mars 3, 2021

Skellig

13032807343413844211020542

De : Annabel Jankel

Avec Tim Roth, Kelly MacDonald, Bill Milner, John Simm

Année: 2009

Pays: Angleterre

Genre: Drame, Fantastique

Résumé :

En Angleterre, un garçon fait une étrange découverte dans son garage : une créature mi-hibou, mi-ange.

Avis :

Cela faisait seize ans que la réalisatrice Annabel Jankel n’était pas repassée à la réalisation. Son dernier film sorti en 1993, était « Super Mario Bros » avec Bob Hoskins, John Leguizamo et Denis Hopper. Depuis silence radio, plus aucune nouvelle. Puis je suis tombé sur ce petit film au casting alléchant, Tim Roth, John Simm et Kelly Macdonald. Un film inédit chez nous, je me suis donc laissé tenter, malgré cette affiche assez repoussante, mais au final ce n’est pas si mauvais que ça, c’est même assez plaisant.

6a00e54ee7b64288330133f4a7924d970b-500wi

Dave et Louise forment un couple heureux. Avec leur jeune fils Michael, ils viennent d’emménager dans une nouvelle maison que le couple vient de s’offrir. Le couple attend même une petite fille d’ici quelques jours. C’est donc le bonheur le plus complet. Mais quand la petite arrive, elle est gravement malade. Alors que le couple encaisse la nouvelle comme ils peuvent et essaient de sauver la petite fille, leur fils, lui, découvre cette nouvelle maison. Dans le fond du jardin, il y a une vieille cabane inquiétante, et quand Michael entre dans celle-ci, il découvre qu’un homme très bizarre y vit. Un homme presque irréel, seul et désagréable. Michael décide alors de lui venir en aide, car l’homme ,malgré son image effrayante, dégage quelque chose de rassurant pour le jeune garçon qui se sent délaisser par ses parents. Mais Michael est loin de se douter ce qu’est en réalité Skellig.

Je n’y croyais pas trop en regardant l’affiche de ce petit film anglais. Je dois dire que je m’attendais à quelque chose de vraiment mauvais. Mais dans ma découverte de la carrière de John Simm, je me suis laissé convaincre et au final, c’est une bonne surprise.

Je ne dirais que j’ai adoré le film, mais j’ai quand même passé un moment sympa. Le film ne paye pas de mine, mais il se regarde avec un petit intérêt.

L’intrigue est sympa, même si on voit tout arriver de loin. J’ai été surpris par la direction que prend l’histoire, en fait, au vu de l’affiche, je m’attendais à un film un peu comme « Le monde de Narnia« , mais à la place, j’y ai trouvé un drame humain dans l’histoire des parents. C’est assez touchant, surtout que ce drame peut arriver à n’importe qui. Et le film développe en parallèle l’histoire de Michael, le fils de la famille, qui voit bien ce qui se passe et qui voit que ses parents lui cachent la vérité. Alors quand il découvre ce « vagabond » dans cette cabane, il décide de l’aider, de le sauver même. Sa bataille sera donc la même que ses parents. C’est vrai que le film déborde un peu trop de bons sentiments, mais il faut savoir qu’il est plus pour un public plus jeune et je suis assez ravi de voir qu’il peut plaire aussi aux plus grands.

Le film varie entre drame et surnaturel, il y a aussi de l’humour. C’est sympa, il y a deux ou trois scènes assez drôles, d’autres sont plus touchantes quand on se rapproche des parents. Le film est assez court et il passe vite. Il n’y a pas de temps morts, il a un côté magique qui est plaisant.

La réalisation est pas mal du tout. C’est plutôt bien filmé, le montage réserve quelques petites surprises. Les effets spéciaux sont un peu kitschs, mais ils ont un certain charme. Ils ont quelque chose de touchant, d’amusant, ce n’est vraiment pas désagréable. C’est assez réussi en fin de compte, il y a vraiment quelque chose qui s’en dégage.

skellig-05

Ce qui est aussi très surprenant c’est de voir un casting pareil, au générique de ce petit film dont pas grand monde a entendu parler. Tout le film est très bien tenu par le jeune Bill Milner. Il a quelque chose de touchant, d’amusant, ce n’est vraiment pas désagréable. Il m’a étonné, je pense que c’est un petit nom à suivre. Puis, j’ai beaucoup aimé que le personnage ne tombe pas dans la caricature du môme insupportable parce que les parents le délaissent. Tim Roth joue ce clochard trouvé dans la cabane qui va se révéler être autre chose. L’acteur est bien, mais on l’a connu quand même plus en forme. Deux ou trois scènes où il va très drôle, mais la plupart du temps, son personnage fait la gueule et est sauvage. Les parents sont joués par John Simm et Kelly Macdonald et les deux acteurs sont très touchants. Ils sont très simples dans leur drame. Il y a une belle alchimie qui se dégage entre John Simm et Bill Milner.

Voilà, c’est donc un petit film sympa. Il ne marquera surement pas les esprits, je pense que c’est même pour ça qu’il n’est jamais arrivé chez nous. Mais si jamais vous le regardez, c’est un petit moment de détente qui est touchant dans son fond et joli dans son message.

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.