juin 21, 2024

John Wick

585967.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : David Leitch et Chad Stahelski

Avec Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Alfie Allen, Adrianne Palicki

Année : 2014

Pays : Etats-Unis

Genre : Action

Résumé :

Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang, et tuer sauvagement Daisy…
John remonte la piste de Iosef jusqu’à New York. Un ancien contact, Aurelio, lui apprend que le malfrat est le fils unique d’un grand patron de la pègre, Viggo Tarasof. La rumeur se répand rapidement dans le milieu : le légendaire tueur cherche Iosef. Viggo met à prix la tête de John : quiconque l’abattra touchera une énorme récompense. John a désormais tous les assassins de New York aux trousses.

Avis :

Que fait un acteur en perte de vitesse depuis plusieurs années pour redorer son blason ? Eh bien, il se fait un bon vieux film d’action à l’ancienne. Depuis maintenant quelques temps, Keanu Reeves n’est plus au top de sa forme question box-office et les récents chiffres, ainsi que la qualité des deux derniers films de l’acteur sortis cette année sont bien là pour le prouver puisque ce sont tous les deux de gros échecs. Alors, la star de la trilogie culte « Matrix » nous revient avec « John Wick » un anti-héros badass à souhait, qui va dégommer du méchant par simple vengeance. Et le meilleur dans l’histoire, c’est que ce retour aux sources va s’avérer gagnant puisque « John Wick » est bel et bien le film d’action jubilatoire de cette fin d’année. Un gros plaisir coupable qui ne ment absolument pas sur sa marchandise et nous offre pile-poil ce qu’on est venu chercher en salle.

108903.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

John Wick est un homme dévasté. Il vient de perdre sa femme, emportée par une terrible maladie. Alors qu’il essaie de faire son deuil, il reçoit un ultime cadeau de cette dernière. Avant de mourir, elle lui a acheté un petit chien, pour l’aider à surmonter cette épreuve. John voit en Daisy l’espoir d’une vie après sa femme. Mais voilà, cet espoir va être brisé par Iosef Tarasov, le fils d’un ancien employeur de Wick. Avide de pourvoir, une nuit, il s’introduit chez John Wick pour lui voler sa voiture, une Mustang de 1969, toute reluisante. John les surprend et se fait tabasser. À son réveil, sa voiture a disparu et Daisy est morte. Mais ce que ne savait pas Iosef, c’est que John Wick est un redoutable tueur à gages, qui avait décidé de changer de vie par amour. Et le jeune homme dans son ultime bêtise vient de lui enlever tout ce qui lui restait d’humain et la vengeance de Wick va être sans appel et ce n’est pas toute l’armada du père du jeune qui pourra sauver sa vie. Une fois John Wick lâché, il est presque impossible de l’arrêter.

« John Wick« , est le premier film de David Leitch et Chad Stahelski, tous deux anciens cascadeurs, qui après avoir passés des années à doubler les plus grands ont décidé de passer derrière la caméra pour nous offrir le film d’action badass de l’année. Alors si vous cherchez un film profond, avec un scénario incroyablement original, passez votre chemin, car « John Wick » n’est ni plus ni moins que ce qu’il vend dans sa bande-annonce. C’est-à-dire un film on ne peut plus simple, avec une histoire qui tient la route, malgré le côté absurde de celle-ci et qui va donner dans l’action, tout le temps.

C’est vrai qu’on peut reprocher à « John Wick » un scénario pas vraiment recherché, mais quand on va voir un film de cet acabit, ce n’est pas vraiment ce que l’on vient chercher. Ici, j’avais envie de voir un simple film d’action, qui castagne à tout va, avec une histoire toute simple, mais qui reste efficace et « John Wick » m’a procuré tout ce que je suis venu chercher et plus encore, puisque j’étais très loin de me douter que le film me plaise autant.

Quoi qu’on en pense, le scénario est bien foutu. J’ai franchement aimé cette histoire de vengeance. Avec ce pitch qui aurait pu être risible, les deux réalisateurs nous donnent un film d’action cent pour cent adrénaline qui ne s’arrête jamais. Toujours dans l’action, on ne s’ennuie pas une minute. Le scénario développe même de très bonnes idées, comme tout ce qui touche à la mafia et cet hôtel particulier peuplé de tueurs. J’ai beaucoup accroché avec les rebondissements qui sont très crédibles dans l’ensemble et apportent du sens au film. À aucun moment en allant voir ce film, (malgré le fait que ce soit le premier projet de Keanu Reeves qui me bottait depuis très longtemps), je ne pensais être autant pris par l’intrigue.

Mais ce qui donne vraiment tout le côté jubilatoire au film, c’est bien la mise en scène des deux réalisateurs. Une fois lancé au cœur de son histoire, les deux réalisateurs nous ont concoctés des scènes d’action superbement menées et chorégraphiées. Des scènes qui sont prenantes, violentes, qui ne font pas dans le détail, qui sont rythmées et donnent à leur personnage un côté increvable. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vu un si bon film d’action. C’est simple, direct et très efficace, avec un côté très rétro, et les effets spéciaux sont excellents et n’en font pas trop, les deux réalisateurs ayant eu la riche idée de ne pas tomber dans la surenchère. Les cascades et autres chorégraphies sont terribles. Non franchement, c’est une vraie bonne surprise. Moi qui pensais trouver un simple film divertissant, je me suis vraiment laissé prendre au jeu et je ne regrette absolument pas mon entrée en salle. À la rigueur, ce film me fait plus regretter cette époque où plusieurs films comme celui-ci sortaient en salle. C’était des films simples, c’est vrai, mais ils avaient cette qualité d’être fun et de ne pas mentir sur ce qu’ils vendaient.

Ce que j’ai beaucoup aimé, aussi, c’est que le film rejoigne aussi la réalité dans un sens. Je m’explique, dans son histoire, on parle de la résurrection d’un personnage terrible dans son milieu et c’est aussi ce qui se produit à l’image, puisque ce film marque la résurrection de Keanu Reeves qui n’a pas été aussi bon depuis « Matrix« . L’acteur trouve là un rôle fort et passionnant et il incarne ce personnage avec rage, force et détermination et putain ce que c’est bon de le revoir comme ça. Et malgré les bons acteurs qui sont dans le film, Michael Nyqvist, Alfie Allen (Theon Greyjoy, ans « Game Of Thrones« ), Willem Dafoe, Ian McShane ou Adrianne Palicki (très belle découverte d’ailleurs), Keanu Reeves fait de l’ombre à tout le monde.

198970.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Donc bien sûr que « John Wick » n’est pas le meilleur film de l’année. Mais c’est sans prétention qu’il s’avère être un excellent divertissement, doublé d’un putain de film d’action. Alors pour les amateurs du genre, vous ne devriez pas être déçus, car ce que la bande-annonce laisse entrevoir est bien ce que vous allez trouver. Et enfin, énorme coup d’amour notable, la BO de Marilyn Manson qui est vraiment placée dans le film et ça du bien aux oreilles, d’ailleurs toute la BO déchire !

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=pWK5crMuhHY[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

2 réflexions sur « John Wick »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.