mai 16, 2021

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

327096LesdsastreusesaventuresdesorphelinsBaudelaire

Titre Original: Lemony Snicket’s A Series of Unfortunate Events

De : Brad Silberling

Avec Jim Carrey, Meryl Streep, Jude Law, Emily Browning

Année: 2004

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

La saga raconte les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire.
Ils sont trois : Violette, une fille de 14 ans à l’intelligence scientifique, Klaus, un garçon de 12 ans qui lit sans cesse et Prunille, une petite fille qui mord tout ce qui passe à portée de dents. Ils ont été élevés par des parents extrêmement gentils qui disparaissent dans un horrible incendie.
Désormais orphelins, à la tête d’une immense fortune dont ils ne pourront jouir qu’à la majorité de Violette, les trois enfants sont placés chez divers membres de leur famille. L’homme qui les place est Mr Poe, un banquier un peu terne mais bien intentionné, exécuteur testamentaire des parents Baudelaire.
Malheureusement, la richesse des enfants a attiré l’attention du cupide comte Olaf, un parent éloigné, acteur et maître du déguisement.

Avis:

Les films de Brad Silberling (« Casper » ou « Le Monde (presque) perdu« ) sont toujours des moments sympas de comédie. Souvent fait pour les plus petits, on a pourtant de quoi s’amuser devant plusieurs de ses films comme pour celui-là qui est une excellente comédie en période de Noel. « Les orphelins Baudelaire » un malheureux et joyeux cocktail d’aventure qui nous aère l’esprit et devant lequel je rigole bien.

jim-carrey-

La famille Baudelaire compte trois beaux enfants. La plus grande Violette est un inventeur de génie, capable de construire des machines les plus démentes avec trois fois rien. Ensuite, on trouve Klaus, le garçon de la famille, lui est un immense lecteur, il adore s’évader dans l’immense bibliothèque de la famille. Et devinez quoi. Chaque livre que le jeune garçon lit, il le retient en intégralité. Et enfin, il y a la petite Prunille et ses dents acérées. La petite fille qui n’a pas plus de deux ans, adore mordre tout ce qui lui passe sous la dent.

La famille vit dans le bonheur, jusqu’au jour où un incendie se déclare dans la maison familiale et la réduit en cendre en l’espace de quelques minutes. Tragiquement pour nos trois enfants, leurs parents étaient dans la maison et périssent ce jour-là et en un clin d’œil, les enfants Baudelaire devinrent les orphelins Baudelaire.

Confier à Mr Poe, un homme chaleureux et pressé, il les confie à un oncle méconnu de la famille, le comte Olaf, un comte à l’égo démesuré. Très vite, les orphelins découvrent que le comte en veut à leur immense fortune et il va leur falloir déjouer ses pièges pour pouvoir rester en vie et peut-être aussi découvrir ce qui est arrivé à leurs parents.

En cette période de Noel, j’ai décidé de me refaire ce conte fantastique adapté des livres de Lemony Snicket que je n’ai pas encore lu. C’est un film que j’aime bien d’un réalisateur que j’aime bien Brad Silberling enfin surtout ce film et « La cité des anges« .

« Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » est un conte original et amusant qui donne le sourire automatiquement malgré l’horreur que vont vivre ces enfants à la perte de leur proche. L’histoire est super, il y a toujours une bonne humeur qui fait du bien, le scénario enchaîne galère sur galère, le titre résume très bien ce qu’on va trouver dans le film et l’histoire est pleine de drôlerie et de personnages exubérants qu’on adore. C’est drôle, hilarant par moments, les gags et autres aventures que vivent ces pauvres enfants pour échapper à leur malfaisant oncle marchent très bien. Le film n’a aucun temps mort, il ne nous laisse pas une minute, on enchaîne ce cocktail de malheur à la fois triste et fun, avec beaucoup d’amusement.

On se laisse prendre au jeu, la mise en scène est marrante, pleine d’astuce et de petites trouvailles sympas, les effets spéciaux sont beaux et servent l’histoire du film, les décors sont magnifiques, tout très bien pensé. Ils ont du caractère, on pense à Burton, c’est simple, facile, mais vrai en même temps. Les costumes sont parfaits, surtout les tenues de Jim Carrey qui lui vont comme un gant et lui donne la classe du grand méchant dès qu’on le voit.

Les trois enfants sont très bien campés part de jeunes comédiens pleins de talent. Emily Browning est excellente, mais j’aime beaucoup Liam Aiken qui joue Klaus Baudelaire. Je le trouve drôle sans rien dire, j’aime le charisme qu’il dégage c’est un jeune acteur à surveiller.

Les autres acteurs, tous joués par de grands noms sont volontairement décalés et nous offre des shows d’exception. A commencer par l’immense Jim Carrey qui me fait hurler de rire dans chacun de ses rôles, car le comte Olaf, pour arriver à ses fins a plus d’un tour dans son sac et l’acteur est encore une fois génial et tordant dans chacun d’eux.

On trouvera aussi Meryl Streep qui nous sort le grand jeu dans la peau de tante Agrippine, une femme qui a peur d’absolument tout et plus particulièrement des agents immobiliers. L’actrice excelle dans ce rôle et je la trouve vraiment à mourir de rire. Et puis Billy Connolly dans le rôle d’un Oncle déjanté fan de serpent.

On notera la présence de Timothy Spall dans un petit rôle sympa et qu’on voit souvent. C’est lui qui doit emmener les enfants d’une famille à l’autre, ainsi que Jud Law qui joue le narrateur et une apparition de Dustin Hoffman et Catherine O’Hara (La maman de Kevin dans « Maman j’ai raté l’avion« ).

Les-desastreuses-aventures-des-orphelins-Baudelaire_portrait_w858

Petits et grands devraient y trouver leur compte. Moi c’est un film que j’aime bien me refaire de temps en temps, qui me fait toujours rire et me change les idées, c’est ce qu’on appelle du bon divertissement et puis rien que pour l’impeccable composition de Jim Carrey, le film vaut le coup d’œil.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.