Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VipersVideoQuicktags has a deprecated constructor in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/vipers-video-quicktags.php on line 31

Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 93

Notice: Constant WP_MAX_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 94
From Hell - Lavisqteam.fr
septembre 21, 2021

From Hell

13152873_1310693142277425_614487663_n

De : Albert et Allen Hughes

Avec Johnny Depp, Heather Graham, Ian Holm, Robbie Coltrane

Année: 2002

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

En 1888, à Londres, dans les rues mal famées du quartier de Whitechapel, un tueur en série, surnommé Jack l’Eventreur, rôde. D’une étonnante précision, ce mystérieux personnage éventre, la nuit tombée, des prostituées.
C’est ici qu’entre en scène l’inspecteur Fred Abberline. Cet agent de Scotland Yard comprend rapidement que ces crimes procèdent d’une mise en scène élaborée et supposent un « doigté » d’artiste, un sang-froid à toute épreuve et de solides connaissances en anatomie. Le policier, intuitif et visionnaire, dresse patiemment le profil de ce meurtrier hors normes et parvient à gagner la confiance de Mary Kelly, une jeune prostituée. Celle-ci va l’aider à résoudre cette périlleuse enquête.

Avis:

Jumeaux à la ville, les frères Hughes sont de véritables partenaires sur la scène. Natifs de Detroit, les deux frangins se sont tout d’abord fait connaitre dans le milieu du clip musical. En 1993, ils présentent leur premier long, « Menace II Society« . Depuis, les deux frères ont réalisé quatre films, chacun dans un style différent, plus un documentaire sur le milieu de la prostitution.

Après avoir évoqué la guerre du Viêtnam en 1995 avec « Génération sacrifiée« , les deux frangins vont attendre sept années avant de revenir. Toujours là où on ne les attend pas, en 2002, après un long silence, ils reviennent en compagnie de Johnny Depp dans le Londres de la fin 1800, pour se lancer sur les traces du célèbre Jack L’éventreur. Si le film est quelque peu décrié à sa sortie, il n’en reste pas moins que la vision qu’offrent les deux frères du mythe est intéressante et tient la route. Et finalement, même si le film est surement loin de la vérité (la sera-t-on jamais?), il sera un très bon divertissement, doublé d’une bonne enquête et d’un très bon complot.

13101575_1310693348944071_991052035_n

Londres, 1888, dans le quartier de Whitechapel, le corps d’une prostituée est retrouvé égorgé et éviscéré avec une étonnante précision. C’est l’inspecteur Fred Abberline qui hérite de l’enquête. Alors que les soupçons se portent presque naturellement sur des étrangers, des pauvres gens ou des juifs, la précision avec laquelle certains organes ont été arrachés pousse l’inspecteur à chercher autre part. Quand le corps d’une seconde prostituée est retrouvé, l’inspecteur relève certains indices qui confirmeraient sa théorie, laissant croire que le tueur, désormais surnommé jack l’éventreur, serait issu des beaux milieux.

Peut-être parce ce qu’il s’attaque à une relecture fictive du mythe autour de Jack L’éventreur, mais « From Hell » est le film mal aimé à tort des frères Hughes. Ici, le but n’est pas de raconter, n’est pas de percer la vérité autour du folklore qui entoure Jack l’éventreur. Avec « From Hell« , les deux frangins ont surtout voulu faire un bon thriller qui puise ses influences dans le mythe de l’éventreur de Londres et si l’on oublie la recherche de vérité, et qu’on prend le film pour ce qu’il est, c’est-à-dire une enquête de police, on ne peut pas dire que le film que nous proposent les frères Hughes soit mauvais.

Bien au contraire, « From Hell » détient un scénario plutôt malin, qui, même s’il s’avère prévisible sur l’assassin, fonctionne très bien jusqu’à la fin. L’intrigue est prenante et c’est avec plaisir qu’on plonge dans la crasse du Londres de la fin du XIXème siècle, pour une enquête pleine de soupçons, de violence et d’horreur. On appréciera l’intrigue qui est simple mais efficace. Une intrigue autour d’un complot visant à sauver les apparences et les têtes de la plus haute sphère anglaise. Le complot se tient et les Hughes nous entraînent dans les coulisses d’un certain pouvoir à Londres. Les deux frères maîtrisent bien l’histoire et font monter peu à peu la tension, resserrant l’étau sur leur victime. Il est vrai qu’on peut tout de même reprocher aux filles de sortir et de ne pas rester ensemble, alors que le tueur les décime une par une. Mais comme le reste tient bien la route, le détail est finalement noyé parmi les bons éléments de l’enquête et le sens de la mise en scène qui nous immerge totalement dans ce Londres très bien reconstitué pour l’occasion.

« From Hell » jouit aussi d’une belle mise en abîme. Le film est plein de bonnes idées qui marchent bien à l’écran. On pense au premier meurtre ou aux visions d’Abberline qui sont bien imaginées et parfois même assez gores. D’ailleurs, le film est crasseux. Ce qui est très bien, c’est que les deux réalisateurs s’amusent avec notre imaginaire pour rendre leur film encore plus glauque et angoissant. Alors qu’ils auraient pu tomber dans le démonstratif et le gore pour choquer, accrocher le public, ils ont fait le pari d’en montrer le moins possible et de beaucoup suggérer. Ainsi, on ne pourra qu’imaginer l’étendue du massacre de ces pauvres femmes à travers les yeux et les réactions d’horreur des autres. Les corps sont souvent filmés en retrait ce qui nous permet de voir sans voir et par le même procédé nous laissant imaginer. Ce parti pris de mise en scène est bien plus intéressant que toute effusion de sang et c’est peut-être aussi pour ça que le film fut décrié. À l’heure où l’on tombe dans le sensationnel et le gratuit, les deux frangins nous demandent d’imaginer pour créer l’horreur. Et l’on a envie de dire que c’est bien vu.

Les deux frères ont fait appel à Johnny Depp pour jouer leur inspecteur visionnaire, accro à l’opium, et l’acteur, bien loin de l’image qu’il va véhiculer dans les années 2000, tient son rôle avec assurance, détermination et sans trop en faire. Ils ont aussi fait appel aux charmes d’Heather Graham, rousse flamboyante qui incarne une prostituée hypothétique victime de l’éventreur. On trouve avec plaisir Ian Holm, Robbies Coltrane, Jason Flemyng ou l’excellente et trop méconnu Lesley Sharp.

13148398_1310693238944082_871544002_o

« From Hell » est donc un bon film, un bon thriller et une bonne enquête menée avec rythme et élégance. Si le film s’est fait beaucoup taper sur les doigts au moment de sa sortie, c’est surement parce qu’il est loin de ce que l’on pouvait imaginer en ce qui concerne « les vérités » évoquées sur l’éventreur. Mais le temps le rétablit peu à peu et je le répète, si l’on fait abstraction de la « vérité » autour de son tueur et de ce que le film en dit, on a affaire à une bonne enquête qui se laisse suivre avec dépaysement et frissons.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.