Le Clan des Siciliens

De : Henri Verneuil

Avec Lino Ventura, Alain Delon, Jean Gabin, Sydney Chaplin

Année : 1969

Pays : France

Genre : Policier

Résumé :

Vittorio Malanese, chef du clan des Siciliens, organise l’évasion du truand Roger Sartet pour l’aider à réaliser un audacieux hold-up.

Avis :

Henri Verneuil est un immense cinéaste qui a nous laissés une filmographie extraordinaire. Trente-quatre films et presque tout autant de succès, Verneuil est une institution à lui seul et un énorme gage de qualité. C’est donc toujours avec une confiance absolue que je me lance dans un Verneuil et d’autant plus quand celui-ci réunit à l’écran un casting qui laisse doucement rêveur. Après une expérience américaine avec « La bataille de San Sebastien » où Verneuil dirigeait ni plus ni moins qu’Anthony Quinn et Charles Bronson, le réalisateur est de retour chez nous pour l’un de ses films les plus cultes, « Le clan des Siciliens« .

Film à la réputation qui parle pour lui, j’avais très hâte de me lancer dans cette découverte on ne peut plus tardive et je dois dire que Henri Verneuil offre là un excellent film de braquage. Un film de braquage qui, s’il est moins grand que ce à quoi je m’attendais, n’en demeure pas moins un film magistralement mis en scène et tenu pas un trio de têtes affolant !

Roger Sartet est un voleur et assassin qui a défrayé la chronique, et alors que ce dernier vient d’être enfin arrêté, il réussit une évasion spectaculaire. Aidé par Vittorio Malanese, un chef de clan sicilien, ce dernier l’engage pour un braquage très audacieux…

« Le clan des Siciliens« , c’est ce que l’on appelle un classique, et à la découverte enfin de ce film, comment ne pas justifier la dite appellation, tant Henri Verneuil nous offre là un énorme film. « Le clan des Siciliens« , c’est le polar par excellence. C’est un polar qui a énormément de classe, c’est un polar dont la mise en scène est sublime. Puis enfin, c’est polar dont une très grande partie de l’intrigue est on ne peut plus prenante.

« Le clan des Siciliens« , c’est donc un film qui réunit trois des plus grandes figures du cinéma français, c’est-à-dire Jean Gabin, Alain Delon et Lino Ventura et l’on peut dire que rien que pour eux, le film veut le coup d’œil. Tenant des personnages tous plus intéressants les uns que les autres, Henri Verneuil réunit ces ogres et arrive à parfaitement les faire coexister, sans jamais que l’un finisse par manger l’autre, ce qui n’était pas une mince affaire au vu des charismes de chacun.

Après ce casting, « Le clan des Siciliens« , c’est un film d’ambiance, c’est un film dont la mise en scène est fabuleuse. Henri Verneuil nous accroche dès les premières minutes de son film avec cette évasion aussi simple qu’elle est spectaculaire. Verneuil nous offre aussi une pléiade de scènes marquantes, avec notamment en apogée une scène de braquage prodigieuse, que le temps n’a fait qu’embellir. On notera évidemment la magnifique BO signée de l’ami Ennio Morricone, qui apporte classe et puissance au film.

« Le clan des Siciliens« , enfin, c’est une intrigue qui est dans sa très grande partie passionnante. Oui je dis dans sa très grande partie, car c’est là que j’y trouve la seule ombre du film et ce qui fait qu’il n’est finalement pas aussi grand et terrible que ce que j’en attendais. Divisé en plusieurs parties, « Le clan des Siciliens » est parfait quand il donne dans l’évasion. Il est parfait aussi dans son enquête, il est parfait dans son braquage, ou encore dans son côté mafia sicilienne et pourtant, sur sa résolution, il n’a pas vraiment réussi à me prendre. Alors que tout est incroyable, je trouve que la conclusion entre Gabin et Delon est facile et finalement cette facilité fait quelque peu retomber le film. Certes, ça reste on peut plus convenable, mais comparé au reste du film, convenable n’est finalement pas si satisfaisant que ça. Après, comparé au reste de l’œuvre, ce n’est que broutille, et ce « … clan des siciliens » fait passer un très bon moment.

Donc, malgré cette toute petite déception, je ne regrette pas de m’être arrêté sur cet Henri Verneuil. Réalisateur incroyable, Verneuil livre encore une fois du très bon cinéma. Son « … clan des siciliens » est un excellent polar, doublé d’un film d’acteurs absolument jubilatoire !

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net