Maniac Cop

14111828_1398411650172240_1748272634_n

De : William Lustig

Avec Tom Atkins, Bruce Campbell, Robert Z’Dar, Laurene Landon

Année : 1988

Pays : Etats-Unis

Genre : Thriller

Résumé :

Une série de meurtres horribles déclenche la panique dans les rues de New York. Une confusion qui atteint son paroxysme lorsque la presse révèle que tout laisse à penser que ce tueur maniaque est un policier…

Avis :

Maître de l’horreur, William Lustig a terrifié le monde avec son premier film « Maniac« . Un film directement devenu culte et qui malgré le fait qu’il ait vieilli aujourd’hui, reste très correct et arrive encore à faire son petit effet. Sorti en 1980, William Lustig va tourner peu, puisque lorsqu’il sort son « Maniac Cop » en 1988 et celui-ci n’étant que son troisième long. Le deuxième film de Lustig, sorti un an après « Maniac« , est même oublié aujourd’hui.

Premier volet d’une trilogie, ce premier « Maniac Cop » s’avère être un bon thriller vengeur et sanglant. Filmé dans un New-York nocturne, le film de William Lustig, même s’il a lui aussi vieilli, reste encore de belle facture. Simple, et plus fourni qu’on s’y attend, « Maniac Cop » est efficace, notamment grâce à son enquête bien menée et surtout grâce à son tueur presque fantomatique qui de par son allure laisse entrevoir quelques frissons à chacune de ses apparitions.

14074511_1398412423505496_1773345408_o

New-York, la nuit, une jeune femme est poursuivie par deux hommes dans un parc. Elle finit par apercevoir un policier. Se pensant sauvée, elle court vers l’homme pour lui demander de l’aide. Mais la malheureuse fait le mauvais choix. Le policier la tue froidement sous le regard des deux poursuivants. Quand les deux hommes sont arrêtés et écroués pour le meurtre de la jeune serveuse, ils certifient qu’ils sont innocents et que ce meurtre est l’œuvre d’un policier. Personne ne les croit sauf l’inspecteur Frank McCrae, qui va commencer à mener son enquête. Les meurtres se multiplient dans la ville et très vite les différents indices ont l’air d’aller dans le sens des deux jeunes hommes.

Avec ce film, William Lustig offre un bon thriller, doté d’un bon polar qui apporte une bonne enquête travaillée et trouve même une bonne réflexion sur les conséquences du passé et de certains actes impossibles à oublier. « Maniac Cop« , c’est un scénario aux petits oignons qui est bien plus intelligent qu’il ne le laisse paraître et surtout qui tient très bien tout ce qu’il entreprend. L’enquête de l’inspecteur McCrae est rudement bien menée, offrant une véritable recherche et de bons indices, découvertes et autres retournements de situation. Suspects improbables qui ne collent pas au profil, faux-semblants, faux coupables, corruption et même une pointe de fantastique sont de la partie. Ensuite, le film excelle aussi dans l’histoire par rapport à son tueur en série. Un tueur implacable et glaçant, dont l’histoire s’avère touchante et bien trouvée. Certes, elle est peu facile, mais ce « Maniac Cop » respire l’honnêteté et par conséquent son intrigue, si facile soit elle, passe très bien. Puis ce qui est très bien, c’est que William Lustig ne nous offre pas le simple film d’horreur avec un tueur sans fond, sans âme et juste méchant pour être méchant. Le réalisateur a travaillé son personnage, il y a une vraie réflexion derrière, et même si parfois ça a un peu vieilli, le tout fonctionne toujours. On appréciera aussi que le film détienne un mystère inexplicable et inexpliqué autour de son tueur. Un mystère génialement libre d’interprétation qui pousse là aussi à la réflexion une fois le film fini.

« Maniac Cop » est un film qui est intelligemment mis en scène. C’est un film qui se passe essentiellement de nuit et c’est une excellente idée, qui sera d’autant plus plaisante que cela rend son tueur quasi-fantomatique, apparaissant et disparaissant comme bon lui semble. Avec cette idée, William Lustig apporte son petit lot d’angoisse quand le tueur poursuit l’une de ses victimes. L’angoisse vient aussi de l’apparence du tueur. Stoïque, froid, on dirait presque un zombie.

« Maniac Cop » est un film qui respire bon les années 80, et tout particulièrement grâce à cette BO signée Jay Chattaway. Une BO terrible, dotée de sonorités que l’on entend que dans ces années-là. Des sonorités qui apportent tant à l’ambiance et l’univers du film. Cette BO est un vrai plaisir pour les oreilles, les amateurs devraient être aux anges.

« Maniac Cop » c’est bien entendu ce casting génial qui a une sacrée gueule, là encore made in 80. Robert Z’Dar qui incarne le tueur est flippant. Tom Atkins est excellent en flic investi. Puis on trouvera Bruce Campbell en policier accusé à tort ou encore Laurene Landon qui fera tout pour prouver l’innocence de celui qu’elle aime. Et pour les plus doués sachez que Sam Raimi y fait une apparition.

14087352_1398412283505510_1850995126_o.png

« Maniac Cop » est donc une belle surprise qui mérite amplement son statut de film culte. Certes, il a vieilli, certes, certaines scènes ne sont plus aussi intenses qu’auparavant, mais franchement, ses différentes intrigues tiennent encore la route et ce tueur fait encore son petit effet. Puis il y a cette ambiance unique, tellement années 80 que c’est un vrai plaisir à suivre et entendre.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net