mai 24, 2022

J’ai Faim!!!

13820678_1367260136620725_753850122_n

De : Florence Quentin

Avec Catherine Jacob, Michèle Laroque, Garance Clavel, Isabelle Candelier

Année : 2001

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Le même jour, hériter de son oncle, se bloquer le dos pendant des ébats amoureux un peu mouvementés, et enfin se faire plaquer au petit matin par son compagnon pour une collaboratrice canon, ça bouleverse une vie. Mais Lily, bien épaulée par ses deux copines et sa concierge, encaisse les coups et contre-attaque sur tous les fronts avec un seul objectif : récupérer son « Toto ».
Cette bande de jeunes femmes ne lésineront pas sur les moyens : relookage total, régime diététique d’enfer, idées tordues et guerre des nerfs pour éliminer la rivale. Mais au bout du compte, la vie réserve quelquefois des surprises…

Avis :

Qu’ont en commun des films comme « La vie est un long fleuve tranquille« , « Tatie Danielle« , « Le bonheur est dans le pré » ou « XXL » ? La réponse, c’est Florence Quentin qu’on trouve au scénario. Florence Quentin est donc une bonne scénariste et après avoir écrit pour les autres, elle a décidé de passer à son compte. Ici, en 2001, elle arrive avec « J’ai faim !!!« , un premier long métrage emmené par Catherine Jacob et Michèle Laroque.

Malgré une affiche assez douteuse, on pouvait donc imaginer que ce premier film serait une bonne comédie qui en plus de ça, jetterait un œil critique sur la société et l’apparence. Malheureusement nous resterons abasourdis devant tant de nullité et surtout de mauvais goût.

13820693_1367260203287385_81517461_n

Lilly est mariée à Barnabé. Mais alors que son couple s’effrite peu à peu, sa vie prend une tout autre tournure, puisque dans la même journée, Lilly apprend la possible mort prochaine de son oncle qui lui laisse un bel héritage. Elle passe une soirée exécrable avec son amoureux, se bloquant le dos alors qu’ils allaient faire l’amour, chose dont elle n’a pas vraiment plus envie que ça à ce moment-là, et enfin, elle finit par se faire larguer comme une mal propre par son mec, qui lui sort le traditionnel tu m’étouffes. Sa vie prend donc une claque ! Mais le comble survient peu après de la bouche de son amie Armelle qui est certaine que Barnabé se tape la nouvelle bombasse du boulot. Lilly décide alors deux choses. La première, c’est de pourrir la vie de cette bombasse avec l’aide de ses amies. Et la deuxième, c’est qu’elle doit changer si elle veut reconquérir Barnabé.

« J’ai faim !!!« , avec un titre pareil, c’est le genre de comédie que l’on pourrait penser axer sur une dépendance et sur les apparences. On s’attend donc à ce que le film soit un peu à l’image de « Le Pari » avec Didier Bourdon et Bernard Campan. On imagine trouver un bon humour autour des calories à perdre, des régimes et des excès que peut entraîner cette culture de la minceur. L’idée en elle-même est bonne, mais voilà, à la place de rire d’une certaine bêtise des régimes à outrance et de cette culture de la minceur, Florence Quentin préfère survoler ce sujet, voire même clairement l’oublier, pour se centrer sur une comédie de couple. Enfin, une comédie sur une femme qui se fait plaquer et qui va tout mettre en œuvre pour pourrir la vie de sa rivale, qui on le devine très vite, n’en est pas une.

On aurait pu être déçu que le film parte de ce côté-là, mais on aurait pu aussi apprécier les gags et les vacheries que Catherine Jacob et son gang de filles auraient pu faire, mais en fait non, on ne se rattrapera pas là non plus. Le problème avec « J’ai faim !!!« , en plus d’oublier son sujet, c’est que le film se lance dans une comédie qu’on a déjà vue cent fois et qui ne réinvente rien. Ici, tout est fade et l’intrigue que nous raconte Florence Quentin est si peu développée et part tellement dans le cliché qu’elle en devient usante, ennuyante, lourde et aucunement drôle ou fun, un comble pour une comédie. « J’ai faim !!! » se regarde la plupart du temps de travers et l’on attend sans conviction que ça se termine. Et le seul moment où la réalisatrice arrive à tirer de nous quelques émotions, c’est sur sa fin. Une fin qui sera agaçante au possible, tant on a l’impression que tout est bâclé. Et finalement, pendant le générique, partagé entre colère et déception, on finit par se dire « ‘Tout ça, pour ça ».

On passera sur le manque total de mise en scène de la part de Florence Quentin, qui n’arrive jamais à faire démarrer son film. Elle n’arrive pas à installer une ambiance, un comique ou un rythme. Elle n’arrive pas non plus à tirer le meilleur de ses acteurs. C’est triste, car malheureusement avec un casting qui réunit des noms comme Catherine Jacob, Michèle Laroque ou Yvan Le Bolloc’h, on ne pourra que constater qu’ils sont bien en dessous de leur talent et démontrent peu de conviction.

13820713_1367260563287349_211924348_n

On ressort donc de « J’ai faim !!! » déçu et fatigué. Pour son premier film, alors que Florence Quentin faisait plein de promesses, elle déçoit en offrant un film plus vite oubliable que son affiche, qui finalement a bien plus de caractère. Comme quoi, on peut être une excellente scénariste pour les autres et ne pas réussir chez soi. C’est vraiment dommage…

Note : 04/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tA9druUK1nQ[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.