décembre 8, 2022

Sherlock Saison 2

1259424-gf

D’Après une Idée de : Steven Moffat et Mark Gatiss

Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Russell Tovey, Una Stubbs

Pays : Angleterre

Genre : Aventure, Policier

Nombre d’Episodes : 3

Résumé :

Les aventures de Sherlock Holmes et de son acolyte de toujours, le docteur Watson, sont transposées au XXIème siècle

Avis :

Sherlock Holmes et le Dr Watson sont de retour pour cette deuxième saison de la série anglaise qui modernise le célèbre détective anglais et ses enquêtes.

Autant le dire immédiatement, si la première saison était une belle réussite, elle n’est rien comparée à celle-ci, qui est tout simplement phénoménale, extraordinaire, incroyable et terriblement frustrante. Néanmoins, cette deuxième saison ne fait que confirmer ce que je pensais de « Sherlock » à mon visionnage de la première saison, c’est-à-dire que c’est bel et bien l’une des meilleurs séries, en seulement deux saisons de trois épisodes chacune, elle m’a totalement conquis.

3062859201_1_3_RvAKDVsG

Donc, on avait laissé Sherlock et Watson à la fin de la première saison en très mauvaise posture face à l’infâme et complètement dingue Jim Moriarty. Sherlock va encore avoir du pain sur la planche et devra au final affronter l’horrible Jim Moriarty. Un affrontement qui va être des plus dangereux pour notre détective consultant.

La première saison était une géniale découverte et bien celle-ci fait encore mieux.

Toujours sur le principe de trois épisodes de 90 minutes, elle nous offre carrément trois épisodes d’exception qui vous laisseront scotché à votre fauteuil et un final des plus frustrant et jubilatoire en même temps, après l’avoir vu, on a qu’une envie, c’est de voir la suite!

Au programme de cette superbe saison deux, on a le droit à plus d’intrigues, plus d’action, plus de noirceur et plus d’humour aussi, je peux dire que le niveau est si bon que pour la troisième saison ça va être compliqué de faire mieux, mais je garde espoir, le génie de Steven Moffat risque surement de nous faire encore une fois tomber par terre.

Chacun des épisodes est très différent de l’autre. La série nous fait voyager et touche à beaucoup de style différent, comme le policier, le thriller, le fantastique, et même un côté film d’espionnage avec l’excellent épisode deux, « Les chiens de Baskerville« .

Les créateurs, comme les réalisateurs ont mis la barre très haute pour nous divertir et nous amuser, c’est même bien mieux que beaucoup de films qui sortent chaque année au cinéma. Il est clair qu’ils se sont complètement appropriés l’œuvre, qui l’ont terriblement bien adaptée et qu’ils en maîtrisent chaque séquence, chaque plan et chaque rebondissement, c’est du grand art.

Benedict Cumberbatch est toujours incroyable dans ce rôle, qui, j’en suis sûr, était fait pour lui. L’acteur nous offre un show passionnant, captivant, travaillé, il est comme dans la première saison, mais en mieux, en plus extravagant et en plus torturé.

Martin Freeman est lui aussi très bon, il s’est complètement approprié son personnage et prouve qu’il est un grand acteur. Chaque mimique qu’il va apporter à son personnage vous comblera, c’est le personnage le plus touchant de la série. Si Sherlock amuse parfaitement bien, c’est Watson qui vous brisera le cœur en particulier avec le dernier épisode de cette saison.

Andrew Scott se fait plaisir à développer le personnage de Jim Moriarty, il joue les ordures et les manipulateurs à merveille. Je suis resté scotché à chacune de ses apparitions, tant il est bon et le personnage est si imprévisible qu’on ne sait ce qui peut lui traverser l’esprit et donc faire, ce qui donne ce ton complètement imprévisible à la série. On reste sur le qui-vive, car le danger peut venir de n’importe où et n’importe quand. Dans cette saison, les créateurs ont introduit le personnage d’Irène Adler qui est joué par la fabuleuse Lara Pulver. L’actrice, qui n’apparaît que dans un épisode, est totalement marquante, elle apporte sa touche de piquant et d’émotion à son personnage et malgré qu’on n’arrive pas à lui faire confiance, qu’est-ce qu’on l’aime. De plus, c’est une très belle découverte, je ne connaissais pas du tout cette actrice.

sherlock-saison-2-final-scotche-fauteuil-9628-600x280

Je ne sais pas si le terme de « Saison chef-d’œuvre » existe, mais je m’en fiche, je me l’approprie, car j’ai pris un tel pied devant cette nouvelle saison que je me permets de l’écrire.

Ici, tout était parfait, tout est bon et jubilatoire, je me suis amusé autant que j’ai frissonné et maintenant il ne reste plus qu’à attendre la troisième saison avec une impatience incroyable!

Note : 20/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=IOkLuk3Nx4Q[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.