septembre 28, 2020

Les Témoins Saison 1

D’Après une Idée de Marc Herpoux et Hervé Hadmar

Avec Thierry Lhermitte, Marie Dompnier, Laurent Lucas, Jan Hammenecker

Pays : France

Nombre d’Episodes : 6

Genre : Policier, Thriller

Résumé :

Sandra Winckler est une flic maniaque et obsessionnelle du nord de la France, qui ne supporte les mystères que lorsqu’ils sont résolus. Confrontrée à des affaires épineuses et complexes, la jeune femme ne baisse pas les bras tant que l’enquête n’est pas résolue. Après des tombes profanées en saison 1, elle va devoir élucider le mystère entourant la mort d’hommes de l’entourage d’une amnésique.

Avis :

Hervé Hadmar est un réalisateur français qui est quasiment inconnu du grand écran, puisqu’il n’a réalisé qu’un seul long-métrage, « Comme un poisson hors de l’eau« . Après ce passage éclair dans les salles, ce passionné de série télé s’est donc dirigé sur le petit écran et l’on peut dire qu’il a bien fait, puisque chacune de ses séries s’avèrent être une petite bombe. « Les oubliés« , « Pigalle la nuit« , « Signature« , et dernièrement « Au-delà des murs« … Bref, le duo Hardmar/Herpoux est un bien précieux pour l’univers de la télévision française.

Au niveau enquête, le duo Hadmar/Herpoux nous avait déjà offert la superbe « Pigalle la nuit » qui fut une sacrée belle plongée dans un Paris mafieux. Cette fois-ci, le duo nous emmène dans le nord de la France, au Tréport, pour une enquête bien complexe. Emmené par un Thierry Lhermitte qu’on n’avait pas vu aussi sombre depuis bien longtemps, cette première saison des « … témoins » s’avère efficace, prenante et même originale.

Un matin, trois cadavres sont retrouvés à l’intérieur d’une maison témoin. Ces cadavres, à première vue, ne sont pas le fruit de meurtre, puisque ce sont ceux de gens décédés quelques jours auparavant. Des gens qui furent donc exhumés et amenés en ces lieux et mis en scène. L’histoire est déjà complexe en elle-même, mais il se trouve qu’il y a un mois de cela, une autre maison témoin avait été trouvée avec trois cadavres fraîchement déterrés. Des indices trouvés sur place vont conduire les enquêteurs sur deux pistes. La première, c’est qu’au moins un des cadavres dans chaque maison a été assassiné. Quant à l’autre élément, c’est la présence d’une photo de Paul Maisonneuve, un inspecteur de police aux méthodes radicales, mais qui n’exerce plus depuis un grave accident survenu il y a deux ans.

Cet indice va alors obliger Paul Maisonneuve à sortir de son mutisme et reprendre du service.

Les enquêtes à la française, on ne peut pas vraiment dire qu’il y a de quoi être passionné et il est rare, surtout à la télévision, de trouver quelque chose de haute qualité et qui sorte du lot. Franchement, si l’on regarde bien, en dehors de « Braquo » (et encore), ou « Le bureau des légendes« , on ne peut pas dire qu’on ait grande chose à se mettre sous la dent.

C’est vrai que lorsque l’on jette un œil comme ça sur le synopsis des « … témoins » et sur son casting, la série n’envoie pas forcément du rêve et pourtant, ce rêve se trouve à un détail, le nom du duo Hadmar/Herpoux qui n’a jamais déçu et ça va se confirmer ici, dès le premier épisode qui indique clairement la couleur.

Ce qui est très bon avec « Les témoins » et qui change de beaucoup d’autres séries, c’est l’écriture perfectionniste du duo. « Les témoins« , c’est une série dans laquelle l’enquête avance très vite. Donc très vite, on sait beaucoup de choses, le duo nous éclaire dans les plus grandes lignes et ainsi, l’enquête devient plus un duel, entre le personnage de Paul Maisonneuve et l’homme qui veut sa peau. On entre très vite dans l’intrigue et ce qui est encore mieux, c’est que finalement, plus les épisodes avancent et plus l’enquête s’épaissit pour finir par n’être qu’intrigue. Le scénario est solide et dévoile des arcs de narrations complétement originaux. « Les témoins » est une série surprenante de par ses choix, car c’est entre suspens et révélation que le duo, tout en nous offrant presque tous les coupables dans les premiers épisodes, arrive à garder un mystère et un suspens intacts. Ici, le but n’est pas de savoir qui fait telle ou telle chose (le scénario nous réserve non pas une, mais trois enquêtes dans l’enquête même), mais surtout pourquoi ces choses sont faites et c’est là que réside toute l’excellence de la série.

Si l’écriture est donc très belle et très bonne, comme toutes les séries du duo, on ne pourra s’empêcher de remarquer la réalisation, qui s’avère elle aussi de belle qualité. Si la série connaît quelques baisses de régime dans son rythme, il est indéniable qu’elle est magnifique à regarder et très immersive. Comme toujours, Hervé Hadmar a fait du lieu dans lequel se déroule son drame un véritable personnage. Le réalisateur a réussi à capturer l’ambiance grisâtre et presque inquiétante d’un Tréport parfois désert. La série détient des plans survolés incroyables et sait être contemplative sans vraiment ennuyer. Et ça, même si l’on ressent des baisses de régime, comme dit plus haut. Car, quand il y a des longueurs, elles sont si bien filmées qu’elles restent dans un sens captivantes. Puis, comme il y en a peu, on retiendra surtout les bons côtés, l’enquête, le suspense et on appréciera même la légère frustration que certaines choses ne soient pas résolues et restent en suspens à la fin.

Le duo a appelé un casting magnifique, entre Thierry Lhermitte qui est excellent en inspecteur torturé, Marie Dompnier qui est une jolie révélation, Catherine Mouchet parfaite en chef de police, puis Laurent Lucas qui nous met la pression et fait même flipper. Puis à la volée, comme ça, on retrouve avec plaisir Roxane Duran , Thomas Doret, Laurent Delbecque, Mehdi Nebbou, Jan Hammenecker Hervé Hadmar et Marc Herpoux ont toujours su soigner leurs castings et « Les témoins » en est encore une belle preuve.

Le duo Hervé Hadmar et Marc Herpoux a donc encore une fois réussi son coup et c’est avec plaisir, intrigue et suspens qu’on se laisse entraîner dans les méandres de l’enquête de Paul Maisonneuve. Donc si jamais vous tombez dessus, ou que vous avez envie de la commencer, certes la série a ses faiblesses, mais le suspense est là, puis la série se démarque nettement de ce que l’on peut trouver dans le paysage du cinéma et de la télévision française, que rien que pour cela, elle mérite bien plus d’égard.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.