septembre 27, 2022

Please Like Me Saison 1

tocZ3MV

D’Après une Idée de : Josh Thomas

Avec Josh Thomas, Thomas Ward, Caitlin Stasey, Debra Lawrance

Pays: Australie

Genre: Comédie Dramatique

Nombre d’Episodes: 6

Résumé:

Enfin adulte, Josh réalise que ses parents, dont il a toujours suivi les conseils, sont aussi perdus que lui face aux différents aléas de la vie. Le moment est pourtant venu de leur révéler qu’il est homosexuel…

Avis:

Petite série de six épisodes totalement méconnue, « Please Like Me » est une belle petite découverte pour ma part. Cherchant une série neuve, qui sorte un peu du lot, je suis tombé par hasard sur cette dernière et malgré qu’elle soit courte, avec ses six épisodes qui ne durent que vingt-six minutes chacun, la série dégage un charme désuet qui fait qu’on entre de suite dans le quotidien de son héros principal.

critiques-series-please-like-saison-1-episode-L-53icC6

Josh est un jeune qui a une vie quelque peu compliquée. Sa mère vient de faire une tentative de suicide, du coup, il doit retourner habiter avec elle pour avoir un œil dessus. De plus, il est de parents divorcés et il se trouve que ce père vient de retrouver une compagne et Josh doit le cacher à sa mère. Son meilleur ami, sort avec une fille très désagréable, qui l’étouffe et il ne sait pas comment la larguer. Et le comble de tout, Josh avait une petite amie, mais elle vient de le larguer, car Josh est gay et c’est elle qui le lui apprend. Mais elle désire rester son amie, car elle a beaucoup d’affection pour Josh.

La vie de Josh est compliquée et il se trouve qu’elle va le devenir encore un peu plus quand celui-ci fait la rencontre de Geoffrey, collègue de travail de son meilleur ami, gay, et très beau garçon, Josh se laisse séduire. Mais maintenant, il va falloir tout dire aux parents…

« Please Like Me » est la petite série que je n’attendais pas, qui n’a fait aucun bruit, qui n’est pas encore arrivée chez nous, si jamais elle y arrive, et qui pourtant, a un joli charme et un personnage principal attachant et drôle de maladresse.

Le projet est mené à bout le bras par son acteur principal, qui en est aussi le créateur et le producteur, on peut dire que cette série est son bébé.

Le pitch de la série est assez simple, voire même déjà vu, et raconte le quotidien d’un jeune homme d’une vingtaine d’années qui se révèle enfin à lui-même.

C’est tout en douceur, en humour et bonne humeur, comme le prouve le générique qui donne la pêche et le sourire aux lèvres, que la série va aborder le regard de l’autre, le courage d’être soi-même, la difficulté d’être un jeune gay, qui a décidé de vivre pleinement.

Bien sûr, le sujet n’est pas neuf et l’on a déjà vu des séries sur l’homosexualité, et la communauté homosexuelle, comme « Queers as folk« , « Looking » ou « The L World » pour ne citer qu’elles. Mais « Please Like Me » est différente de ces dernières, puisqu’elle aborde un jeune homo qui évolue dans un milieu d’hétéros et hormis son copain, c’est le seul homo de la série, pour l’instant, et il doit faire face à ce quotidien où il est le seul à être « différent », alors que dans les séries citées plus hauts, elles évoluent toutes dans le milieu homosexuel.

Je trouve que du coup, cela change des autres séries du genre, on a un point de vue différent, plus réel, plus simple (quoi que « Looking » est quand même très simple comme série), et le ton sonne juste. On peut plus facilement se reconnaître dans le personnage de Josh. C’est de par son « ordinarité » sociale, son milieu et même son physique qui est proche de nous. C’est vrai que comparer aux autres personnages de séries, Josh n’est pas une gravure de mode et c’est ce qui fait tout le charme et le naturel de cette série toute neuve qui vient d’être renouvelée pour une troisième saison.

Après, je dois dire que j’y ai trouvé quelques longueurs de temps en temps, parsemées au fil des épisodes. Des moments que je n’ai pas trouvés spécialement intéressants. Quelques fois, on sent que la série se cherche et qu’elle n’est pas encore tout à fait au top de son potentiel. Mais c’est vite pardonnable à la vue du charme de la série. D’ailleurs je suis très curieux de découvrir la suite dans la saison deux qui vient d’arriver.

Si j’ai aimé la série, je dois dire que les personnages et surtout les acteurs sont plus vrais que nature et ils m’ont amusé et touché de par leur naturel, leur énergie, leur charme, et leur simplicité. Ça fait du bien de voir des personnages simples et proches de nous.

critiques-series-please-like-saison-1-episode-L-WsTFiO

Josh Thomas, qui tient le rôle de Josh est vraiment marrant, l’acteur a une façon d’être un peu gauche qui m’a fait rigoler. Debra Lawrance qui joue sa mère est géniale en dépressive. Thomas Ward, qui joue le meilleur ami est pas mal non plus. Dans le genre jeune qui se fait bouffer et n’ose pas s’affirmer, il est bon.

« Please Like Me » est donc une bonne première saison que j’ai regardé et qui offre plein de promesses pour la suite.

Il y a bien quelques moments moins intéressants, mais ils sont vite oubliés par le charme des acteurs et de leur quotidien.

C’est une petite série que je suis content d’avoir découvert et je suis heureux et curieux de voir la suite, pour savoir ce qui va bien pouvoir arriver à ce pauvre petit Josh.

Note : 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=i_UnMGk_qwI[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.