Nos Futurs

De : Rémi Bezançon

Avec Pio Marmai, Pierre Rochefort, Mélanie Bernier, Kyan Khojandi

Année : 2015

Pays : France

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs…

Avis :

Dans la nouvelle génération de réalisateurs, s’il y en a un que j’aime énormément, c’est bien Rémi Bezançon. Réalisateur plein de tendresse, il a la capacité de toucher à la comédie tout en offrant toujours de jolis et grands moments émotions. « Ma vie en l’air« , « Le premier jour du reste de ta vie » (qui est son chef d’œuvre), ou encore « Un heureux événement » sont autant de films qui font rire et pleurer à la fois. Mais bon pour l’instant, revenons à sa dernière réalisation en date.

Emmené par un joli duo d’acteurs, le fidèle Pio Marmai et le nouveau Pierre Rochefort, Rémi Bezançon nous entraîne donc dans un joli film plein de tendresse, de nostalgie, de rires et de pleurs. Un film qui sait toucher et surprendre, notamment avec ce final, totalement inattendu. Bref, un film qui fait du bien et ça, même s’il est le moins « fort » de son auteur.

Yann la trentaine est un homme rangé qui s’est oublié au fur et à mesure des années. Un soir d’anniversaire, sa femme lui fait une fête surprise et pensant lui faire un beau cadeau, elle ressort des photos de son passé. Cette soirée est un comme un électrochoc pour Yann qui décide de retrouver son ancien meilleur ami avec qui il n’a plus de contact depuis une belle quinzaine d’années. Des retrouvailles qui vont être aussi régressives que nostalgiques.

« Nos futurs« , c’est la bonne surprise que l’on n’a pas vu venir. Une surprise non pas dans le sens où l’on passe un bon moment devant le film, car en toute non-objectivité, c’est un film de Rémi Bezançon et nous savions déjà que nous allions passer un bon moment.

Non, la surprise vient d’ailleurs, car sa bande-annonce laissait présager une comédie lambda au ton de road-movie et de fête d’école et finalement, même si c’est en partie le cas, « Nos futurs » est très différent de ce qu’on pouvait s’imaginer.

Divisé en deux parties très distinctes l’une de l’autre, « Nos futurs« , c’est surtout une deuxième partie qu’on ne voit absolument pas arriver. Étonnante et surtout surprenante, cette dernière change toute la vision et l’axe que pouvait avoir cette histoire. Et c’est bien là que le film nous reprend et nous bouscule.

Pendant tout son scénario, le réalisateur nous présente deux potes en partance pour un road-movie aussi délirant que sa raison est génialement stupide. On les suit avec amusement, et parfois avec des rires, face à ces deux grands gamins un brin pathétiques. Bien sûr, il y a du bon et du moins bon, mais il y a toujours quelque chose de sincère qui se dégage de l’histoire, des images, des scènes et de ces acteurs.

Puis d’un coup, alors qu’on pensait l’histoire toute faite, Rémi Bezançon nous surprend avec un virage à cent-quatre-vingts degrés. D’un coup, la comédie pleine de nostalgie qu’est « Nos futurs« , devient un drame beau et touchant. Un drame devant lequel on ne peut rester indifférent. Un drame qui est très bien amené par son réalisateur qui a pris des risques. Bref, un drame qui parlera à tous et qui scelle le film comme un bon et joli film. Car si jusque-là, on s’amusait, il lui manquait la petite étincelle, et avec ce demi-tour, Rémi Bezançon finit (un peu tard ?) par nous conquérir.

« Nos futurs« , c’est aussi tout un tas de rôles et de seconds rôles drôles et attachants à la fois. Pierre Rochefort est très émouvant. Pio Marmai est terrible en mec de trente ans qui a oublié de grandir. Le couple Kyan Khojandi et Camille Cottin fait des merveilles. Aurélien Wiik est à mourir de rire. Et enfin, le couple Pierre Rochefort et Mélanie Bernier serrera vos petits cœurs.

Si « Nos Futurs » est le film le moins beau et émouvant de Rémi Bezançon, il n’en demeure pas moins de grande qualité. On rit, on sourit, on est surpris, on est touché, même ému, par la tournure que prend cette histoire. Bref, même quand il est moins « bon », Rémi Bezançon sait nous offrir de belles histoires et un bon cinéma.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net