décembre 7, 2021

En Pleine Tempête

18917250.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original: The Perfect Storm

De : Wolfgang Petersen

Avec George Clooney, Mark Wahlberg, Diane Lane, John C. Reilly

Année: 2000

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame, Action

Résumé :

Gloucester fut pendant près de quatre siècles le premier port d’Amérique. Mais l’âge d’or est révolu et les temps difficiles obligent les marins à s’aventurer dans des zones depressionnaires à haut risque. Aussi, après une saison décevante, Billy Tyne, capitaine de l' »Andrea Gail », décide-t-il de tenter sa chance dans la zone du cap Flemish. Mais les éléments semblent s’acharner contre lui et son équipage: une terrible tempête se soulève.

Avis :

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas revu ce film, je crois même ne pas l’avoir revu depuis sa sortie au cinéma. J’en gardais un souvenir agréable, sans que ce soit le meilleur film catastrophe que j’ai vu, mais à l’époque j’avais bien aimé. J’hésitais un peu à le revoir, car j’avais un peu peur que le film ait mal vieilli, mais j’ai fini par me lancer et le résultat est un peu moins bon que dans mes souvenirs, mais ça reste un film sympa, pour une soirée.

18917245.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Gloucester est un port de pêche très connu. Ici beaucoup de marins recherchent la fortune. Après être rentré pratiquement bredouille de leur dernière virée en mer, le capitaine de « Andrea Gail », Billy Tyne, décide avec son équipe de retourner en mer et de partir chercher plus loin qu’à l’accoutumé le poisson. Au départ le voyage est désespérant, le poisson ne daignant pas se laisser prendre dans les filets. L’équipage met alors le cap sur le cap Flemish où là ils vont faire une très belle et énorme prise, alors que tout se passe merveilleusement un problème technique survient et les pousse à rentrer au port. Mais le voyage de retour va être très mouvementé, car il se prépare une tempête d’une rare violence. On parle même de la tempête du siècle capable de couler des cargos comme si c’était de vulgaires brindilles. Les vents et les vagues feraient frémir bien des marins même les plus expérimentés. Le capitaine n’a que deux choix possibles, soit ils restent où ils sont et seront en sécurité, mais leur cargaison est foutue et sera périmée à leur arrivée, soit ils affrontent cette tempête. Et bien sûr ils vont choisir de l’affronter.

Wolfgang Petersen est un réalisateur que j’apprécie, on lui doit des films comme le cultissime « L’Histoire sans fin« , les excellents « Dans la ligne de mire » ou « Alerte« . Plus récemment, il a réalisé « Troie« , et le seul que je n’ai pas aimé de lui pour l’instant est le remake de « L’aventure du Poséidon » (« Poséidon » sorti en 2006 qui est à ce jour son dernier film en date).

« En pleine tempête » suit donc le drame d’un chalutier qui va affronter une immense tempête. Wolfgang Petersen réalise-là un film honnête et plutôt bon dans son genre.

Si le scénario est trop facile et vraiment stéréotypé, le film est assez prévisible à plusieurs moments et certaines scènes ne servent pas à grand-chose, si ce n’est rajouter des minutes en plus (je ne parle pas de longueurs, puisque de ce côté-là c’est bien fait, prenant et intéressant même quand il ne se passe pas grand-chose), comme toutes les scènes du bateau de plaisance prit lui aussi dans la tempête et qui se fait secourir. Ça ne fait pas avancer l’histoire et l’on se demande bien pourquoi on nous rajoute ces personnages qui ne sont pas essentiels à l’histoire et qui arrivent comme un cheveu sur la soupe.

Mais malgré ces petits défauts, j’avoue que le film a une bonne ambiance, que les scènes en mer, avant la tempête, sont vraiment sympas à regarder. Le réalisateur nous décrit bien le quotidien de ces hommes partis en mer de longues semaines. Il filme joliment leur travail et capte bien l’ambiance qu’il peut y avoir à bord. Ça donne un certain charme, presque comme un documentaire et c’est bien à regarder, même captivant par moments, alors qu’il ne se passe pas grand-chose. Puis arrive ce moment où les hommes doivent affronter la tempête et là le film change du tout au tout, le réalisateur donne dans le spectaculaire. A l’aide d’une mise en scène énergique et des effets spéciaux bien maîtrisés et réalistes, Wolfgang Petersen nous offre du beau spectacle et il comble bien la petite minceur du scénario. J’ai trouvé qu’il filmait parfaitement la force de cette tempête, la puissance de ses vagues impressionnantes, de ces bateaux pris au dépourvu dans son antre, de la peur et le sang froid de ces hommes face à cette rage.

Les rebondissements sont bien et il y a un bon suspens, jusqu’au bout on a envie qu’ils s’en sortent et le réalisateur arrive à nous faire douter plus d’une fois.

Le réalisateur s’est entouré d’un casting de choix. On retrouvera George Clooney dans un rôle inédit qui lui va très bien. Il forme un bon duo avec Mark Wahlberg qui est très bien lui aussi. J’ai beaucoup apprécié de voir John Hawkes. C’est un acteur que j’apprécie de plus en plus et dont je ne me souvenais pas qu’il figurait au générique. Le film a aussi de bons seconds rôles joués par d’excellents acteurs aussi, tel que John C.Reilly, William Fichtner, Diane Lane, Michael Ironside, Mary Elizabeth Mastrantonio ou Karen Allen.

18917249.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« En pleine tempête » est donc un bon film catastrophe. C’est un film que j’aime bien, qui n’a pas trop mal vieilli, qui fonctionne bien jusqu’à la fin, malgré que je n’aime pas cette dernière. Après il ne faut pas non plus s’attendre au film du siècle dans ce genre-là.

Il est à ranger à côté du « Pic de Dante« , « Twister » ou « Volcano » qui sont à peu près de la même époque.

Note : 12/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=2Q7G2WC74Vo[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.