janvier 22, 2022

The Affair Saison 1

10961770_1033838673296208_1582759790_n

D’Après une Idée de : Sarah Treem et Hagai Levi

Avec Dominic West, Ruth Wilson, Maura Tierney, Joshua Jackson

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Nombre d’Episodes: 10

Résumé:

Un beau jour, au début de l’été, Noah, un homme marié et père dévoué de quatre enfants, fait la rencontre d’Alison, une femme mariée elle aussi, qui pleure la mort récente de son enfant. Dès le premier regard échangé, le coup de coeur est instantané et partagé. Commence alors une relation adultérine qui détruira leurs mariages respectifs et aura des conséquences dramatiques pour chacun des membres de leurs familles…

Avis:

Plus les années avancent et plus le petit monde des séries télés s’étoffe, si bien qu’aujourd’hui, il est bien difficile de choisir, tant les différentes chaînes de production nous proposent des sujets et concepts tous plus intéressants les uns que les autres. Alors, il faut faire des choix, et entre les « grosses productions » que sont par exemple, « Game Of Thrones« , « The Walking Dead« , « House Of Card » et autre « Person Of Interest« , aujourd’hui, j’ai choisi de m’arrêter sur ce que l’on pourrait peut-être appeler de la série d’auteurs.

« The Affair« , c’est la série surprise de la fin d’année 2014. Une histoire simple sur l’infidélité, un casting peuplé de têtes pas si connues que ça et dix petits épisodes qui auraient dû donner une série sympathique, mais c’est tout. Et pourtant, portée par un très bon bouche à oreille, la série séduit un peu comme une malédiction, à tel point qu’elle en est sortie grande gagnante des derniers Golden Globes avec deux récompenses, dont la suprême Meilleur série dramatique. Bref, alors une fois le premier épisode lancé, c’est le doute que la série commence à poser en nous et c’est d’une manière aussi naturelle que sadique que « The Affair » vous donnera l’envie d’aller jusqu’à son dernier épisode.

10962046_1033839183296157_185007016_n

Noah et Allison se rencontrent un été. Lui est marié et père de quatre enfants et auteur en manque d’inspiration. Elle aussi est mariée et traverse une période atroce puisqu’elle vient de perdre son fils deux ans plutôt. Alors que tout les séparait, ils vont s’aimer l’espace d’un été. Mais cette histoire aura des conséquences et bien plus tard, chacun d’eux va être interrogé par la police et chacun racontera alors sa version de leur été. Mais alors que l’on découvre leur histoire, en même temps que les enquêteurs, des questions affluent. Que s’est-il passé ? Pourquoi sont-ils là ? Et comment tout ceci va-t-il se finir ?

Une même histoire, deux versions, chaque épisode étant coupé en deux, nous offrant les visions de Noah et d’Allison sur leur liaison et les péripéties de cette dernière. Voilà, le concept de « The Affair » et autant dire que l’idée fonctionne parfaitement, puisqu’avec ce procédé, les showrunners vont ainsi créer le doute et l’envie de répondre à toutes les différentes questions que l’on va se poser. Et croyez-moi, car c’est avec beaucoup d’intelligence et de subtilité que « The Affair » va s’amuser à poser beaucoup de questions.

L’histoire est pour le moins banale, un mari qui se laisse séduire par une femme magnifique et tentatrice à souhait… À moins que ce soit une femme qui se laisse séduire par un mari un peu volage et qu’elle se laisse entraîner dans une aventure qui lui aérera l’esprit après la mort de son jeune fils… Ou encore peut être est-ce le regard d’une femme désespérée, seule et triste qui touchera le cœur de cet homme sans que celui-ci ne sache vraiment pourquoi… Voilà un peu le principe de « The Affair » et c’est tout simplement génial. Le scénario qui est un petit bijou d’écriture, offre différentes visions et points de vue et comme les enquêteurs qui interrogent les deux suspects, on doute de la véracité de tel ou tel récit. On cherche le petit détail qui ferait que l’on pourrait deviner quel est celui des deux qui ment et c’est bien ça qui est le plus intéressant et novateur dans « The Affair« . Avec ce procédé assez inédit, la série sera capable de créer un certain suspens sur des scènes du quotidien, presque banales. Et peut-être que dans cette banalité se cache l’indice qui dénoncera, ou du moins appuiera, nos soupçons.

