Ma Saison Préférée

De : André Téchiné

Avec Catherine Deneuve, Daniel Auteuil, Marthe Villalonga, Jean-Pierre Bouvier

Année : 1993

Pays : France

Genre : Drame

Résumé :

Emilie, notaire de province qui mène une vie conjugale monotone auprès de son mari Bruno, et son frère Antoine, neurologue solitaire, se retrouvent, après plusieurs années, autour de leur mère Berthe, cardiaque. C’est l’occasion pour Emilie et Bruno, qui, enfants, vivaient une relation fusionnelle, de faire le point sur leurs existences.

Avis :

Quand les années 90 commencent, André Téchiné a déjà plus d’une vingtaine d’années de réalisation derrière lui. Une vingtaine d’années où l’on a pu voir des chefs-d’œuvres comme de belles déceptions. Au début des années 80, André Téchiné va faire une rencontre déterminante dans sa carrière, Catherine Deneuve. Entre l’actrice et le réalisateur, c’est une grande histoire d’amour à l’écran qui commence. Et si aujourd’hui, « L’adieu à la nuit » qui sortira d’ici la fin de l’année prolongera encore cet amour avec une huitième collaboration, en 1993, « Ma saison préférée » n’est que leur troisième film ensemble.

« Hôtel des Amériques« , « Le lieu du crime » et maintenant « Ma saison préférée« , le « couple » Téchiné/Deneuve se plaît et nous offre du beau cinéma. Pour cette nouvelle collaboration, André Téchiné a décidé de poser sa caméra en province et de filmer les névroses d’une famille bourgeoise et si techniquement parlant « Ma saison préférée » est irréprochable, il demeure un film qui m’a déçu, dans le sens où en plus de l’ennui ressenti pendant ma séance, je ne peux pas dire que j’ai été touché, ni par cette histoire, ni par ses personnages. Dommage.

Emilie et Antoine sont frères et sœurs et se retrouvent aujourd’hui après plusieurs années sans s’être vu. La raison ? Leur mère qui vient de faire un malaise. Ces deux enfants devenus adultes aujourd’hui, avaient à l’époque une relation fusionnelle, mais la vie a fini par les séparer. Aujourd’hui, ces retrouvailles vont être l’occasion de faire le point sur leur existence, sur eux-mêmes et sur la relation qui les lie…

Je me faisais une joie de découvrir « Ma saison préférée« , car en plus d’y trouver Catherine Deneuve à l’affiche, j’en avais très souvent entendu parler et en très bien. Mais à la place de passer un excellent moment de cinéma, je dois avouer que j’en ressors plutôt déçu. Non pas que ce Téchiné soit mauvais, c’est même le contraire et il est indéniable que le film a énormément de qualité.

Magnifiquement filmé sur quatre saisons, développant un très joli caractère et de sublimes images de la province, « Ma saison préférée » est tenu par un duo d’acteur de premier choix, Catherine Deneuve (magnifique et énigmatique) et Daniel Auteuil (bourré de charme). Quoi que là encore, si les deux comédiens sont superbes, on ne peut passer à côté de Marthe Villalonga qui est tout simplement bluffante en vieille femme qui perd peu à peu la tête et la vie. Sans encore avoir tout vu de sa carrière, je peux sans mal et sans crainte dire que ce rôle constitue l’un des plus beaux de sa carrière.

Bref, pour revenir au film, en plus d’être bien tenu par un Téchiné investi, « Ma saison préférée » aborde des thèmes plus qu’intéressants. Les liens du sang, la fratrie, l’amour fraternel, et familial. Ce film dresse un joli bilan de vie, à différents âges pour ses protagonistes. C’est un film qui parlera bien du temps qui passe et les ravages comme les joies qu’il peut causer.

Bref, « Ma saison préférée » est un film riche et dans un sens il est beau, mais malheureusement, comme je le disais plus haut, je suis totalement passé à côté. Impossible de rentrer dans ces histoires qui, si elles ont des sujets forts, aucunes n’ont réussi à me toucher. Et c’est un constat plus qu’agaçant, tant les qualités du film sont là, et tant tout ou presque est bien fait et bien écrit (hormis tout ce qui est fait autour du personnage de Khadija qui est lourd, abusif et finalement ne sert strictement à rien dans cette histoire).

Je ressors déçu et ennuyé de « Ma saison préférée« . André Téchiné a réalisé un beau film sur les liens du sang, qui a offert un rôle en or à Marthe Vllalonga (seul personnage qui a su me toucher), mais malgré ceci, ces histoires bourgeoises m’ont finalement laissé de glace et c’est détaché, avec un certain ennui, que j’ai attendu que le film finisse par m’emporter. Malheureusement, ce n’est jamais arrivé et c’est vraiment dommage.

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net