La Défense Lincoln

Titre Original : The Lincoln Lawyer

De : Brad Furman

Avec Matthew McConaughey, Marisa Tomei, Ryan Phillippe, Josh Lucas

Année: 2011

Pays: Etats-Unis

Genre : Thriller, Drame

Résumé :

Michael Haller est avocat à Los Angeles. Habile, il est prêt à tout pour faire gagner les criminels de bas étage qu’il défend. Toujours entre deux tribunaux, il travaille à l’arrière de sa voiture, une Lincoln Continental. Ayant passé la plus grande partie de sa carrière à défendre des petits voyous minables, il décroche pourtant ce qu’il pense être l’affaire de sa vie : il est engagé pour défendre un riche play-boy de Beverly Hills accusé de tentative de meurtre. Mais ce qui semblait être une affaire facile et très rentable se transforme en redoutable duel entre deux maîtres de la manipulation…

Avis :

Assistant de Julia Roberts au début des années 2000, Brad Furman s’est très vite lancé dans la réalisation. De 2003 à 2007, il réalise plusieurs courts-métrages, ce qui lui permet de se faire remarquer et ainsi convaincre. En 2008, il sort son premier film, « The Take« , un petit thriller porté par John Leguizamo. Si le film demeure quelque peu dans l’ombre, il permettra toutefois à Brad Furman de pouvoir réaliser de nouveau. Trois ans après « The Take« , Brad Furman est donc de retour avec « La défense de Lincoln » qui demeure à ce jour, son film qui a le mieux trouvé son public.

Thriller juridique, « La défense de Lincoln » nous entraîne dans un récit captivant. Très classique dans sa forme, Brad Furman livre pourtant un excellent film qui nous embarque pour ne jamais nous lâcher. Manipulations, rebondissements, enquêtes, procédures, vérité et mensonge se confondent à la perfection dans ce film porté par un excellent Matthew McConaughey et un Ryan Phillippe à contre-emploi. Pour son deuxième film, Brad Furman confirme donc son essai.

Michael Heller est avocat à Los Angeles. Habile, Michael est un de ces avocats prêts à tout pour défendre au mieux les intérêts de ses clients. Toujours entre deux procès, il travaille à l’arrière de sa voiture. Un jour, il est engagé par un riche jeune homme qui est accusé (à tort selon ses dires) de tentative de meurtre et de viol sur une jeune femme. Michael, qui a toujours défendu de petits criminels, pense tenir une grosse affaire. Si son client hurle à qui veut bien l’entendre qu’il est innocent, très vite, Michael commence à avoir des doutes et ce qui devait être une petite affaire facile et sans souci, va se transformer en un duel redoutable entre deux maîtres de la manipulation.

« La défense de Lincoln« , c’est le genre de petit thriller qui ne réinvente absolument rien. On pourrait même dire que c’est le genre de film qu’on a déjà vu et pourtant, malgré son côté déjà vu et son côté classique, Brad Furman nous livre là un excellent film, divertissant et efficace au possible.

« La défense de Lincoln« , c’est un scénario malicieux où le mensonge et les manipulations règnent en maître. Si très vite, on voit certains éléments arriver avant même que ceux-ci nous sautent au visage, Brad Furman arrive sans aucun mal à nous embarquer dans cette histoire plus sournoise qu’elle n’en a l’air. On a même un sujet très intéressant, jusqu’où un avocat peut aller pour défendre son client, sachant ce dernier coupable. Dans un sens, le film rappelle un peu « L’avocat du diable » de Lumet ou « Peur primale » d’Hoblit.

L’intrigue est bien ficelée, même si vers la fin, elle peut manquer de cohérence, certaines révélations au cours du procès sont un peu grosses. Brad Furman met très bien en avant le piège qui se referme sur son personnage principal et le metteur en scène pique en permanence notre curiosité et notre envie d’aller jusqu’au bout de son film. Certes, ça manque d’originalité parfois, mais la question du « comment va-t-il s’en sortir » est suffisamment poussée ici, qu’on passe un très bon moment devant cette « … défense de Lincoln« . De plus, si l’intrigue est très efficace, cette dernière peut aussi compter sur des personnages très intéressants, voire passionnants et surtout très bien campés. Matthew McConaughey, pour qui le film sonne comme une résurrection (l’acteur enchaînait à l’époque les comédies romantiques lambdas), est excellentissime dans la peau de cet avocat roublard, qui connaît par cœur le système, qui joue avec et qui en même temps se fait piéger par lui. Bref, l’acteur crève l’écran et ça fait du bien de le voir ainsi. En face de lui, on retrouve l’angélique et démoniaque Ryan Phillippe, tout aussi excellent dans un rôle presque inédit pour lui, puisque c’est le pourri de l’histoire. Pour le reste, dans divers petits rôles, Brad Furman s’est fait plaisir, le complice de toujours John Leguizamo, William H. Macy, Josh Lucas, Katrine Moenning, Michael Peña, Frances Fisher, Bryan Cranston, Bob Gunton … Bref, que du beau monde.

Comme je le disais, côté réalisation, Brad Furman fait simple, voire même très classique, mais l’ensemble est efficace, très efficace. Si parfois « La défense de Lincoln » se fait prévisible, le film reste néanmoins passionnant, développant même un brin de suspens. De plus, l’ensemble a un très beau cachet, Brad Furman ayant réussi à capturer une très belle ambiance, filmant Los Angeles loin de la carte postale habituelle. On notera aussi que le cachet est partout, car si tout est classique que ce soit dans son enquête ou encore ces scènes de procès, Furman arrive à tout rendre intéressant et plus.

Bon thriller et bonne séance de cinéma, presque dix ans après sa sortie, « La défense de Lincoln » se pose toujours comme un film impeccable. Brad Furman fait très simple et diablement efficace. Tenu par deux acteurs au top, tenu par une intrigue sournoise, Brad Furman livre là assurément l’un de ses meilleurs films.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net