mai 16, 2021

Des Saumons dans le Désert

121009113516664060

Titre Original: Salmon Fishing in the Yemen

De : Lasse Hallström

Avec Ewan McGregor, Emily Blunt, Amr Waked, Kristin Scott Thomas

Année: 2011

Pays: Angleterre

Genre: Drame

Résumé:

Lorsqu’un richissime cheikh du Yémen se met en tête d’introduire des saumons dans les rivières de son pays, tout le monde pense qu’il s’agit d’une pure folie. Pourtant, entre volontés politiques et coups du destin, une jeune chargée d’affaires, Harriet, et un scientifique, Fred, vont se retrouver obligés de concrétiser ce rêve insensé. Même si le projet est un vrai casse-tête, l’aventure tombe plutôt bien pour Fred et Harriet, dont la vie privée n’est pas au beau fixe… À travers les voyages, les rencontres et les innombrables péripéties que ce programme surréaliste occasionne, tous deux vont découvrir l’existence sous un jour différent. La pêche miraculeuse du cheikh va-t-elle servir d’appât à l’amour ?

Avis :

Lasse Hallström est un réalisateur que j’aime bien. C’est vrai qu’il a une filmographie assez inégale, mais on lui trouve de petites perles comme « Le chocolat« , « Gilbert » ou « L’Œuvre de Dieu, la part du diable« , mais ces dernières années ses projets sont moins alléchants. Les films qu’il réalise on l’air d’avoir été vu et revu, ce qui est dommage, car Lasse Hallström est un bon réalisateur. En 2012, entre les films « Cher John » et L’Hypnotiseur, le réalisateur sort ce petit film au scénario intriguant qui promettait d’être une comédie sympa. Mais le film est une déception. Sans être ennuyant, j’ai trouvé que le film manquait de charme et d’ambition. Dommage …

Des-Saumons-dans-le-desert_portrait_w858

Un Cheikh du Yémen décide d’introduire des saumons dans son désert. Une idée complètement folle, que le gouvernement britannique décide d’appuyer, histoire de montrer leur bonne relation avec le monde arabe.

Le gouvernement fait appel à Harriet Chetwode-Talbot, une jeune chargée d’affaire et le Dr. Alfred Jones, spécialisé dans les poissons. Après quelques réticences de la part du Dr Jones, ils décident ensemble, de concrétiser ce projet un peu fou, mais comment recréer tout un écosystème en plein désert ?

Un projet ambitieux qui pourrait se révéler bien plus bénéfique qu’il n’y parait …

Avec ce titre improbable, Lasse Hallström nous promettait un film dépaysant aussi bien dans son histoire que dans son contexte (Je pensais avoir de beau paysage, mais ce n’est pas le cas …), puisque le film nous emmène de l’Angleterre au Yémen. En plus, de ça mon DVD annonçait la comédie anglaise de l’année. Je partais donc confiant, surtout que ça faisait bien longtemps qu’un de ses films ne m’avait pas autant intéressé. Mais voilà, si son histoire est sympa dans l’ensemble, le film manque de tout …

Le scénario est joli, mais trop propre, tout est fait pour être bien et beau. Le réalisateur nous sert une petite romance sans saveur avec comme fond un film trop bien-pensant et quelque peu cliché aussi.

Il y a bien quelques petites scènes vraiment drôles, la plupart étant celle dans lesquelles joue Kristin Scott Thomas, que j’ai trouvé géniale en ministre, hautaine, langue de vipère, prétentieuse et vacharde, elle donne un bon coup de fouet au film, mais pour le reste le film manque cruellement de relief.

Le scénario est trop simple, il n’y a pas de profondeur. Le film commençait plutôt bien et ça faisait même plaisir d’avoir un regard moins cruel sur les pays arabes et le monde musulman, mais très vite le film s’essouffle et tourne un peu en rond. Le réalisateur ne prend aucun risque, son film est classique, mais dans le mauvais sens. Il ne se passe pas grand-chose, le réalisateur nous indique trop là où l’on devrait être ému et du coup ça ne marche pas. On ne vibre pas pour les personnages, ils ne sont pas attachants, malgré tout le mal que le réalisateur se donne pour les rendre bons et émouvants. Chacun manque de caractère, on a bien du mal à croire en eux.

D’ailleurs, le caractère, c’est ça qu’il manque le plus au film. Quand on le regarde, on ne peut pas dire que c’est franchement mauvais, mais on aurait préféré autre chose et d’ailleurs je trouve que l’histoire veut autre chose. Il y avait tellement mieux à faire avec un sujet aussi original et la chose la plus originale du film restera son titre …

EXCLU-VIDEO-Ewan-McGregor-et-Emily-Blunt-pechent-Des-saumons-dans-le-desert_portrait_w532

Ce qui valait aussi le coup dans ce film c’est son casting réunissant trois bons acteurs que sont, Ewan McGregor, Kristin Scott Thomas et Emily Blunt. Et les trois acteurs sont bons, mais si talentueux soient-ils, ils n’arrivent pas à donner de vrai relief à leur personnage. Le personnage d’Ewan McGregor est même dans le cliché complet du beaucoup gosse de la quarantaine qui a bien vieilli et qui se fait chier dans son mariage et grâce à ce projet, il retrouve gout à la vie. Le comédien est bon, mais le personnage est trop convenu et fade. C’est vraiment dommage Il n’y a vraiment que Kristin Scott Thomas qui s’en sort haut la main en mettant un peu d’irrévérence dans le film et ça fait du bien.

En fait, en y pensant, « Des Saumons dans le désert » est l’exemple parfait du film sympa, mais qui arrive avec dix ans de retard.

Aujourd’hui, avec cette même histoire, on était en droit d’attendre autre chose. Un film avec plus de charisme, plus de profondeur, mais le réalisateur n’y arrive pas et se contente du minium possible en espérant que ça passe, malheureusement non …

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.