L’Apparition – Vierge Sans Lindon

De : Xavier Giannoli

Avec Vincent Lindon, Galatea Bellugi, Patrick D’Assumçao, Anatole Taubman

Année : 2018

Pays : France

Genre : Drame

Résumé :

Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements.

Avis :

Depuis le début des années 2000, Xavier Giannoli s’est imposé tant bien que mal comme l’un des réalisateurs les plus « importants » de la nouvelle génération. Se révélant petit à petit, il a fini par triompher en 2015 avec sa comédie dramatique « Marguerite« , film pour lequel Catherine Frot fut récompensée du César de la meilleure actrice. Comme à son habitude, Xavier Giannoli s’est retiré afin d’écrire sa nouvelle histoire.

Et voilà qu’après trois ans d’absence, il nous revient avec « L’apparition« , film de deux heures vingt au sujet diablement intéressant, puisqu’il évoque ici les enquêtes canoniques. Rassemblant des thèmes qui lui sont chers comme la vérité, le mensonge, la tromperie, la célébrité, le réalisateur se lance dans un film intéressant, très documenté, au scénario intelligent sur plus d’un point, au suspens tendu et ambigu et le tout, tenu par un Vincent Lindon encore une fois excellent qui trouve là un rôle taillé sur mesure, puisque le réalisateur a écrit le rôle spécialement pour lui.

Pour son septième film, Xavier Giannoli démontre encore une fois l’étendue de son talent pour nous raconter des histoires hors normes. Il démontre aussi son ambition à aller toujours là où on ne l’attend pas, quitte à se risquer sur des pentes (on se souvient encore de l’échec injuste de « Superstar« ) et même si cette  » … apparition » est parfois un peu trop longue et s’emmêle un peu les pinceaux pour aller là elle veut, il n’en reste pas moins que le film vaut amplement le déplacement.

Jacques est un grand reporter qui vient de perdre son meilleur ami et partenaire de terrain lors d’un reportage près de la Syrie. Perdu et dévasté, c’est à ce moment-là qu’il est convié à faire partie d’une commission d’enquête canonique. Dans le sud de France, le petit village de Cabarat, une jeune fille affirme avoir eu une apparition de la Vierge Marie. Depuis, les pèlerins affluent en masse et le Vatican exige une lumière sur cette affaire. La jeune Anna a-t-elle vraiment vu Marie lui apparaître ou alors est-ce une jeune fille qui veut simplement attirer l’attention sur elle ?

Dieu existe-t-il ? Vaste sujet qui fait réagir et ne laisse personne indifférent qu’on y croit ou non. Cachées et presque tabous, on entend rarement parler des enquêtes canoniques que le Vatican ordonne. C’est après être tombé sur un article sur l’une d’entre elles, que Xavier Giannoli y a trouvé matière à faire un film.

Audacieux et au sujet brûlant, Xavier Giannoli nous invite donc à suivre au plus près l’enquête d’un journaliste perdu, qui cherche des réponses qui iront peut-être plus loin que le mensonge ou la vérité auxquels il s’attend.

« L’apparition« , c’est un film qui est loin d’être évident. Son sujet principal est lourd, et même si l’on sent son réalisateur particulièrement investi derrière sa caméra, tout ne sera pas aussi passionnant. Découpé comme « Marguerite » en plusieurs chapitres, « L’apparition » sait se faire aussi excellent et prenant qu’il peut aussi avoir tendance à se faire longuet, tant l’aventure dans laquelle son réalisateur s’est lancé est grande, labyrinthique et complexe. Le scénario, malgré des égarements, ou du moins des difficultés à rassembler toutes les pièces de son puzzle, reste très bon dans son ensemble et c’est un vrai plaisir, ainsi qu’une véritable angoisse à suivre. Xavier Giannoli arrive à garder son mystère jusqu’à la fin et offre ce que l’on avait envie d’avoir.

Il saura aussi très bien expliquer son sujet, et malgré les complexités de ce dernier, à aucun moment le réalisateur nous perd. Giannoli se targuera même en parallèle d’une critique de société et du religieux. Il aborde tout le merchandising mis en place autour de la jeune fille, ainsi que les incohérences de l’église et sa non prise de risque, ses non-dits, ce qui est assez drôle. On se passionnera pour les questionnements intérieurs du personnage tenu par l’excellent Vincent Lindon. Ce besoin de savoir, de vérité, de confiance, qui se heurte à ce que l’on sait de lui dès l’ouverture du film. Bref, de ce côté-là, comme sur les explications de l’enquête, « L’apparition » est un film clair, concis, précis, et très intéressant et c’est bien plus l’enquête en elle-même qui aura tendance à parfois se faire confuse. Heureusement, Xavier Giannoli sait raconter une histoire et arrive toujours à nous rattraper et nous donner envie d’aller plus loin.

Comme pour son récit, la mise en scène est élégante, offrant un film très esthétique, au plan très beau, et parfois majestueux. Une mise en scène qui joue la carte du thriller et du drame mystérieux. Bref, une bonne et belle mise en scène, qui démontre encore une fois que Xavier Giannoli est un grand réalisateur. Mais malgré cela, on lui reprochera aussi d’avoir des baisses de régime et de tirer en longueur sur sa fin. Un problème de montage ? Peut-être tant on a le sentiment que plusieurs éléments ou situations auraient pu être raccourcis.

« L’apparition » est donc un bon petit cru « Giannolien ». Si le film ne sera pas aussi passionnant que « Marguerite« , « A l’origine » ou encore, je le redis et je le soutiens, « Superstar« , le nouveau-né du cinéaste mérite amplement qu’on s’y arrête, ce serait-ce que pour toutes les interrogations qu’il pose et le mystère de ses réponses.

Note : 14,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net