octobre 30, 2020

Le Gant d’Infinité

Fiche technique :

Création : Seiji Kanai et Alexandar Ortloff

Joueurs : 2 à 6

Durée : 20 min

Type/public : Ambiance / Familial

Age : 10 ans

Mécaniques : Déduction, rôles cachés, gameplay asymétrique 1 contre tous

Première parution : 2020

But du jeu :

Thanos menace l’univers et recherche les Pierres d’Infinité pour mener à bien son projet ! Mais les Vengeurs sont mobilisés pour l’arrêter… Quelle équipe l’emportera ? En tant que Vengeur, baissez les points de vie de Thanos à 0 ! En tant que Thanos, baissez les points de vie de l’équipe adverse à 0, ou retrouvez toutes les Pierres d’Infinité !

Règles :

Un joueur incarne Thanos, le Titan Fou. Il mélange son deck personnel et pioche 2 cartes. Chaque autre joueur fait partie de l’équipe des Vengeurs et pioche 1 carte du paquet correspondant. Les jauges de Points de Vie (PV) sont initialisées en fonction du nombre de joueurs.

Thanos pioche une carte puis joue une des cartes de sa main. Une fois la carte résolue, le joueur suivant pioche une carte du paquet de son équipe et en joue une de sa main. Et ainsi de suite, chaque joueur prenant son tour en sens horaire, jusqu’à ce que l’on rencontre une des conditions de fin de partie. Chaque équipe dispose d’un certain nombre de cartes, numérotées de 1 à 6 pour les Vengeurs et de 1 à 7 pour Thanos.

Les cartes de Thanos :

1) Il désigne un joueur et tente de deviner la valeur de la carte qu’il a en main. S’il y parvient, le joueur est vaincu. Si non, rien ne se passe.

2) Il désigne un joueur. Si ce dernier possède une carte de valeur 3 ou moins, il est vaincu. Si non, rien ne se passe.

3) Il peut désigner un joueur et le combattre.

4) Il gagne 1 Pion Pouvoir,

5) Il pioche une carte et en replace une sous son paquet,

7) Cette carte ne peut pas être jouée, et si la carte est vaincue, elle est remélangée dans sa pioche,

Lorsqu’un personnage est vaincu (quelle que soit l’équipe), il défausse sa carte, en pioche une autre, et perd 1 PV.

Combattre un joueur signifie comparer une carte qui reste en main avec celle d’un autre joueur. Celui qui possède la carte la plus faible est vaincu. Si un joueur qui Combat possède un ou plusieurs Pions Pouvoir il doit en utiliser un, cela augmente de 2 la valeur de sa carte pour le combat. Si c’est Thanos qui combat, il choisit la carte de sa main qu’il veut utiliser. Si c’est un Vengeur qui combat Thanos, il affronte au hasard une des deux cartes du Titan Fou.

Les fameuses 6 Pierres.

Thanos dispose également de 6 cartes spéciales : les Pierres d’Infinité. Si ces cartes sont vaincues, elles sont remélangées dans leur pioche.

1) Il désigne une valeur. Chaque Vengeur possédant une carte de la valeur désignée est vaincu

2) Il désigne un joueur. Si ce dernier possède une carte de valeur 3 ou plus, il est vaincu. Si non rien ne se passe.

3) Il désigne jusqu’à 2 joueurs et les combat.

4) Il gagne 3 Pions Pouvoir.

5) Il pioche 2 cartes et en place 2 sous sa pioche.

6) Il peut jouer l’effet d’une carte placée devant lui.

Les Vengeurs disposent de cartes similaires mais pas forcément identiques :

1) Le joueur désigne une valeur. Si Thanos possède au moins une carte de la valeur en question, elle est vaincue.

2) Le joueur désigne un coéquipier qui regarde au hasard une des cartes de Thanos.

3) Le joueur peut combattre Thanos.

4) Le joueur ou un de ses coéquipiers gagne un Pion Pouvoir.

5) Le joueur pioche les 3 premières cartes de son paquet et les replace dans l’ordre de son choix.

6) Le joueur choisit un coéquipier ou lui-même, le désigné peut combattre Thanos.

