janvier 27, 2022

Comment Epouser un Millionnaire

millionaire.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : How to Marry a Millionnaire

De: Jean Negulesco

Avec Betty Grable, Marilyn Monroe, Lauren Bacall, David Wayne

Année: 1953

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Trois mannequins new-yorkais prennent la décision de tout mettre en œuvre afin d’épouser chacune un millionnaire.

Avis:

Avec le décès de la légendaire Lauren Bacall, j’ai décidé de me refaire cette comédie que j’aime énormément. Une comédie qui fut l’une des premières que j’ai vues avec la magnifique Bacall et bien sûr, la toute aussi légendaire Marilyn Monroe. C’est un film très simple qui me fait rire, devant lequel je passe un bon moment, regardant ces trois femmes rêver au millionnaire qui pourrait changer leur vie à jamais.

18794346.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Schatze, Pola et Coco sont trois amies New-Yorkaise qui rêvent d’une vie bien meilleure que celle qu’elles ont en ce moment. Mannequins dans une petite boutique, elles sont bien décider à changer de vie et de vivre dans le luxe et l’argent. Elles veulent épouser un millionnaire, un des Rockefeller peut-être, ou alors un ami, n’importe, quelqu’un de très riche qui sera les entretenir. Schatze a une idée de génie, pour rencontrer et épouser un millionnaire, il faut habiter les beaux quartiers. Elles joignent alors leurs trois salaires pour louer un appartement dans un immeuble de luxe, et commencent leur quête et très vite, elles commencent à rencontrer de bons partis, mais encore faut-il les garder.

Voici donc la trame de ce film de Jean Negulesco sorti en 1953 avec un trio de choc et culte en tête d’affiche. On peut même parler d’un rêve, réunir sur la même pellicule Marilyn Monroe, Lauren Bacall et Betty Grable, c’est simplement un pur fantasme et la comédie est à la hauteur de ces trois femmes d’exception.

« Comment épouser un millionnaire » est une comédie des plus sympathiques, que j’aime beaucoup. C’est vrai que le film est cousu de fil blanc, et qu’on devine très vite comment le film va se finir, avec cette jolie morale universelle, mais on lui pardonne facilement, car on passe un moment très drôle et cette morale, l’argent ne fait pas le bonheur et l’amour, le naturel est bien plus fort que toutes les richesses, n’est pas plus appuyée que ça et le film ne tombe pas dans la morale à outrance.

J’aime bien l’intrigue, je trouve que le scénario est minutieusement écrit, bien qu’il manque un peu de rebondissements et qu’il donne un peu dans la facilité, mais c’est tellement drôle et les trois héroïnes sont si attachantes qu’en fait, on prend plaisir à le suivre, malgré les petits défauts par-ci par-là. Le film a énormément de charme, le vieux New-York, comme les décors du film, sont très bien mis en valeur. Les scènes à la montagne sont excellentes, les scènes de dialogues en voiture sont trop bien, je suis fan. Je trouve que ça vieillit mal, mais en même temps, ça dégage beaucoup de caractère et c’est ce qui fait tout le charme de ces vieux films.

Le film bénéficie de dialogues savoureux, d’un humour aux petits oignons, certaines scènes jouées par Marilyn Monroe sont absolument tordantes, la belle Marilyn joue la myope à merveille, et me fait rire à tous les coups. C’est bête, mais j’adore la regarder se prendre les portes, des murs et ne pas reconnaître ses prétendants.

Marilyn Monroe a une finesse et un naturel de jeu qui me plait, qui me fait rire et puis elle captive la caméra, quand elle est dans une pièce, on ne voit qu’elle. Face à elle, il y a la mythique Lauren Bacall qui joue la « garce » à merveille, sur les trois, c’est la plus motivé pour trouver un homme aussi riche que ses envies. L’actrice a l’allure, elle a la présence et la grâce de ces actrices qui ont contribué à faire l’âge d’or de Hollywood, tout comme Marilyn, elle crève l’écran avec un regard, ou un dialogue divinement placé avec sa voix merveilleuse. Elle est tout simplement captivante. Betty Grable, pour qui ce rôle sera l’avant-dernier de sa carrière, est vraiment tordante de bout en bout. C’est la plus fofolle des trois, la plus brute de décoffrage, elle joue l’écervelée comme personne. L’alchimie qui se dégage de ce trio d’actrices est vraiment parfait, le réalisateur a très bien su choisir ses comédiennes et le film leur doit une très grosse partie de sa réussite.

18794347.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

En somme « Comment épouser un millionnaire » est un film que j’aime, qui me fait rire et me met de bonne humeur. C’est un film simple, léger, un peu facile, mais tellement efficace en même temps.

C’est un film à découvrir et je suis très content de l’avoir revu, en ce jour où La Bacall nous émeut une dernière fois avec une dernière scène, ce film était l’un des meilleurs choix possibles. Drôle, léger, pétillant, j’ai passé un excellent moment.

Note : 16/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ijq7T6c3R1U[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.