avril 15, 2021

The Black Mirror 2

BM2

Résumé :

Nous incarnons Darren Michaels, un jeune étudiant qui vit chez sa mère et travaille chez un photographe infect à Biddeford dans le Maine. Rien de passionnant jusqu’à ce que plusieurs événements aient lieu : une jeune et belle femme va taper dans l’œil de Darren, notre mère va avoir un accident et va tomber dans le coma et un homme mystérieux à l’accent anglais va suivre ces deux femmes. Qui penserait que ces trois événements amèneraient Darrens Michaels à aller à Willow Creek !

Avis :

Voici Black Mirror II, suite de The Black Mirror ou Black Mirror I. Qui n’était pas curieux de connaître les secrets de ce Manoir et de l’étrange malédiction dont a été victime la famille Gordon et tout particulièrement Samuel, héros du premier jeu.

Black Mirror II débutera donc aux Etats-Unis, on peut effectivement se demander comment et pourquoi on arrive là-bas.  C’est normal de se poser la question, on aura heureusement notre réponse mais à mon avis une réponse un peu trop tardive, car il nous faudra presque 4h de jeu pour arriver à Willow Creek. Voici quelques explications sur la partie la moins utile de ce second opus.

Notre vie à Biddeford va être rapidement chamboulée ! Angelina, une jeune femme qui vient d’arriver à l’hôtel, veut se faire prendre en photo. Darren pense alors que sa vie va devenir plus joyeuse, mais le pervers de Fuller qui nous sert de patron saute sur l’occasion pour nous envoyer faire ses courses pendant qu’il tentera de toucher Angelina comme il a l’habitude de le faire avec les femmes.

Le but de la première partie du jeu sera donc de se balader en ville, de parler à la femme qui gère le fastfood qui serait sous les menaces de notre cher Fuller, aller à l’hôpital pour voir comment va notre mère, développer des photos. Bref pas très intéressant et surtout aucun rapport avec Willow Creek. Heureusement nous aurons pendant cette période quelques clins d’œil qui titilleront notre curiosité : un tableau du phare en ruine du domaine de Black Mirror, un étranger à l’accent anglais, et notre mère qui reçoit de l’argent de Willow Creek. On sent que Darren va y retourner mais l’introduction est beaucoup trop longue…

BM2a

Quelques vues différentes des lieux que nous connaissons : Entrée du Manoir

C’est après deux chapitres un peu chiants il faut le dire, que nous reverrons le domaine de Willow Creek. Domaine qui en douze ans a bien changé ! L’hôpital est devenu un hôtel tenu par notre cher Murray toujours assoiffé d’argent, tandis que son magasin est devenu un musée avec une partie horreur qui reproduit et raconte la vie de Samuel Gordon. Le pub n’est plus tenu par Harry mais par un certain Tom qui tient aussi un stand de chili con carne.

Nous irons donc chercher ce pour quoi nous sommes venus et nous découvrirons qu’il y a un ordre secret qui régnerait sur Willow Creek. Quelle chance ! Oui car ce petit groupe fort sympathique n’en a bien entendu qu’après nous, Darren se demande alors s’il n’a pas été attiré dans un traquenard. Mais sa curiosité est trop grande et il décidera de continuer ses recherches.

Les chapitres seront plus intéressants par la suite mais nous n’aurons malheureusement pas cette ambiance mystérieuse et oppressante du jeu précédent….

Niveau graphisme, le jeu change aussi pas mal. Les décors sont plus beaux et les visages des personnages un peu mieux dessinés mais certaines actions de notre personnage seront en décalage par rapport au déco … Et ce n’est pas top top !

BM2b

Une énigme bien relou !

Niveau gameplay, le jeu reste inchangé. Un outil a cependant été ajouté, libre à vous de l’utiliser. Ce mécanisme permet de repérer tous les objets avec lesquels nous pouvons interagir. Ce qui fait bien sûr gagner du temps et économise votre patience ! En particulier quand l’écran entier est noir et qu’il faut faire la salle à l’aveuglette. Mais nous perdons le principe de recherches exigé dans tout Point and Click !

Tout comme le premier opus, Black Mirror II nous livre son lot d’énigmes originales. Nous aurons encore le droit au taquin ! Mais les autres seront plus intéressantes, très souvent des codes à déchiffrer pour ouvrir des coffres. Avec des niveaux de difficulté variés.

En conclusion ce deuxième épisode est une assez bonne suite. Bien que le début soit long et que nous n’ayons pas toutes les réponses que nous souhaiterions, le jeu en reste fluide et sympathique. Le personnage que nous incarnons a un humour sarcastique qui passe très bien dans l’ambiance du jeu et cela nous fera souvent bien rire ou au moins sourire ! Il y a cependant cette histoire d’amour dont nous nous serions bien passés ! Mais l’utilisation des anciens lieux où nous avons marchés dans Black Mirror I est bonne et intelligente. Et le dernier chapitre nous offre un final certes moins puissant que le précédent mais qui a son lot de tensions !

Comment va donc se finir cette histoire ?

Nous le découvrirons dans le troisième opus de cette trilogie !

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Herschell

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.