10966526_1033839086629500_301386370_n

L’autre gros point fort de la série après son excellent concept, c’est qu’elle fait la part belle aux émotions qu’elle décrit, dans chacune des versions avec maturité, crédibilité et réalisme. Les sensations, les sentiments sont tellement bien décrits, l’amour, la trahison, la culpabilité, l’égoïsme, le jeu de l’interdit, le plaisir de l’interdit et la culpabilité de l’interdit. « The Affair » développe tout, n’oublie rien et elle le fait très bien et ça sur les deux fronts. Surtout que chaque version tient la route, pire encore, chacune d’elle pousse à la croire, car dans chacune, l’un des deux personnages principaux est très touchant dans son histoire. Car oui, la série ne se contente pas de nous décrire des scènes où les personnages sont ensembles. Non, dans chaque version, on découvre le quotidien des personnages. On découvre son intimité rêvée, fantasmée, mensongère ou réelle, c’est en la suivant que vous aurez peut-être la réponse. Quoi qu’il en soit, chaque épisode réserve son lot de surprises, d’émotions et de tensions. C’est très bien distillé, et plus on avance et plus la série a cette capacité à nous immerger de façon très simple et c’est avec plaisir, envie et frustration, qu’à la fin de chaque épisode, on a très envie de savoir la suite.

De plus, la série s’avère être très classe. Sublime à regarder, on y rentre après un magnifique générique chanté par la talentueuse Fiona Apple, qui est pour ma part une belle découverte. De suite, l’ambiance nous immerge, c’est lent, mais travaillé. Aucune longueur, aucun épisode en trop. C’est une série que j’ai trouvée très lumineuse, la lumière créée pour l’occasion est incroyablement belle. Réaliste, sensuelle, charnelle, mais qui révèle peut-être une part d’onirisme aussi. Comme l’idylle est belle, les différents réalisateurs jouent parfois avec le côté, « c’est trop beau pour être vrai » et ça se ressent à l’écran.

Et puis pour conclure, je termine par ce casting absolument magistral de bout en bout, à commencer par la trop peu connue Ruth Wilson qui est tout simplement époustouflante. Jouant sur deux fronts, l’actrice sera tour à tour séductrice affolante, ou une femme fragile à la sensibilité à fleur de peau et elle passe avec tellement de naturel d’un état à l’autre qu’on reste admiratif devant la performance. Elle n’a franchement pas volé son Golden Globe ! En face d’elle, lui aussi dans un double rôle, on trouve l’excellent Dominic West qui démontre une belle sensibilité que je ne lui connaissais pas encore, tout comme le trop rare Joshua Jackson, qui je dois le dire, m’a beaucoup ému (il est le mari de Ruth Wilson). Le casting principal se conclut avec Maura Tierney, qui joue divinement la femme de Dominic West. Mai bon la série ne s’arrête pas non plus à ce quatuor et développe aussi de beaux seconds rôles avec les parents et beaux-parents des deux couples ou encore les enfants de Noah, ainsi que les habitants du lieu de vacances. Tout ce petit monde est à sa place et tous sont parfaits.

10994733_1033839136629495_113322097_n

Bon, je vais m’arrêter de vanter les mérites de cette sacrée belle surprise, car je pourrais sûrement encore en parler pendant un bon moment. Alors pour mettre fin à cet éloge, je dirais simplement que, quand cette série va arriver chez nous, il faut la regarder, ne serais-ce que pour son concept, ses doutes, ses acteurs, ses ambiances, ses génériques…. Et ça y est, je recommence …. Non, bon, je m’arrête là ! Alors, regardez « The Affair » voilà !

Note : 19/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Til6Nt2ps9s[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.