octobre 26, 2020

Petites Misères

59191

De : Philippe Boon et Laurent Brandenbourger

Avec Albert Dupontel, Marie Trintignant, Bouli Lanners, Serge Larivière

Année : 2001

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Jean V., huissier de justice de quarante ans, exerce son métier avec talent mais sans faire preuve d’humanité. Il est marié à Nicole, 35 ans et consommatrice en crise.
Régulièrement, Jean a recours aux services de George, débiteur chronique et personnage folklorique, qui l’aide dans ses « petites combines ». Incidemment, George redonne à Nicole le goût d’acheter.
Un jour, Jean fait la rencontre d’Eddy, un policier qui l’accompagne durant sa tournée des saisies. Mais un différend les oppose et va prendre des dimensions disproportionnées. Poussé à bout, Jean décide de monter avec George une sombre machination pour donner une leçon au flic.

Avis :

Oh la la la, comment je suis tout déçu de ce film, moi qui pensais passer un moment sympa sans être énorme non plus. J’adore les deux acteurs principaux et j’ai trouvé ce film long, pas drôle et surtout inintéressant… Alors là pour le coup quel ennui…

Jean est huissier de justice, un métier qu’il exerce avec talent, mais qui l’a rendu aigri. Jean est avec Nicole, une femme fragile qui n’a pas d’emploi. Pour assurer une vie confortable à sa femme, Jean travaille deux fois plus, mais en contre-partie Nicole se sent délaissée, alors pour pallier à ça, elle a de violentes crises d’achat. Capable de dépenser beaucoup en très peu de temps. Mais ça, Jean ne le sait pas, il ne sait pas non plus qu’elle le trompe avec un « client ».

Alors que Jean essaye tant bien que mal de s’accorder avec le nouveau policier qui l’accompagne chez les gens, il ne va pas tarder à découvrir le pot aux roses.

pm2.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je n’attendais pas forcément grand-chose de ce film. Et jusqu’à ce que je tombe dessus par hasard, je n’en avais même jamais entendu parler. À la lecture du synopsis au revers du DVD et vu le casting, je me suis laissé tenter et j’aurais mieux fait d’éviter…

Partant d’un scénario plutôt amusant, les deux réalisateurs avaient toutes les cartes en mains pour nous divertir pendant un petit moment, surtout que leur film en apparence n’est pas long, puisqu’il ne dure qu’une heure et quart. Mais pourtant, malgré de bons acteurs et une intrigue amusante et satirique, le film va être d’un ennui fou et ce sera les une heure et quart les plus longues que j’aurais passées devant un film.

Le scénario aurait pu être chouette, mais il n’y aura que l’idée de départ qui sera amusante. Un huissier endetté, c’est un peu un comble. Mais après seulement dix minutes de film, les premières longueurs se font sentir et pourtant, les deux réalisateurs sont encore en train d’installer leur intrigue. Et plus on va avancer dans l’histoire, et plus l’ennui gagne du terrain, et au fur et à mesure, je me suis vu complètement décrocher, l’histoire n’étant pas du tout intéressante. À la longue, je me fichais bien éperdument de ce qui pouvait arriver à cet huissier.

Les péripéties qui arrivent à Jean et sa femme ne sont pas amusantes, c’est long, ça n’avance pas et malgré qu’on sait où les deux réalisateurs veulent nous emmener, oui, c’est prévisible aussi, on n’a pas envie d’y aller. Je n’ai pas du tout accroché et plus j’y pense et moins j’ai accroché.

De plus, sa femme est agaçante au possible et on ne comprend pas pourquoi elle est dans cet état. Le film nous réserve des clashs entre eux qui ne sont pas nécessaires et des scènes aléatoires, qu’on ne comprend pas bien, pour justifier leur vie de couple (Ma préférée étant celle où on les voit partir de chez des amis dont on n’avait jamais entendu parler…).

Les gags sont lourds et la plupart ne fonctionne pas. Hormis le personnage du flic joué par Bouli Lanners, que j’ai trouvé drôle et qui donne un coup de fouet dans cette comédie pas drôle, les autres ne m’ont pas décroché un sourire.

En plus de ça, la réalisation manque de rythme, ce n’est pas vraiment beau à regarder, ce film fait vraiment très téléfilmesque, pourtant j’en attendais pas beaucoup. Et, enfin, le film nous apporte deux scènes de comédie musicale qui ne sont pas justifiées. Peut-être pour le fun de l’esthétique, mais ça ne marche pas et on reste devant à se demander pourquoi ?

L’autre grosse déception, ce sont les acteurs du film. Albert Dupontel et Marie Trintignant qui se partagent l’affiche, il y avait de quoi avoir du bon, mais au final, les acteurs, sans être mauvais, ne dégagent pas grand-chose. Leur couple ne fonctionne pas, on n’y croit pas, je crois que même eux n’y croient pas vraiment. Les seuls moments où Dupontel m’a fait sourire, c’est quand il se retrouve confronté à Bouli Lanners et que l’on voit l’horreur dans son regard, sinon pour le reste ce n’est pas ça. Bouli Lanners est le seul qui tire parfaitement son épingle du jeu et c’est une bouffée de bonheur quand on le voit. On peut même lui dire merci. Il reste Serge Larivière qui tient un autre gros rôle, mais alors que d’ordinaire, j’apprécie beaucoup le comédien, là, je l’ai trouvé lourd, trop lourd et peu attachant.

pm3.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est donc une amère déception, il aurait surement dû s’appeler « Grosses misères » en y repensant.

Je n’en attendais pas spécialement beaucoup, mais même le peu que j’attendais, il n’a pas été capable de me l’offrir. Pour une comédie, je n’ai pas rigolé beaucoup et c’est bien dommage, car l’idée de départ est vraiment drôle et il y avait de quoi faire une bonne comédie sociale… Dommage…

Note : 04/20

http://www.dailymotion.com/video/xpwflr

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.