juin 24, 2024

Trésor

tresor-film

De : Claude Berri et François Dupeyron

Avec Alain Chabat, Mathilde Seigner, Fanny Ardant, Isabelle Nanty

Année : 2009

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Jean-Pierre et Nathalie s’aiment depuis quatre ans. Pour fêter cet anniversaire, Jean-Pierre offre à sa compagne un cadeau inattendu, un adorable bulldog anglais de trois mois. Nathalie est folle de joie. C’est décidé : il s’appellera « Trésor ». Entre elle et l’animal, la relation devient immédiatement fusionnelle. Trésor fait de la chambre à coucher son territoire et y règne en maître, ronfle, bave, investit le lit. Le couple tangue, chavire, au gré des humeurs de ce monstre autoritaire…

Avis :

Il est assez difficile de juger le travail d’une personne disparue récemment et qui plus est en plein milieu de la réalisation de son dernier travail. Claude Berri, grand réalisateur français est décédé alors qu’il n’avait pas fini de tourner son Trésor et c’est donc François Dupeyron qui a décidé de finir le film en hommage à Berri. Etait-ce là une bonne idée ? Rien n’est moins sûr car le film reste vraiment très mauvais et personne n’ose croire à cette légère farce sans grande volonté. Mais quelles sont les raisons du désastre ? Pourquoi ce film, partant d’une idée pas originale mais néanmoins sympathique ne décolle pas ? Pourquoi les acteurs tirent-ils la gueule ? On peut le dire, je pense que finir un film qui ne nous appartient pas est très difficile et ne rend pas grâce au metteur en scène originel. Je vais quand même essayer de décrypter rapidement tous les défauts de ce film qui ne restera jamais dans les annales de la comédie française.

La première chose qui frappe quand on débute le film, c’est le générique de départ. Kitsch à souhait, volontairement niais et fleurant bon la comédie franchouillarde niaise et fade. Les choses se gâtent quand on regarde deux minutes le couple qui n’y croit pas une seconde. Enfin, je reviendrai après sur les acteurs et actrices. Le scénario de Trésor a déjà été vu plusieurs fois, sous des angles différents. En gros, Jean-Pierre, architecte de métier, veut faire plaisir à sa femme pour leurs quatre ans de mariage. Il décide alors d’offrir à Nathalie un bulldog anglais, véritable monstre sur pattes, qui bave, qui pète, qui grogne et qui pue. Au bout de deux jours, Jean-Pierre n’en peut plus et veut rendre le chien. Sauf qu’une relation plus que fusionnelle s’est crée entre Nathalie et le clébard et que plus rien ne va dans le couple. Jusqu’à aller voir un psy pour animaux. Mais comme on est devant une comédie romantique et que le but est de nous montrer une tranche de vie, on va voir les différents aléas du couple, les petits tracas, les ruptures, les engueulades, bref, tout ce que l’on connait déjà. Et ça va être là le gros défaut du film, c’est de ne rien proposer de nouveau. On regarde des moments que l’on a déjà vu dans des millions de films, on ne rigole même plus aux blagues du chien ou aux réactions des acteurs, parce que l’on connait déjà cela. Et en plus, tout est attendu. Et ça, c’est le pire de tout, car on pourrait presque prédire les actions qui vont se passer dans le métrage, tellement c’est linéaire et plat. Bien entendu, l’ambiance s’en ressent et on pourrait presque dire que le film est vide d’âme. Rien ne permet de le distinguer d’une comédie basse de plafond, bête et méchante, et on ne ressent même pas la patte de Claude Berri. Alors c’est vrai que le monsieur était âgé, mais cela ne change rien au fait qu’il a commencé un film de merde.

tresor-2009-18128-437819528

Il y a des enfants qui se font tuer au travail et des chiens qui dorment sur un fauteuil en cuir. Tout va bien.

Que peut-on rajouter à une histoire fade et une mise en scène faiblarde ? Eh bien des acteurs pas du tout investis et ne croyant pas du tout au film dans lequel ils jouent ! Et pour ce passage, je risque d’être violent, mais là, c’est vraiment du foutage de gueule. On va commencer par les dames, puisqu’elles sont au nombre de trois en tant que personnages plus ou moins importants, et deux qui ne servent à rien. Qui je vais friter en premier, voyons voir… allez, on va prendre Mathilde Seigner, madame grande gueule. Heureusement qu’elle a un physique agréable parce que sinon, elle irait vendre du poisson à la criée dans le port de Plouernec. Dans ce film, elle se fait chier comme jamais. Pas du tout dans le rôle, complètement à coté de ses pompes, elle prend le spectateur pour un con et l’assume complètement. Cela en est presque insultant pour celui qui a payé sa place de ciné, ou acheté son DVD ou payé sa redevance télé. Pour l’accompagner dans cette galère, on a la grande Fanny Ardant qui devrait se rebaptiser en Fanny Glaçant, tellement elle s’emmerde dans son rôle et semble atterrée par ce qu’elle fait. Isabelle Nanty joue le rôle d’ne toiletteuse entremetteuse et elle aussi peine à nous faire croire qu’elle prend du plaisir dans ce film. Personnage débile, elle incarne tout ce que je déteste chez une bonne femme. Enfin, je pourrais parler de Macha Méryl, mais comme elle ne sert à rien, je n’ai pas envie d’en dire plus. Coté masculin, on a Alain Chabat, qui cette fois ne joue pas le chien, mais le maître du chien. Ben en fait, il aurait mieux fallu qu’il joue le chien, cela aurait été plus drôle. N’y croyant pas une seule seconde, il est vraiment pathétique dans ce rôle, surtout lors de l’achat du chien. Enfin, Stéphane Freiss qui détient la palme d’or de l’acteur le plus minable du métrage, avec sa collection de bassets et sa gueule ahuri d’un type qui aurait pris trop de cocaïne. Bref, niveau casting, c’est la catastrophe. Mais il faut aussi rajouter des moments de solitude où normalement on doit rire, mais lors desquels il ne se passe rien. Si voir un chien bouffer une pantoufle ou pisser sur Alain Chabat doit être drôle, c’est que la comédie française est tombée bien bas.

Au final, Trésor est un film médiocre. Pas original pour deux sous, il accumule les défauts et ne possède qu’un seul vrai atout : sa durée, seulement 1h17 de calvaire. Enfin, si vous aimez les chiens qui bavent, les acteurs qui se forcent à jouer et les histoires à deux balles, alors jetez vous dessus. A noter aussi que la fin est d’une improbabilité incroyable, laissant le spectateur sans voix devant tant de négligences. Bref, un film à éviter.

Note : 05/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=X9Ctqgqn_XM[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.