Massacre à la Tronçonneuse 3D

346170-affiche-usa-massacre-a-la-620x0-1

Titre Original: Texas Chainsaw 3D

De : John Luessenhop

Avec : Alexandra Daddario, Dan Yeager Tremaine, Neverson Tania, Raymonde Thom Barry

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Horreur

Scénario : Stephen Susco, Adam Marcus, Debra Sullivan

Résumé :

Suite à l’évasion de Sally de la maison des viandards cannibales, les habitants de la ville voisine débarquent, bien décidé à en découdre une bonne fois pour toute avec cette famille de dégénérés. Une sanglante fusillade a lieu, tous les membres de la famille de psychopathes sont tués, à l’exception d’un bébé de quelques mois. Attendri, un villageois la récupère et adopte l’enfant… Des années plus tard, Heather reçoit un testament de sa grand-mère dont elle ignorait l’existence. Elle vient d’hériter d’une maison. Elle et ses amis se rendent au Texas pour voir de quoi il en retourne…

Avis :

La saga des « Massacre à la tronçonneuse » comporte, pour le moment 7 films. Je dis pour le moment, car c’est le genre de saga qu’on aime faire renaître, au même titre que les Freddy, Jason ou autres Halloween. Comme toute saga, il y a quelques très bon films (la version originale de Tobe Hooper de 1974 et le remake de Marcus Nispel en 2004) et de très mauvais (« Massacre à la Tronçonneuse 3 » et « Massacre à la Tronçonneuse – La nouvelle génération »). Mais dans quelle catégorie se situe cette énième histoire de ces excités à la tronçonneuse ? Rendons nous au Texas pour y voir un peu plus clair.

massacre-a-la-trona-onneuse-tobe-hooper-remake-texas-chainsaw-3297

L’action se situe ici directement après la fin du film culte de Tobe Hooper.  Le générique de début nous résume le film original, jusqu’à l’évasion de Sally. Fin du générique, un flic débarque devant la maison (très bon travail de reconstitution, la maison ressemble beaucoup à l’originale). S’ensuit une fusillade à la « The Devil’s Rejects ». Un bébé de quelques mois en réchappe et se fait adopter par un des villageois venu dézinguer cette famille de malades mentaux. Bien évidemment Leatherface lui aussi en réchappe, sinon on n’aurait pas de film, soyons logiques. Des années plus tard, notre bébé a bien grandit et reçoit le testament de sa grand-mère dont elle ignorait totalement l’existence, ses parents adoptifs lui ayant bien sur caché ses véritables origines (quoi de plus logique me direz-vous). Elle hérite de sa maison et décide de se rendre avec ses amis jusqu’au Texas. Arrivée sur place, elle reçoit les clés et une lettre qu’on lui conseille de lire avant de rentrer dans la maison, chose qu’elle ne fait évidemment pas (ça aurait pourtant empêché que tous ses amis se fassent étriper).

Point de vue scénario, il est clair que c’est d’une banalité à pleurer, mais soyons honnêtes, dans ce genre de film, l’histoire on s’en fout un peu. On veut voir du sang qui gicle, des tripes qui volent, des membres amputés, des… des… des…  pardon, je m’emporte.

massacre-tronconneuse-3d-texas-chainsaw-3d-jo-L-j4o20A

Et de gore il en est question, mais pas tant que ça. La majorité du petit groupe se fait dézinguer très tôt, la seconde moitié est par conséquent très ennuyante (un comble pour un film d’horreur). En effet, on assiste plutôt à une enquête sur la véritable identité de la grand-mère, les conditions de l’adoption de l’héroïne qu’autre chose, rien de franchement emballant. La tension présente dans la version de 1974 a ici complètement disparu.  La fin, totalement grotesque et ultra prévisible ne nous fera pas changer d’avis. Sans compter les affreux effets sanglants en CGI et les anachronismes évidents. Ce film est censé se passer une vingtaine d’années après le film original (1974), on ne comprend dès lors pas l’apparition d’Iphone à l’écran par exemple (1974 + 20 = 1994… donc, pas de téléphone portable).

Texas_Chainsaw_Massacre_3d_21-620x350

Finalement, on se sera pas mal ennuyé dans cette suite directe à l’œuvre originale, aucune sauvagerie, aucun suspense, aucune tension, pas grand-chose à retenir. Ce massacre à la tronçonneuse version 2013 est un film qui n’est ni bon ni mauvais, le tout shooté dans une 3D totalement inutile et joué par de vrais manches, pas le pire de la série (on est très loin du catastrophique 4ème opus) mais loin d’être le meilleur non plus. Tobe Hooper peut dormir tranquille, on n’est pas près d’égaler son chef d’œuvre. Reste quelques effets gores divertissants, mais pour le reste, un film totalement inutile, qui n’apportera pas rien du tout à la saga.

Note : 05/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Trasher

ServalNote de Serval: 02/20

panNote de AqME: 03/20 N’est pas Rob Zombie qui veut. Con comme la pluie, improbable et peu généreux en gore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net