juillet 15, 2024

La Nuit au Musée

10967741_1031350276878381_860997526_n

Titre Original : Night at the Museum

De: Shawn Levy

Avec Ben Stiller, Carla Gugino, Dick Van Dyke, Mickey Rooney

Année: 2006

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Fantastique

Résumé :

Le Muséum d’Histoire Naturelle renferme dans ses murs un secret mystérieux et stupéfiant que Larry, nouveau gardien de sécurité, ne va pas tarder à découvrir avec affolement : la nuit, toutes les expositions prennent vie ! Sous ses yeux, les soldats romains et les cow-boys miniatures se lancent dans une guerre acharnée, Attila et ses Huns commencent à piller les expositions avoisinantes, la momie tente de sortir de son sarcophage, le squelette du redoutable – mais néanmoins attachant – tyrannosaure rôde dans les couloirs… Le chaos est total ! Larry pourra-t-il remettre de l’ordre dans ses collections et sauver le musée ?

Avis :

À quarante-six ans, Shawn Levy est l’un des papes de la comédie US. Alors que l’un de ses plus gros succès, « La nuit au musée« , s’apprête à devenir une trilogie, j’ai décidé de réviser et de découvrir aussi les précédents chapitres pour être fin prêt pour ce que l’on nous vend comme une dernière nuit pour sauver la magie.

Sorti en 2007, juste après son pitoyable « La panthère Rose« , Shawn Levy revient avec un projet pour le moins fun, « La nuit au musée« . Film pour les petits comme pour les plus grands, le réalisateur nous propose une bonne comédie familiale qui prône de belles valeurs et n’oublie pas de nous apporter son lot de délires et autres situations improbables.

10872699_1031350346878374_639110368_n

Larry Daley est un homme qui perd peu à peu le contrôle de sa vie. Incapable d’être stable, il est divorcé et n’arrive pas à garder un job. Mais Larry veut y arriver, rien que pour changer les choses dans le regard de son fils. Alors pour cela, il vient d’accepter un job. Il sera le veilleur de nuit dans le musée d’histoire naturelle de New-York. Un boulot qu’il pense tranquille et qui devrait lui laisser du temps pour lui. Mais voilà, quelque chose de magique se produit à chaque fois que le soleil se couche. Une fois le musée plongé dans l’obscurité de la ville, tout s’anime et revient à la vie. Et ce job, que Larry pensait tranquille, va très vite tourner au parcours du combattant, car chacun y va de son conseil, ou de son désastre et Larry sera le gardien du secret du musée.

Bizarrement, alors que j’en entendais que du bien à l’époque, j’ai mis du temps à voir « La nuit au musée« , oui, j’ai dû le voir peut-être quatre ou cinq ans après sa sortie en salle. J’ai donc traîné un peu les pattes pour le voir et ce pour deux raisons principales. La première, c’est que lorsque j’avais découvert la bande-annonce, même si l’idée me plaisait beaucoup, j’avais peur de trouver qu’un ensemble de saynètes plus ou moins drôles, et qui n’auraient pas vraiment de fil rouge. Et la deuxième, tout aussi bizarre, c’est que j’ai mis du temps avant d’apprécier Ben Stiller. Le comédien avait tendance à me taper sur les nerfs quand il en faisait trop.

Aujourd’hui, quand j’y pense, je me sens bien ridicule, car non seulement Ben Stiller est un comédien que j’aime beaucoup maintenant, qui me fait marrer, autant qu’il est capable de me toucher, mais en plus de ça, cette première « Nuit au musée » est une bonne comédie, qui m’a fait vraiment sourire et rire. C’est typiquement le genre de film que j’aurais adoré découvrir enfant et je regrette de ne pas l’avoir vu en salle au moment de sa sortie.

Shawn Levy a réalisé la bonne comédie familiale. C’est le genre de film qui passe tout seul, devant lequel on passe une bonne soirée, aussi bien seul qu’entre potes ou avec les enfants. L’idée du film est fun à souhait. Et c’est bien le concept qui fait tout le film, dans le sens où le reste du film, reste une comédie de base avec une histoire qui tient la route quand même. Le film est plaisant, c’est ludique, le réalisateur ne vise pas autre chose que le divertissement et le scénario, même si parfois, il est facile et prévisible, reste chouette jusqu’au bout. À savoir que le réalisateur évite la gentille morale. Présente bien sûr à la fin, je ne l’ai pas trouvé niaise. L’humour est bien dosé et le film n’en fait pas trop. Les gags sont drôles, les effets spéciaux réussis, le tyrannosaure est vachement bien foutu et le rapport à la taille entre petites figurines revenues à la vie et les êtres humains, est très bien fait. En fait, le film m’a fait retrouver mon regard d’enfant et c’est vraiment sympa de voir tout le musée prendre vie.

Ben Stiller campe un homme complètement dépassé par les évènements et qui dans tout le bordel nocturne de ce musée, va peu à peu prendre confiance en lui et se retrouver. Le rôle est bien plus subtil qu’il n’y parait et le comédien à l’écran s’éclate et ça se voit. L’excellente, et même meilleure trouvaille du film, vient d’Owen Wilson et Steve Coogan, que je trouve hilarant dans les rôles d’un cow-boy et d’un Romain en perpétuelle rivalité et qui s’envoie des vannes à perte de temps. Ce sont même les moments que j’attendais avec impatience.

10966982_1031350363545039_1632312943_n

Cette première « Nuit au musée » est donc une jolie réussite, dans la carrière d’un réalisateur qui n’a pas toujours fait rimer son nom avec le mot réussite. Sans être incroyable non plus, il a réalisé un petit film vraiment sympa, où la magie est présente jusqu’au bout. Maintenant, j’ai hâte de voir le second, en espérant qu’il soit aussi bien que celui-ci.

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=cod7VqdCf6E[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.