillir leur rêve.

Fabuleux, merveilleux, « La La Land« , c’est un doux rêve. Un rêve peuplé d’amour. Un amour de la vie, de la passion, du cinéma, de la comédie musicale, et même de l’amour lui-même. L’histoire est belle, triste et magique en même temps. À sa découverte, il est bien impossible de ne pas tomber amoureux d’Emma Stone et de Ryan Gosling qui forment le plus beau des couples de cinéma.

Ce qui est incroyable avec « La La Land« , c’est que Damien Chazelle arrive à sublimer à tout instant une intrigue et une histoire d’amour qu’on a déjà vu mainte et mainte fois. Comment y arrive-t-il ? Par sa passion qui déborde à chaque plan. Par sa mise en scène complètement folle qui comporte bien plus de cinéma que les trois-quarts des films qui vont sortir en salle cette année.  Damien Chazelle a le sens du rythme, il a le sens de la comédie, de l’amour, de la romance. Il a le sens de la musique, chacune des chansons de « La La Land » est un tube qui entre en tête, tant la BO est sublime. On rentre chez nous avec les airs de « La La Land« .
Damien Chazelle sait comment nous raconter cette histoire de passion de la plus belle et originale des manières. À tout moment, il nous touche et nous donne envie de prolonger encore et encore l’expérience. On rit, on pleure, on est transcendé d’émotion et de curiosité. Le réalisateur nous entraîne à travers un film qui n’est qu’une leçon de cinéma splendide, qui évite incroyablement la leçon de démonstration.
« La La Land » est un film d’une richesse affolante, c’est un film en totale évolution. L’ouverture est magistrale, les scènes chantées donnent des frissons autant qu’elles envoûtent. « La La Land » détient des séquences marquantes, il détient des scènes géniales qui rendent hommage au style de la comédie musicale. Décors en carton, décors rêvés, peints, montés, Damien Chazelle s’adapte à toutes les évolutions de l’histoire qu’il a imaginée et nous, on est simplement suspendu à ses images.
La BO est un bel hommage au Jazz que le réalisateur aime tant. Rythmes effrénés ou plus discrets, les notes de jazz accompagnent en permanence nos deux amoureux.

En parlant de ces amoureux, Emma Stone et Ryan Gosling sont tout simplement beaux ! Ils sont instantanément le couple de l’année. Elle est superbe et mérite toutes les récompenses du monde. À l’aise, elle est bouleversante et irradie le film. Lui, il est charismatique, charmeur, on adore l’écouter parler de ce jazz qu’il aime tant. Ensemble, ils brillent et nul doute qu’ils vont marquer les esprits et que « La ville brille que pour eux »…

« La La Land« , tout comme « Whiplash » il y a deux ans, est une leçon de cinéma, doublé d’une magnifique claque. Instantanément culte, le film est un véritable bonheur. Un bonheur qui transpire l’amour, la passion, le romantisme et le cinéma, dans tout ce qu’il a de plus beau!

Note : 20/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=oyBl7WpSch0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « La La Land – La Ville ne Brille que Pour Eux »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.