décembre 5, 2020

Le Crime Etait Presque Parfait

affiche

Titre Original: Dial M. for Murder

De : Alfred Hitchcock

Avec Grace Kelly, Ray Milland, Robert Cummings, Anthony Dawson

Année: 1955

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

Tony Wendice, une ancienne gloire du tennis, s’est marié avec Margot pour sa richesse. Mais celle-ci le trompe depuis peu avec Mark Halliday, un jeune auteur de romans policiers.
Craignant que sa femme le quitte et le laisse sans le sou, Tony fait appel au capitaine Lesgate et le charge d’assassiner Margot en échange d’une grosse somme d’argent.

Avis:

C’est toujours avec plaisir que je continue mon exploration des œuvres du maître du suspense. Après « Les Oiseaux » que j’ai trouvé très sympa, sans y voir le chef-d’œuvre que j’attendais, je me suis lancé dans « Le crime était presque parfait« , qui s’avère être un très bon coup de cœur. Hitchcock se lance là dans un film diabolique au suspense encore une fois impeccable !

G16991192387887

Tony Wendice est un ancien tennis man qui a connu une jolie carrière. Marié à la belle Margot, il se rend compte que cette dernière le trompe depuis un peu plus d’une année avec le romancier Mark Halliday. Tony craint que sa femme le quitte et le laisse sur la paille. Il décide alors de s’en débarrasser pour toucher l’assurance vie et la fortune de sa femme. Il a tout prévu dans les moindres détails. Il engage une vieille connaissance pas très claire, qu’il menace de faire chanter et se monte un alibi en béton armé.

Le fameux jour de l’assassinat de sa femme, il est avec des amis à une réception, il doit passer un coup de téléphone pour s’assurer que son « complice » a bien tout fait comme il faut, car l’homme doit confirmer la mort de Margot une fois la chose faite. Mais à sa grande surprise, ce n’est pas l’homme qui répond, mais Margot qui a réussi à se débarrasser du meurtrier. Son plan était presque parfait et maintenant il lui faut effacer les preuves de son implication…

« Le crime était presque parfait » est assez différent des œuvres que j’ai vues du maître, c’est un tout autre style et pourtant c’est aussi un film où l’on reconnait bien la patte du réalisateur.

J’ai trouvé l’histoire extraordinaire et pourtant simple, mais diablement bien mise en valeur par le cinéaste. Sur une histoire de meurtre qui tourne mal, si je peux dire, Hitchcock va alors tisser un film d’une redoutable machination. Je suis resté scotché par chacune des voies, chacun des rebondissements que le scénario nous offre et j’avoue que la fin je ne l’ai absolument pas vu venir. Dans les vingt dernières minutes il y a tant de suspense c’est tout simplement géniale et l’on reste là à suivre les personnages en espérant que Tony se fasse coincer et surtout comment il va se faire coincer. Le film est minutieux et le souci du détail de la conclusion est magistral, une vraie surprise et pourtant tellement facile. Le réalisateur m’a complètement berné encore une fois et dans un sens il m’a fait rêver. Je reste admiratif devant un tel talent dans l’écriture, dans la mise en scène et cette façon unique d’amener les choses. « Le crime était presque parfait » est une histoire simple d’adultère, d’un mari qui planifie le meurtre de sa femme, rien de bien neuf aujourd’hui, mais précurseur à l’époque et avec cette histoire, Hitchcock arrive pourtant à en fait un chef-d’œuvre au charme indémodable. Au fur et à mesure que le film avance on ne peut que se faire avoir, on ne peut qu’être pris dedans, c’est grandiose.

Les acteurs y sont aussi pour beaucoup. Alfred Hitchcock les a très bien choisis. Dans ce film se côtoie la grâce et le talent de la merveilleuse Grace Kelly et le regard froid et diabolique de Ray Milland qui livre une prestation a glacé le sang. Patrick Allen dans le rôle de l’inspecteur mystérieux aux méthodes qui surprennent. Robert Cummings dans celui de l’amant vraiment intelligent, j’ai été vraiment surpris par la fin avec son personnage. Et puis il faut noter la prestation courte mais remarquable d’Anthony Dawson vraiment saisissante. Chaque acteur est à sa place et tous sont superbement dirigés.

G16992031064645

J’ai trouvé que ce film est un monument à mettre à côté de « Rebecca« , « Psychose« , « Sueurs Froides » et « Les 39 marches« . Encore une fois merci pour ce grand film. Merci pour ce coup de cœur, pour ce grand moment de cinéma, pour m’avoir encore une fois passionné. C’est grandiose, je le recommande à tous. Ceux qui ne l’ont pas encore vu, foncez et ceux qui le connaissent, je suis sûr qu’on doit prendre toujours autant de plaisir à le revoir.

Note : 19/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

ServalNote de Serval: 17/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.