Girl Next Door

18399540.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original :The Girl Next Door

De: Luke Greenfield

Avec Elisha Cuthbert, Emile Hirsch, Timothy Olyphant, James Remar

Année: 2004

Pays: Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Matthew, 18 ans, est un étudiant modèle qui n’a jamais vraiment vécu sa vie, jusqu’au jour où il tombe sur sa nouvelle voisine, la magnifique et apparemment innocente Danielle. Quand Matthew découvre que cette voisine idéale est une ex-star de films X, il va commencer à perdre le contrôle de sa paisible existence…

Avis :

Girl Next Door avec son casting sympa et son intrigue alléchante avait tout pour nous faire passer un bon moment, et même si le film n’a rien d’extraordinaire, il a le mérite d’être divertissant et d’aller jusqu’au bout de son délire. Entre la comédie romantique et le Teen Movie, le réalisateur Luke Greenfield, dont c’est le second film, ne choisit pas et oscille entre les deux genres et réussit cette petite comédie pornographique…

18374461.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Matthew 18 ans, est la grosse tête du lycée, celle qu’on adore victimiser, celle qui traîne avec sa bande de potes à part. Un soir, alors que ses voisins sont partis en vacances, il découvre à qui ils ont confié le gardiennage de la propriété. C’est leur nièce, elle est belle, c’est une bombe et Matt tombe de suite sous son charme. Lui, il la fait rire et la regarde différemment des autres garçons. Entre eux, le courant passe bien et tout va pour le mieux. Enfin, jusqu’à ce qu’il découvre que Danielle travaille dans l’industrie de la pornographie et que ce n’est pas la secrétaire si vous voyez ce que je veux dire…

Petite surprise que ce « Girl Next Door« . Je n’attendais pas grande chose de ce petit film et au final, il se révèle être très agréable à regarder.

Comédie potache sans tomber dans le vulgaire, un miracle pourrait-on dire, puisque le film tourne autour des ados et du porno, le réalisateur arrive à tisser une petite comédie amusante et attachante.

C’est vrai que l’intrigue est un peu cousue de fil blanc, mais l’histoire tient bien la route et le réalisateur arrive à nous emmener avec lui dans son film. Rien de révolutionnaire, mais le film reste bien fait, drôle quand il doit l’être et touchant à d’autres moments. Le film joue bien avec la frontière de l’immoral, tout en évitant le vulgaire et les blagues potaches pour faire rire. Il nous offre même un final surprenant et une jolie petite morale qui reste légère.

Le scénario est sympa, quelques clichés par-ci et par-là, mais il reste sympathique, et pas lourd. Le réalisateur n’en fait pas trop et le peu qu’il y a est au service de son film. L’humour est pas mal, j’avoue que plusieurs scènes m’ont fait marrer de par leur bêtise et leur naïveté. Ou encore les situations cocasses comme le festival de pornographie auquel notre bande de joyeux copains se rend.

Les personnages sont bien écrits et le personnage principal nous fait bien sentir ses moments de doutes et d’hésitation face à des situations un peu trop sensuelles, ou complexes pour lui. C’est un personnage très naturel et c’est que plusieurs fois, on peut se demander comment on réagirait dans telles où bien telles situations.

Le film a un bon rythme, on ne s’ennuie pas une seconde devant, il y a toujours un petit quelque chose de drôle à voir. L’ambiance Teen Movie est bien présente comme je l’espérais, on retrouve bien ces comédies typiquement américaines qui se déroulent dans un lycée, avec tous les codes du genre, victimes, beaux gosses, bourses, contrôles et traditionnel bal de fin d’année qui sera un peu différent de ce que l’on a l’habitude de voir dans les autres films.

J’ai beaucoup aimé la bande originale de ce film, mélangeant aussi les traditionnels rocks et rap R n’B Us à de la dance certaines fois. Ça m’a surpris et j’ai trouvé que ça cassait un peu l’image qu’on a l’habitude de trouver dans ce genre de production.

Le casting est assez curieux, alors composé de débutants qui pour beaucoup se sont confirmés depuis, on retrouvera à l’affiche de ce film le talentueux Emile Hirsch, l’excellent Paul Dano presque angélique dans ce film, la belle Elisha Cuthbert ou encore Chris Marquette, et même Olivia Wilde qui fait de la figuration dans ce film. D’autres acteurs un peu plus connus comme Timothy Olyphant et James Remar sont dans des rôles bien funs, surtout pour le premier.

18374462.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Même s’il ne marquera pas les esprits, Girl Next Door reste une bonne comédie sympathique à regarder. C’est un film bien fait et divertissant, qui essaie de par son sujet de donner un peu d’air frais à ce genre et il y arrive. C’est donc un film à voir, devant lequel vous allez passer un petit moment sympa. Puis c’est drôle de voir Emile Hirsch et Paul Dano tout jeune.

Note : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net