avril 16, 2021

Tempête de Boulettes Géantes

19133443.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : Cloudy With a Chance of Meatballs

De : Phil Lord et Chris Miller

Avec les Voix de Bill Hader, Anna Faris, Neil Patrick Harris, Bruce Campbell

Année : 2009

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Flint Lockwood est inventeur. Jusqu’ici, toutes ses inventions bizarres, depuis les chaussures que l’on se pulvérise sur les pieds jusqu’au traducteur de pensées pour singe, ont été des échecs spectaculaires qui ont causé d’innombrables problèmes à sa petite ville, Swallow en Château.
Cette fois, Flint est bien décidé à inventer quelque chose qui rendra les gens heureux. Pourtant, lorsque sa nouvelle création, la machine à transformer l’eau en nourriture, détruit la grand-place avant de disparaître dans les nuages, il pense que sa carrière d’inventeur est définitivement fichue. Jusqu’à ce que l’incroyable se produise : il se met à pleuvoir des cheeseburgers ! Sa machine marche !
Les averses de nourriture connaissent un succès instantané, et Flint se fait vite une nouvelle amie : Sam Sparks, la présentatrice météo qui arrive à Swallow en Château pour couvrir ce qu’elle appelle  » le plus formidable phénomène météo de l’histoire « …

Avis :

Et bien je n’y croyais pas avec ce titre assez bizarre mais il se trouve que « Tempête de boulettes géantes » est une très, très bonne surprise. J’ai adoré ce film !!!

A l’époque de sa sortie ciné, le film ne me disait absolument rien, l’affiche ne me plaisait pas et surtout ce titre me freinait beaucoup. Puis il y a quelques jours j’ai vu la bande-annonce de  » L’île des Miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2 » et j’avoue avoir été charmé par la bande-annonce. J’ai donc voulu voir le premier film avant d’aller voir celui-là. Et c’est ainsi que j’ai passé un pur moment devant cet excellent film à l’histoire complètement démente.

19134229.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Flint Lockwood est un inventeur de génie, enfin quand il aura trouvé une invention qui marche pour de vrai. Car, chacune de celles qu’il a essayées de présenter à sa ville est toujours tombée à l’eau. C’est même pour ça que dans la ville où vit Flint, il est un peu persona non grata. Même son propre père finit par désespérer de le voir un jour réussir. Suite à un changement d’opinion, le monde entier se rend compte que les sardines, ce n’est pas bon. Un fait anodin comme ça, mais le souci, c’est que c’est la seule ressource de la ville. Après la fermeture de l’usine, les habitants de la ville voient leur vie devenir bien moroses. Flint décide alors d’inventer une machine qui fera à manger sur commande.

Si au départ, l’expérience a l’air de foirer et Flint arrive encore une fois à faire des dégâts impressionnants, quelques minutes plus tard, il commence à pleuvoir des hamburgers. L’expérience a donc réussi et maintenant la ville voit Flint comme un héros, car il peut nourrir tout le monde et le monde entier a les yeux rivés sur cette petite histoire, dont le maire décide de faire un parc touristique. Mais cette invention n’est pas sans danger et il faut surveiller la machine, car si jamais elle passe dans la zone rouge, ça pourrait vite tourner à la catastrophe.

Et bien quelle bonne surprise, ce film m’a bluffé et pourtant ce n’était pas gagné, mais j’ai passé un super moment à bien me marrer.

L’idée est géniale, totalement folle et inédite, j’ai adoré l’histoire, elle est complètement improbable et surtout très originale et ça fait vraiment du bien de voir du neuf. Elle marche tellement bien, c’est trop bon. Le film part un peu dans tous les sens, mais il ne se perd à aucun moment, il ne tombe pas dans la facilité et on le suit volontiers. Je crois sincèrement que petits et grands peuvent y trouver leur compte.

Dès le début c’est prenant, il y a un humour terrible, les personnages sont attachants, surtout cet inventeur qu’on nous présente. Il est gentil, tout plein de rêves, il est charmant et plutôt beau gosse dans son genre. Il a aussi le côté cinglé de l’inventeur et il est un peu geek sur les bords. Le portrait est excellent, drôle, il est intelligent et touchant aussi puisque c’est un peu le paria de la ville. Mais les deux réalisateurs n’en font pas trop et ça reste assez subtil.

La réalisation est superbe, le travail sur les décors est sublime. L’animation est parfaite, avec un côté très toon dans les bêtises, chaque petite scène est fun et loufoque. L’univers du film est très riche, c’est du merveilleux, on retrouve son âme d’enfant, on a envie d’aller dans cette ville faire de la luge sur les glaces qu’on pourrait déguster par la suite. Ou aller dans ce château en gelée pour nous éclater. Oui je me suis complètement laissé prendre dedans et j’ai trouvé le film bien trop court. Je n’avais pas du tout envie qu’il s’arrête.

19181915.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Les personnages sont tous excellents, même quand certain sont très clichés comme le maire véreux de la ville, ou le père qui ne comprend pas son fils. Flint est terrible, celle qui dragouille est sympathique. Le fils de la ville m’a beaucoup amusé et l’ex-star des sardines m’a beaucoup fait rire. Idem, le singe est trop bon et même le présentateur télé à New York est bien trouvé. Ils sont tous géniaux, j’ai vraiment passé un super moment.

En bref « Tempête de boulette géantes » c’est un peu comme l’un de nos plats préférés, il est délicieux, on le savoure et on aime tant, qu’on aurait bien aimé avoir un peu de rabe. J’ai vraiment très hâte d’aller voir la suite, en espérant qu’elle soit aussi bonne !

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.