octobre 24, 2021

The Sixth Gun

couvthesixthgun

Auteurs : Cullen Bunn et Brian Hurtt

Editeur : Urban Comics

Genre : Western, Fantastique

Résumé :

Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’inquiétants individus sillonnent le Grand Ouest à la recherche de six pistolets maudits détenant à eux seuls assez de puissance pour mettre fin à l’humanité. Parmi eux, le général confédéré Oleander Hume, créature suspendue entre la vie et la mort, attend dans son cercueil le jour où il pourra enfin remettre la main sur l’un de ces artefacts. Pour l’heure, son épouse et quatre de ses cavaliers les plus fidèles ont retrouvé la trace de l’une de ces armes entre les mains de Becky Montcrief, jeune femme cherchant à venger la mort d’un de ses proches.

Avis :

Il est assez bizarre de voir que le western est assez absent des comics américains. C’est étonnant car c’est tout de même tout un pan de leur histoire et qu’il est souvent occulté par les scénaristes, tout du moins en ce qui concerne les sorties en France. Il faut dire que nous sommes très éloignés de cette culture, de cette histoire et que c’est seulement à travers des films ou des romans que nous avons vu la guerre de sécession et tout ce qui touche de près ou de loin au farwest. Et il faut être sacrément couillu de sortir un western fantastique en France alors que l’on a vu que cela ne marchait pas forcément avec Cowboys Vs Envahisseurs. Mais c’était sans compter sur le génie de l’éditeur Urban Comics, qui propose The Sixth Gun, un western fantastique très intéressant, à l’univers fort et aux personnages attachants. Retour sur une belle réussite.

the-sixth-gun-extrait-1627941-616x380

The Sixth Gun est un western qui touche de très près au fantastique et qui possède plusieurs aspects rappelant notamment Hellboy de Mike Mignola. Drake Sinclair est un chasseur de trésor et de reliques. Il recherche notamment des armes très puissantes qui ont un pouvoir magique. En même temps, la femme du défunt Oleander Hume embauche des mercenaires ainsi que quatre cavaliers pour retrouver son mari enfermé dans un cercueil. L’ancien général des confédérés souhaite retrouver son pistolet magique qui est aux mains d’une jeune fille dont le père adoptif vient d’être tué et que Drake Sinclair a sauvé. Elle va alors se faire traquer par le général et ses cavaliers qui veulent récupérer son arme à feu qui appartenait auparavant au général et qui permettrait à ce dernier de retrouver toute sa magie et sa force. A lire comme ça, c’est un peu brouillon, mais tout se suit parfaitement dans le bouquin. On va apprendre que le général a fait faire six pistolets magiques et qu’ensemble, ces pistolets ouvrent un coffre détenant un pouvoir extraordinaire, l’équivalent de l’apocalypse.

Au niveau de l’univers, c’est très riche. On est dans un pur western, avec des personnages hautement charismatique. On se croirait presque dans Red Dead Redemption qui allait déjà assez loin dans la retranscription historique. Mais en sus de cela, on aura un aspect fantastique presque jamais vu dans ce genre. La magie est partout, avec des créatures incroyables, comme l’oiseau-tonnerre issu des croyances indiennes, ou encore avec es armes magiques qui confèrent des pouvoirs à chaque propriétaires de l’arme comme une puissance de feu accrue, la possibilité de faire des guerriers de boue pour chaque âme tuée avec ce pistolet, créer des flammes en plus des balles ou bien répandre une maladie à chaque blessure non mortelle par balle. On retrouve donc un semblant des cavaliers de l’apocalypse dans l’histoire avec les sorts des armes. Cet aspect fantastique est très bien fichu et c’est ce qui accroche de suite le lecteur, car ça apporte de la fraîcheur et permet de mettre en avant des situations très intéressantes. D’autant plus que c’est fait avec intelligence et cela ne surcharge pas trop le récit. Les personnages sont aussi très bons, Drake Sinclair en tête de liste, car sous ses aspects de gentil se cache quelqu’un de trouble et qui a un lourd passé. Son compatriote est très attachant car il est la touche d’humour du comics et la jeune fille est très charmante et n’a rien d’agaçant contrairement aux boulets que l’on peut se trainer dans ce genre d’histoire. Les méchants ne sont pas en reste, Hume en premier lieu, qui est très charismatique avec un sublime design. Ses cavaliers sont aussi très particuliers mais collent parfaitement au mélange western/fantastique. Seule sa femme demeure pénible et peu intéressante malgré son pouvoir.

Au niveau du design, il y a à boire et à manger. Au départ, on aura un peu de mal à se faire aux graphismes que l’on trouvera peut-être un peu léger et simpliste. Il suffit de regarder le design du héros ou de la femme du méchant pour voir des traits rapides mais qui n’entrent pas dans les détails. Mais au fur et à mesure de la lecture, certains passages sont magnifiques, notamment sur les mises en scène et le dynamisme des vignettes. Le passage de la levée des morts est excellente, avec Hume en fond, son cercueil flottant derrière lui. Certains personnages semblent aussi plus travaillés que d’autres comme le bourrin parmi les méchants ou Silas qui peut lever une armée de boue. Enfin, on pourra noter un soin particulier pour l’ambiance, grâce à des couleurs bien choisies et un environnement parfait.

the-sixth-gun-review-critique-2

Au final, The Sixth Gun est un excellent comics. Dynamique, riche, varié, novateur, les superlatifs peuvent manquer ou sembler trop forts, mais c’est vraiment une série qui possède un gros potentiel et qui peut encore grandir au fil des tomes. D’ailleurs, on se languit que d’une chose : lire la suite rapidement. Bref, une histoire que l’on conseille et qui fait certainement partie des meilleures sorties indépendantes de chez Urban Comics !

Note : 17/20

Par Dante

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.