novembre 28, 2021

Futur Immédiat Los Angeles 1991

101130055552351541

Titre Original : Alien Nation

De : Graham Baker

Avec James Caan, Mandy Patinkin, Terence Stamp, Kevyn Major Howard

Année: 1988

Pays: Etats-Unis

Genre: Science-Fiction, Policier

Résumé :

Dans le futur, des extra-terrestres se seront implantés dur Terre. Après des années passées sous quarantaine, ils sont libres d’aller et venir mais sont victime d’une nouvelle forme de discrimination. Dans ce contexte, Sam Francisco est le premier officier de police extra-terrestre. Son partenaire est un vétéran de la police raciste. Ils devront surmonter leurs différences pour mettre à mal les complots des dirigeants extra-terrestres.

Avis :

Il y a des licences qui restent souvent obscures de part chez nous. Alien Nation en est le parfait exemple puisqu’il s’agit, à la base, d’une saga littéraire, qui va devenir un film, puis plusieurs téléfilms et une série. Contrairement à beaucoup de sagas que l’on voit débouler sur grand écran, Alien Nation (bêtement rebaptisé chez nous Futur Immédiat Los Angeles 1991) n’est pas un film qui s’adresse aux adolescents et encore moins une saga épique avec moult péripéties. C’est d’ailleurs surement pour cela que le film n’a pas connu de suite et un succès modéré dans le monde. Néanmoins, sans être exceptionnel, le film aborde plusieurs sujets intéressants et fait la parabole avec le racisme, plus que jamais d’actualité.

Alien_nation_1

Le film part du postulat que les aliens sont sur notre planète depuis quelques temps déjà et ils sont plus ou moins intégrés dans notre société. Un flic se retrouve dans un braquage et une fusillade entre aliens et son coéquipier est tué. Afin de résoudre son enquête, il va devoir faire équipe avec un alien, alors qu’il les déteste. Néanmoins, il va vite se rendre compte que cet extraterrestre possède des ressources intéressantes et qu’il est plus sympathique qu’il n’y parait. Ensemble, ils vont soulever une affaire bien plus grande qu’un simple braquage.

Futur Immédiat Los Angeles 1991 est donc plus un film policier qu’un vrai film de SF. On va suivre une enquête policière dans une société où vivent des extraterrestres qui possèdent certains pouvoirs enviés par les humains. Ce sera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les coutumes de ces aliens mais aussi de voir l’évolution des rapports entre le héros du film, plutôt raciste au départ, et son coéquipier, qui essaye par tous les moyens de s’intégrer. Si l’enquête demeure assez simple dans son déroulement et fait la part belle à certains clichés (le plus riche est finalement le plus pourri), le film s’attardera plutôt sur le racisme ambiant, faisant le parallèle avec la société contemporaine. Très clairement, on pourrait remplacer les aliens par les blacks dans le film que cela serait pareil. Et ce point de vue est très intéressant, car il va montrer qu’il ne faut jamais juger quelqu’un sur son apparence mais plutôt sur ses compétences. Sans être un pamphlet contre le racisme, ce que le film, ne s’autorise pas et à juste titre, il n’en demeure pas moins un message intéressant.

Le seul problème, c’est que l’aspect policier, même s’il est divertissant et prend des allures de buddy movie par moments, est très faible. La résolution de l’enquête est simple, on est vite mis au parfum et il n’y aura aucune surprise finale. Le plus gros défaut du film c’est que dans sa résolution, il est impossible que le spectateur trouve la réponse avant. En effet, parfois l’intérêt d’un film policier est de mener l’enquête en même temps que les acteurs et parfois les devancer. Mais pour ce film, ce n’est pas le cas car la résolution de l’énigme se trouve dans le passé des aliens que l’on ne peut pas connaître. Enfin, on peut aussi reprocher au film de ne pas avoir de nivellement entre les différentes émotions. En fait, le côté humoristique est au même niveau que l‘intrigue policière et cela annihile un peu tous les effets dramatiques. Mais certaines vannes sont plutôt bien trouvées, comme le nom de l’extraterrestre par exemple. Ce film sera aussi l’occasion de voir un James Caan cabotinant à mort dans le rôle du flic plutôt raciste au départ et un Mandy Patinkin ainsi qu’un Terence Stamp sous une cagoule en forme de crâne alien du plus bel effet.

Alien_nation_2

Au final, Futur Immédiat Los Angeles 1991 est un film relativement plaisant à suivre et qui divertit. Son parallèle entre le racisme latent de notre société et celui du film est très intéressant et toujours d’actualité, mais cet aspect prédomine sur l’enquête policière et c’est un poil dommage car l’intrigue demeure, pour le coup, pas assez étoffée. Mais pour un film de cette époque, les idées sont assez originales et surtout les maquillages sont plutôt intéressants sans être exceptionnels. Un bon petit film qui ne demande qu’à sortir de l’oubli.

Note : 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Qtm6YdGQbfg[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.