décembre 2, 2021

Alain Souchon & Laurent Voulzy – Alain Souchon & Laurent Voulzy

L-album-est-disponible

Avis :

On peut être pote depuis très longtemps, faire le même métier, avoir des univers similaires, mais n’avoir jamais fait un projet commun. C’est le cas d’Alain Souchon et Laurent Voulzy, qui se connaissent depuis 1974, qui ont souvent collaboré ensemble sur des projets divers mais qui n’avaient jamais sorti d’albums en duo. D’un côté, Alain Souchon, parolier de renom et chanteur à ses heures perdues et de l’autre Laurent Voulzy, guitariste doucereux et murmureur de mots décident, après plus de quarante ans d’amitié et de travail de faire pour la première fois un album à deux, un duo o chacun chante à tour de rôle dans le même titre. Cela avait de quoi affoler les admirateurs des deux hommes, qui en général sont les mêmes pour chacun d’eux, mais on peut aussi se poser la question de la raison. Pourquoi maintenant ? Quelles raisons font que le skeud sort maintenant et pas plus tôt ? Faut-il y voir un élan mercantile avec les fêtes de fin d’année ? De toute façon, peu importe la raison du moment que la qualité est là, et on aurait pu craindre le pire, surtout quand on écoute les dernières prestations de Voulzy qui flirtent avec le néant et qui pourtant plaisent à beaucoup de monde vu le nombre de récompenses qu’il a eu pour son truc médiéval. Mais rassurez-vous, cet album en duo est très sympathique, même s’il se repose de temps à autre sur ses lauriers.

Le skeud débute avec Derrière les Mots, tube qui passe à la télé pour faire la pub de l’album. Le titre est assez lent, mais reste fidèle à l’univers des deux hommes. C’est assez poétique, c’est calme, mais il y a une vraie recherche dans la mélodie. Mais on retiendra plus volontiers les paroles qui sont assez intimistes et qui parlent de la recherche des bons mots pour toucher le public. Certes, le morceau ne révolutionnera pas l’univers formaté de la chanson française, mais force est de constater que c’est plutôt bien foutu. Et d’autres titres seront fort agréables à l’oreille, donnant un album diversifié et intéressant à plus d’un titre. Par exemple, Roule (Les Fleurs du Bal) est surement l’un des meilleurs des morceaux de l’album. Relativement mélancolique, le titre s’octroie le droit d’inclure de la guitare électrique et de faire un solo parfaitement maîtrisé. Le titre est prenant, avec un refrain efficace et l’univers est assez sombre, ce qui change grandement de ce que l’on a l’habitude d’entendre de ces deux grands artistes. On peut aussi citer Consuelo, qui est beaucoup plus conventionnel dans l’ambiance des deux chanteurs. C’est plus lent, mais très touchant et plutôt addictif. D’ailleurs l’intro de ce morceau ressemble vraiment à un titre de Lynyrd Skynyrd, Simple Man, et c’est très agréable de voir que des artistes français ont tendance à tirer des références vers le blues et le rock américain. Et en parlant de référence, on pourrait presque croire un intro de The Who avec Oiseau Malin, un titre intéressant mais dont les paroles restent plus obscures.

alain-souchon-et-laurent-voulzy-reunis-larena-loire

Dans cet album, il y a une pièce maîtresse, Bad Boys, qui dépasse allègrement les sept minutes d’écoute. Certes, non seulement c’est très surprenant venant de deux artistes majeurs de la scène française, mais le plus surprenant, c’est que le titre est une vraie réussite. La guitare est maîtrisée, agréable, on a droit à un clavier plutôt bienvenu, quelques références entre Kurt Cobain et AC/DC et de plus les paroles ont un vrai sens, explorant le mal-être d’être une adolescente et essayant de se démarquer en étant gothique et cherchant le gout du risque avec des garçons parfois fort peu recommandable. Finalement, le titre est assez rock et l’ensemble est vraiment une bonne surprise. Bien entendu, certains titres seront moins porteurs et resteront moins en mémoire car beaucoup plus conventionnels. On peut citer Idylle Anglo-Normande, qui reste un simple titre de variété française ou encore En Ile de France qui est un morceau assez détestable et pénible. Il est aussi dommage de noter la faiblesse des deux derniers titres, qui font la part belle au piano et qui sont du coup très molles et pas forcément des plus mémorables et intéressantes, dans le sens où elles sont vraiment ancrées dans l’univers des deux artistes.

Au final, le premier album d’Alain Souchon et Laurent Voulzy est franchement une agréable surprise. S’axant sur des textes poétiques mais parfois incisifs, les deux compères organisent aussi une instrumentalisation assez rock et qui sort vraiment du carcan imposé par l’aspect commercial de l’industrie musicale dans la variété française. Bref, un album surprenant et qui montre que les deux amis sont vraiment des gens talentueux, ne proposant pas qu’un simple cadeau de noël.

  1. Derrière les Mots
  2. Oiseau Malin
  3. Idylle Anglo-Normande
  4. Roule (Les Fleurs du Bal)
  5. Consuelo
  6. En Ile de France
  7. Oui Mais
  8. Ils Etaient Deux Garçons (Trois)
  9. Bad Boys
  10. On Etait Beau
  11. Souffrir de se Souvenir
  12. La Baie des Fourmis

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=zNkt3OkHex0[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.