Il est tout de même interdit de communiquer une information si elle n’est pas publique (interdiction de dire aux autres une carte que l’on aurait aperçue avec le pouvoir de la carte 2 par exemple).

Dès qu’une équipe perd son dernier PV, elle est éliminée et son adversaire l’emporte ! Si jamais Thanos possède les 6 Pierres d’Infinité, entre les cartes qu’il a jouées et les cartes qu’il a en main, il peut claquer des doigts : il gagne la partie !

Avis :

Les versions de Love Letter sont légion, la plupart n’offrant rien de plus qu’un autre thème ou style graphique. Certaines versions non sorties en France proposent des gameplays différents, comme le fait de jouer jusqu’à 8 ou l’introduction de mécaniques uniques (la santé mentale pour ne citer qu’elle). Le Gant d’Infinité apporte un vent de fraîcheur avec un gameplay asymétrique et un thème de plus en plus présent dans le monde du jeu de société : l’univers Marvel. Bonne idée ou flop ?

Le risque avec les jeux à licence est que l’intérêt ludique disparaisse au profit d’une mise en avant du thème. Marvel ne fait pas exception, et la plupart des jeux de société tirés de la Maison des Idées mettent en scène les Vengeurs contre Thanos. Celui qui nous intéresse n’échappe pas à la règle, sauf qu’un des joueurs incarnera l’antagoniste principal du Marvel Cinematic Universe. Force est de constater que le thème est très bien retranscrit : Thanos est plus puissant (deux cartes en main au lieu d’une, dont celle de valeur 7), mais pas invulnérable. Les Vengeurs peuvent agir en équipe en s’aidant mutuellement, notamment en octroyant des Pions Pouvoir ou en réorganisant leur pioche pour que les joueurs suivants tirent les cartes qu’il faut. Cet aspect semi-coopératif (tous les joueurs contre un seul) représente parfaitement l’esprit du comics et des films, de même que la quête des Pierres disséminées dans le deck du Titan.

Les jauges de PV des équipes. Simple mais efficace.

Niveau design, c’est avec plaisir que l’on retrouve les versions comics des personnages, cela correspond mieux à l’esprit du jeu. La plupart des grands noms sont présents, d’un côté ou de l’autre : Iron Man, Gamora, Captain America, Spider-Man et les autres font face à Thanos, Proxima Midnight et les autres membres de l’Ordre Noir. Des aides de jeu recto verso sont disponibles pour tous les joueurs, les pistes de PV sont très pratiques (une carte et des clips à faire descendre), les Pions Pouvoir sont de bonne facture, et comme souvent dans la gamme Love Letter, le jeu se transporte dans un petit sachet en feutrine qui rentre dans la poche. Ici, il est violet pour rappeler Thanos, et le Gant d’Infinité trône en son milieu.

Niveau gameplay, l’on retrouve la plupart des capacités des Love Letter classiques comme consulter une main, deviner une valeur, ou le combat (qui avant n’était pas appelé comme tel, mais la mécanique existait déjà). La différence principale va se trouver dans le fait que le jeu n’est pas découpé en plusieurs manches, mais en plusieurs tours qui s’enchaînent jusqu’à la victoire de l’un des camps. De plus ceux-ci ont des fonctionnements assez différents, leurs cartes n’étant pas les mêmes suivant l’équipe. Le tout reste plutôt simple : une carte en main (deux pour Thanos), une carte piochée, et un choix à faire parmi elles. Pour les Vengeurs il y a un peu plus de réflexion puisqu’ils doivent parvenir à se coordonner sans se concerter, mais cela reste léger. Dans tous les cas, le jeu se veut rapide et nerveux, et la tension est palpable à mesure que l’une des jauges de PV descend vers la défaite…

Toutes les cartes des Vengeurs !

Au final, Le Gant d’Infinité est un jeu simple, accessible, qui apporte un vent de fraîcheur à un jeu déjà plébiscité (rappelons que Love Letter était nominé à l’As d’Or 2014 et n’a cessé d’être réédité depuis), en proposant un gameplay semi-coopératif dans l’univers Marvel, ce qui ne gâche rien. Et vous, serez-vous à la hauteur de la puissance des Pierres ?

Note: 15,5/20

Par Flippy Who

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.